Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Mélanie Fiala : Thérapeute sportive

Quels sont les défis qu’affronte une thérapeute du sport lorsqu’elle agit au sein d’une équipe de soccer masculine? Mélanie Fiala, thérapeute sportive de l’équipe de soccer Fury FC d’Ottawa, nous en parle.
Pour Mélanie, le corps humain est une machine parfaitement conçue. C’est d’ailleurs ce qui l’a attiré vers la médecine sportive. La thérapie du sport est une profession de la santé qui se spécialise dans la prévention, les soins d’urgence et la réadaptation suite à une blessure sportive. Fury FC d’Ottawa est un club canadien de soccer professionnel basé à Ottawa, en Ontario. Fondé en 2005, le Fury évolue dans le circuit amateur de PDL jusqu’en 2013. À partir de 2014, le Fury évolue dans le championnat professionnel de North American Soccer League, la 2e division nord-américaine.
Un reportage de Chantal Villemaire.



Réalisateur: Chantal Villemaire
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

MÉLANIE FIALA accorde une entrevue dans les estrades du terrain d'entraînement de l'équipe professionnelle de soccer d'Ottawa, le Fury FC. L'entrevue est ponctuée d'images de l'équipe à l'entraînement et d'interventions de MÉLANIE FIALA à titre de thérapeute du sport du Fury FC.


[MÉLANIE FIALA:] J'ai toujours

été intéressée

au corps humain. J'ai trouvé

que c'est la machine parfaite,

l'affaire la plus intéressante

sur la terre. Puis, c'est la

clientèle, c'est l'environnement

du sport, c'est être dehors,

puis bouger, permettre aux gens

de bouger, qui m'a attiré.

La Fury, c'est une nouvelle

équipe cette année. Donc,

je suis avec eux officiellement,

l'équipe professionnelle,

depuis le tout début,

donc le mois de février.

Je suis vraiment la manager,

celle qui dirige. Genre, OK,

tu te blesses, je vais être ton

ambulancière, je vais te tester,

je vais commencer... Je vais

faire l'évaluation de la

blessure. Là, je suis rendue

la thérapeute comme telle.

[Début information à l'écran]

MÉLANIE FIALA Thérapeute sportive Fury FC d'Ottawa

[Fin information à l'écran]

Je fais les traitements, tu

sais.

Puis là, OK, j'ai mal à la tête

ou j'ai ci, je me sens malade

aujourd'hui: je vais t'envoyer

chez le médecin, je vais

faire ton rendez-vous.

J'ai vraiment toujours travaillé

avec des équipes masculines.

J'ai peut-être deux ou trois

équipes féminines avec

lesquelles j'ai travaillé, mais

j'ai commencé avec une équipe

de gars. C'est drôle, c'est les

coachs avec lesquels j'étais qui

avaient déjà travaillé avec des

filles. C'est vraiment eux

qui m'ont mis à l'aise.

Pour moi, c'est... Un corps,

c'est un corps. C'est universel.

Puis, traiter le pied d'une

fille, traiter le pied d'un gars

ou se faire traiter par une

fille ou un gars, ça... Pour

moi, les défis, je les vois pas,

tu sais. Un défi, ça existe

parce qu'on l'identifie comme

étant un défi, puis moi,

je les ai juste pas vus.

J'étais trop occupée. J'étais

trop occupée à traiter.

Je réalise que je suis dans leur

environnement: je suis dans leur

salle de rechange, je suis dans

leur clinique. Donc, moi, c'est

ma responsabilité d'avoir

un certain professionnalisme.

Puis, dès que la glace est

brisée et qu'ils voient que

je suis là pour les aider, que

je suis là pour travailler avec

eux, ils comprennent. Tu sais,

maintenant, c'est un confort

complet. C'est sûr que j'ai des

stratégies avec... Quand je vais

faire ma paperasse. Quand je

vais aller préparer le bain

de glace, je m'assure d'avoir le

taping fini, le taping prêt,

tu sais, avant ou tout de suite

après que tout le

monde est habillé.

[En riant] Je préfère qu'ils me

voient comme soeur, mais je sais

que je prends le rôle de mère.

Tu sais, quand je ramasse après

eux. S'ils ont des bobos, c'est

moi qui vais leur donner leur

Band-Aid. Mais en même temps, on

a un confort, puis c'est le même

confort que j'ai avec mon frère.

Puis, avoir une relation amicale

presque familiale avec les gars,

ça les met à l'aise pour

pouvoir m'en parler.

Je suis thérapeute du sport.

Je suis là pour te permettre

de jouer. Si t'as mal, on peut

peut-être trouver une façon

ou faire de quoi.

Ça travaille toujours mieux

ensemble si t'es confortable et

si tu te sens bien et à l'aise

avec la personne avec

qui tu travailles.

Ce qui me rend le plus fière,

c'est de voir un joueur

retourner au jeu. Comme

aujourd'hui, là, de pouvoir voir

toute mon équipe au complet,

les gars avec lesquels j'ai

travaillé, certains, pendant

des mois pour pouvoir retourner

au jeu. Pouvoir les aider

à réaliser leur plein potentiel

dans le sport qu'ils aiment,

pouvoir faire le boulot

qu'eux autres, ils adorent.

Puis, ça, c'est ce que j'aime

le plus. Moi, je rêve

d'aller aux Olympiques.

J'ai déjà eu la chance de

travailler avec Hockey Canada

avec l'équipe paralympique

et j'espère y aller

avec eux un jour.

Les gens me demandent tout le

temps: "Là, t'es dans le pro,

tu l'as, t'es rendue."

Mais, tu sais, j'ai joué...

J'ai eu la chance de jouer un

sport moi-même et de représenter

ma province et mon pays, puis

j'aimerais un jour pouvoir

représenter mon pays en

tant que thérapeute.

Fin émission

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par