Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Domaine Cléroux : Les pierres sacrées

Le Domaine Cléroux est un verger de pommes et une érablière situés dans la région de Prescott-Russell, à quelques minutes du village francophone de Casselman.

Alain Cléroux a construit de ses mains le kiosque qui sert à découvrir les produits du domaine, le sirop d’érable et le fameux cidre de pommes pétillant non-alcoolisé. Ça lui aura pris au-delà de quatre ans pour bâtir ce magnifique endroit avec, presque exclusivement, des pièces ayant été utilisées dans des églises d’autrefois. Alain Cléroux a donné un second souffle aux matériaux utilisés, du plancher aux plafonds en passant par les escaliers et les murs. Les plafonds sont vêtus d’une tôle datant de 1890, les murs sont recouverts de bois francs de bancs d’église, les planchers sont recouverts d’ardoise/slate original d’un toit d’église de la région de Cornwall datant de plus de 300 ans, les portes du kiosque et du bureau proviennent aussi d’une église et l’escalier vient d’un presbytère d’Ottawa. Un tour du domaine et de cet endroit “ sacré “.

Un reportage de Chantal Villemaire.



Réalisateur: Chantal Villemaire
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Dans cette capsule, on rencontre ALAIN CLÉROUX, propriétaire de Cléroux rénovation et du Domaine du Verger Cléroux, et MANON CLÉROUX, propriétaire du Domaine du Verger Cléroux. Défilent des images du domaine et des produits offerts. L'entrevue est entrecoupée de commentaires de l’intervieweuse.


ALAIN CLÉROUX

Dans les années 1993, 1994, il

n'y avait pas gros de travail et

puis, il y a une église qui m'a

approché pour rénover l'église.

Et puis, ça a été

ma première église et puis

j'ai été ému de ça.

De pouvoir toucher à ces choses-

là, dans ce domaine-là.

Une église, il y a tellement

de choses, c'est tellement grand

et puis tellement beau.

Quand on rénove les églises,

souvent il faut enlever

ce qu'il existait pour remettre

à neuf. Et puis, souvent,

on va récupérer les bois, les

matériaux. Tout ce qui pourrait

être réutilisable, on mettait ça

dans des hangars. à un moment

donné, j'ai décidé de bâtir

un magasin pour mon verger

de pommes.


MANON CLÉROUX

Ça a pris quatre ans à

le construire, l'édifice.

Et puis, ça, pour moi, c'est un

héritage. Je l'aide toujours,

je fais de la recherche

s'il faut pour savoir comment

s'y prendre. Il est pas mal bon

pour savoir trouver où mettre

quoi. La seule chose que moi

vraiment j'ai poussée pour

avoir, c'est le plancher

qu'on a.


ALAIN CLÉROUX

C'est de l'ardoise. On a

décidé de la réinstaller

dans le magasin, mais elle vient

de l'église à St-Regis. J'ai

tout récupéré l'ardoise, on l'a

toute taillée. On a gardé tous

les défauts. L'ardoise est très

très vieille. On est fier

d'avoir un bout de... de

récupérer ça. Si on vient ici,

on peut voir. Cet escalier-là,

il vient de St-Charles

à Ottawa. Il a fallu faire

beaucoup d'altérations.

Et puis, on est venu à bout de

réinstaller l'escalier comme on

le voulait. Ensuite, une autre

église qu'on a récupéré les

bancs. Les bancs d'église. On a

tout sorti le bois de dedans.

Et puis, on a juste enlevé le

rond... Quand on s'assoit sur

le banc d'église, on a enlevé le

rond et puis on l'a amené plat.

Les plafonds. La tôle qu'on a

réinstallée qui vient

d'une paroisse au côté de

Napanee. C'est tout des

tuiles de 2 pieds par 2 pieds.

On l'a décapée, mais on n'a pas

remis aucune peinture dessus. On

a juste... la couleur

qu'on voit, c'est la couleur

originale de la tôle.


INTERVIEWEUSE

Ah oui?


ALAIN CLÉROUX

C'est une tôle qui date

probablement d'environ,

aussi, de 125 ans.


MANON CLÉROUX

J'ai jamais aimé gaspiller.

J'ai toujours trouvé

qu'il y avait d'autres utilités

après avec quelque chose.

Si on peut le réutiliser,

c'est merveilleux, puis que

ça paraisse pas de où que

ça vient. On va probablement

toujours garder le domaine aussi

longtemps qu'on peut le faire.


ALAIN CLÉROUX

On a une cabane à sucre.

Ça, ça fait assez longtemps

qu'on a ça. Ça fait une

vingtaine d'années. Et puis,

on a 2800 entailles et puis

on veut agrandir. On a des très

beaux vergers. Ils produisent

beaucoup, mais on garde ça

petit. On a seulement

environ 500 pommiers.


INTERVIEWEUSE

Vous avez votre nouveau

produit qui est le cidre.

Parlez-m'en un peu.


ALAIN CLÉROUX

C'est tout nouveau

pour nous autres. C'est

la première fois qu'on va

le servir. Et c'est un cidre

mousseux pétillant. On avait

un excès de pommes et c'est un

ajout qu'on va faire à notre...


INTERVIEWEUSE

à votre ligne de produits

déjà nombreuse.


ALAIN CLÉROUX

Exactement.


MANON CLÉROUX

Tchin-tchin?


INTERVIEWEUSE

Tchin-tchin!



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par