Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Collège Franco-Ouest La Formule 1

Imaginez de petites voitures en bois propulsées au CO2 qui défilent à toute allure sur une piste de course. Eh bien, c’est ce que les élèves de la classe de technologie du Collège Franco-Ouest d’Ottawa ont imaginé!

Depuis le début de l’année scolaire, ils travaillent en atelier avec des bancs de scie, des perceuses et des raboteuses, afin de rendre leurs autos de course miniatures plus aérodynamiques et plus rapides et de remporter une compétition qu’ils ont nommé CCF1. Le Collège catholique Franco-Ouest est une école francophone catholique située dans la partie ouest de la ville d’Ottawa. L’école accueille des jeunes de cultures diversifiées d’Ottawa.

Voici notre rencontre avec ces jeunes ingénieurs concepteurs de voitures et leur professeur qui ont adoré le projet du début à la fin!

Un reportage de Chantal Villemaire.



Réalisateur: Chantal Villemaire
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Dans cette capsule, KÉVIN LÉVESQUE parle de l'événement CCF1. Ses interventions sont complétées par la participation de deux élèves de 9e année du collège Franco-Ouest. Défilent des images qui viennent illustrer leurs propos.


KÉVIN LÉVESQUE

Aujourd'hui,

c'est l'événement CCF1. Donc, on

a plusieurs classes impliquées.

On fait des courses

de petites voitures.


JACOB SCHAYBURT

Moi, je

devais construire une voiture.

Et on devait tous la

construire, la "designer".


KÉVIN LÉVESQUE

La longueur maximum, minimum

et la largeur de l'auto sont

réglementées, mais à part ça,

le design en tant que tel

est vraiment libre.


JAMIELEE DUBÉ

On a tous eu des différentes

idées. La mienne est noire et

elle a des

splash roses dessus.

C'était juste mon idée. Mais

elle est aérodynamique et elle a

un trou dedans pour que le

vent rentre dedans.


JACOB SCHAYBURT

Ma voiture

est bleue et blanche et au

centre, elle a deux trous pour

laisser l'air passer. Moi, j'ai

pensé que peut-être, l'air

pourrait mieux circuler à

travers ma voiture pour avoir

"un meilleur aérodynamique",

pour que je puisse avoir une

meilleure place. Comme, je

souhaitais la première place.

Moi, j'ai pensé que si j'ai des

trous, l'air va pouvoir circuler

et juste faire un tourbillon et

repasser sous la voiture au lieu

de frapper le gros bloc où on

met la cartouche de CO2. Comme

ça, la voiture va se faire

moins ralentir par l'air.


KÉVIN LÉVESQUE

Eux, ils

arrivent avec des idées que

j'aurais jamais pensé, des

designs... il y en a un qui

a l'air d'un poisson ici

aujourd'hui. Il a mis plusieurs

heures de travail juste à

façonner ça. Ça a l'air d'une

arête de poisson. Donc oui,

c'est sûr qu'à chaque année, il

y en a des spéciales. C'est un

projet qu'on fait en 9e année,

c'est pour une initiation

à la technologie.

Donc, en faisant ces voitures-

là, les élèves ont la chance

de faire un peu de design,

faire les plans. Ils apprennent

à dessiner et après ça, ils ont

la chance de manipuler tous les

outils dans l'atelier qu'on

a. Donc, c'est vraiment pour les

initier à toutes les sortes

de cours qu'on offre ici.

Ça les aide à comprendre

l'aérodynamisme et comment

l'auto qui est légère, comment

elle va aller plus vite.


JACOB SCHAYBURT

On a testé

l'aérodynamique. Donc, moi, j'ai

110 Graham d'aérodynamique dans

ma voiture, ce qui est assez bon

pour une voiture qu'on construit

en classe. Elle a 110 Graham.

C'est quand l'air va frapper

la voiture. C'est ce qui va

repousser la voiture. Ce qu'on

met de force va ralentir notre

voiture durant la course.


KÉVIN LÉVESQUE

Il y a une

bouteille de CO2 en arrière

de la voiture et à l'aide de

l'ordinateur, on les perce. On a

de l'instrument pour les percer

et calculer le temps que

ça prend à faire 60 pieds.


JACOB SCHAYBURT

Quand on a

commencé le projet, je savais

pas vraiment comment du CO2

allait nous propulser la

voiture, parce que je me disais:

Du CO2, on fait pas ça vraiment

de nos jours. Donc, quand j'ai

construit, j'ai appris que c'est

facile, c'est simple d'utiliser

une cartouche de CO2 pour

propulser notre voiture.


KÉVIN LÉVESQUE

On peut parler des différentes

sortes de technologies et leur

montrer qu'il y a autre chose

qu'un moteur traditionnel qu'on

a qui brûle de l'essence.


JACOB SCHAYBURT

J'ai pas vraiment rencontré de

difficultés, mais au début, je

pensais que j'allais rencontrer

des difficultés. Parce que quand

j'ai découpé, je pensais que

j'avais coupé trop proche de

mon trou où j'allais mettre ma

cartouche. Je pensais que ça

serait ça, mon problème, mais

j'ai vraiment pas rencontré

un problème.


JAMIELEE DUBÉ

C'était

difficile quand je coupais le

bois. Genre, le contrôler sur

la scie. C'est des petites

voitures, donc pour moi,

c'était difficile.


JACOB SCHAYBURT

Ce que j'ai aimé du projet,

c'est construire une voiture de

bois, utiliser des scies, tout

ça. Comme, j'aime ça, construire

des affaires avec mes mains.


JAMIELEE DUBÉ

Ça m'a montré du leadership

aussi, là.

So,c'était

fun.



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par