Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Chronique insolite: Menthe et seconde

Cette chronique insolite s’intéresse à la menthe et… à une seconde bien spéciale de la journée du 30 juin 2015.

Pourquoi la menthe rafraîchie la bouche ? Chaque fois que l’on mâche de la gomme à la menthe, on ressent une certaine sensation de refroidissement dans la bouche. La réponse à cette énigme se trouverait-elle dans les cellules du notre système nerveux?

En 2015, on ajoute une seconde de plus à la journée du 30 juin. On appelle ça une “ seconde intercalaire “. Pour savoir pourquoi, visionnez la chronique insolite de Gabriel Grenier.



Réalisateur: Carine Ouellet
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

GABRIEL GRENIER peint son nom en noir sur une affiche blanche, ensuite il tient l'affiche de manière à ce qu'on puisse la lire. GABRIEL GRENIER s'adresse au public de l'émission.


GABRIEL GRENIER

À toutes les fois que je mâche

de la gomme à la menthe, je

ressens une certaine sensation

de refroidissement dans la

bouche, même si je sais que

ma bouche ne se

refroidit pas vraiment.

La réponse à cette énigme se

trouve dans les cellules du

système nerveux.


Le système nerveux à travers un corps transparent apparaît. Puis se sont les nerfs et et des images de flux lumineux illustrant l'échange d'information des nerfs au cerveau.


GABRIEL GRENIER (Narrateur)

On retrouve des nerfs

un peu partout dans le

corps humain, et certains nerfs

ont la seule et unique tâche

d'avertir le cerveau lorsqu'ils

ressentent un changement de

température.

(S'adressant au public de l'émission)

Il existe une protéine

dans ces nerfs qui

réagit presque instantanément

à une chute de température.

On appelle cette protéine TRPM8.

Lorsque TRPM8 ressent une

température froide, elle change

littéralement de forme et crée

un courant d'électricité vers

le cerveau. Ce signal électrique

est alors déchiffré par le

cerveau qui comprend, alors,

qu'une certaine partie

du corps refroidit.


Des illustrations du propos de GABRIEL GRENIER se succèdent.


GABRIEL GRENIER (Narrateur)

Ce qui est intéressant, c'est

que le menthol qu'on retrouve

dans la menthe peut former TRPM8

à changer de forme et à envoyer

son signal au cerveau. C'est

pareil pour les aliments épicés.

Si vous croquez dans un

piment fort, vous allez avoir

l'impression qu'il fait

chaud dans votre bouche.

(S'adressant au public de l'émission)

Mais en fait, c'est un des

ingrédients des aliments épicés

qui force une autre protéine

à envoyer son courant électrique

au cerveau. Alors, bien qu'il ne

fasse pas froid ou chaud dans la

bouche, le cerveau

n'y voit que du feu.

On a tous déjà entendu parler

d'une année bissextile. C'est

une année qui contient 366

jours au lieu de 365.

Sur le calendrier, la journée de plus

est ajoutée à la fin du mois

de février. Elle arrive

à tous les quatre ans.

En fait, le temps que prend

la Terre pour effectuer une

orbite, un tour autour du soleil

n'équivaut pas exactement à 365

jours. Cette durée équivaut

à 365 jours et un quart.

Alors, à tous les quatre ans, on

ajoute une journée complète

au calendrier pour rester

synchronisé avec l'orbite de la

Terre. Cette année, par contre,

on ajoutera une seconde de

plus à la journée du 30 juin.

On appelle ça une seconde

intercalaire. Des

scientifiques parisiens

ont pris cette décision, car

on remarque un décalage entre le

temps que prend l'orbite de

la Terre et le temps indiqué par

nos horloges atomiques hyper

précises.


Quelques images d'horloges atomiques défilent. [GABRIEL GRENIER (Narrateur)

Les horloges atomiques

fonctionnent à la radiation.

Elles sont le moyen le plus

précis de mesurer le temps,

et elles ne ralentissent jamais.

(S'adressant au public de l'émission)

Par contre, la Terre, elle,

ralentit. Et ce à cause de

l'attraction de la lune. Donc,

le temps que prend la Terre

à faire une journée complète

devient de plus en plus long. Ce

sont des petites différences,

mais c'est assez pour qu'on

remarque un décalage entre

les horloges atomiques

et la Terre elle-même.

Alors, pour que les deux soient

à nouveau synchronisés, on

ajoute une seconde intercalaire

de temps en temps. C'est pas

si grave que ça. à part que

plusieurs systèmes informatiques

sont pas équipés pour gérer ce

genre de problème. Plusieurs

personnes pensent qu'on pourrait

avoir un bogue de l'an 2015.

Pas de crainte, par contre. Des

géants de l'informatique, comme

Google, travaillent actuellement

à régler ce problème. La

vraie question, dans le fond,

se trouve à être: qu'est-ce que

vous allez faire avec votre

seconde de plus de cette année?



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par