Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Humour à Shédiac : Le culte du homard

Si on vous dit Shédiac, vous pensez forcément à homard. La petite ville côtière au sud-est du Nouveau-Brunswick possède le titre envieux de capitale mondiale du homard.
La preuve ? Une statue géante du crustacé trône à Shédiac. Une oeuvre de 10,7 mètres de longueur et de 5 mètres de hauteur qui pèse 90 tonnes !
Shédiac a prouvé encore récemment que son statut n’était pas usurpé en fracassant deux records à l’été 2014 : la plus longue guédille au homard et le service de 1000 homards pour 1000 personnes sur une table de 100 pieds.
Impressionnant ? Découvrez l’histoire de la statue du homard de Shédiac avec Luc Leblanc.
Un reportage des Productions L’Entrepôt et Atlasfilms.
Catégorie wordpress : Humour et Insolite
TFO 24.7, le nouveau regard francophone



Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

La capsule débute par l'image d'une sculpture composée d'un homard géant et d'un pêcheur. Derrière un grand panneau où est écrit "Le plus gros homard du monde est à Shédiac", l'humoriste LUC LEBLANC apparaît.] [LUC LEBLANC:

Bonjour. Aujourd'hui, je suis

à Shédiac, dans le sud-est du

Nouveau-Brunswick, la capitale

mondiale...

(LUC LEBLANC rit.)


[LUC LEBLANC:] J'ai un blanc.

J'ai complètement

oublié la capitale de quoi. OK.

Peut-être parce que mon nom est

Luc Leblanc, j'ai des blancs.

OK, regarde, je vais

recommencer.

LUC LEBLANC apparaît cette fois derrière un poteau en bois.)


[LUC LEBLANC:] Bonjour, ici Luc

Leblanc, en

direct de Shédiac, la capitale

mondiale du... Euh, du béluga.

Du bernard-l'hermite?

Ou du cachalot? Regarde,

dis-moi... Je vais l'avoir, je

vais l'avoir. Je vais l'avoir.

(LUC LEBLANC reprend son intervention. La caméra filme le homard géant.)


[LUC LEBLANC:] Hé! Ici Luc

Leblanc. Les gars,

arrêtez de filmer le homard,

je suis ici. Le homard!

C'est ça, la capitale mondiale

du homard, Shédiac. Je sais pas

pourquoi j'ai oublié ça. Je vais

avoir des homards de conscience.

J'avais mis mon manteau de

homard puis tout. Venez-vous-en,

on va aller le voir.

Je suis un homard.

(LUC LEBLANC se dirige vers la sculpture les mains en l'air, en pliant ses doigts, imitant un homard.)


[LUC LEBLANC:] Je suis pas un

mobster,

je suis un lobster.

Le gros homard, c'est une

initiative du club Rotary de

Shédiac. Il y a une partie du

club qui voulait une piscine,

puis il y une partie qui voulait

le gros homard. Puis il y en a

qui voulaient les deux. Quoique

ça aurait pris une méga-ultra

piscine olympique pour rentrer

un homard comme ça. Comment ça

nage un homard sur le dos?

Le 100 mètres brasse.

(LUC LEBLANC fait mine de nager la brasse sur le dos, à la manière d'un homard.)


[LUC LEBLANC:] La sculpture

dévoilée le 30 juin

1990 fut l'oeuvre du célèbre

sculpteur Winston Bronnum,

de Penobsquis, au Nouveau-

Brunswick. Il consacra trois ans

à la création et la construction

du plus gros homard du monde,

une sculpture d'acier et de

béton d'une longueur de 10,7 m,

d'une hauteur de 5 mètres

et d'une pesanteur de 50 tonnes

métriques, posée sur un

piédestal de 32 tonnes

métriques.

(LUC LEBLANC apparaît vêtu d'une salopette jaune et d'un bonnet jaune de pêcheur.)


[LUC LEBLANC:] Attends une

minute, là.

50 tonnes, à 5 piasses la livre

en moyenne. Ça veut-tu dire que

je suis à côté d'un homard qui

vaut des millions, là? Je pense

que je suis dû pour une nouvelle

job, moi.

(LUC LEBLANC se dirige vers la sculpture du pêcheur, à côté de celle du homard. LUC LEBLANC et le pêcheur portent la même tenue vestimentaire.)


[LUC LEBLANC:] OK, Martin

Pêcheur,

prends une pause. Je prends

la relève. Quoique j'ai moins

une grosse barbe que lui,

puis il fait frette.

(LUC LEBLANC porte sa main à son front, imitant la position du pêcheur.)


[LUC LEBLANC:] Très important de

coller le gros

homard. La raison pourquoi je

dis ça, c'est qu'ils ont fait

un timbre à l'effigie du gros

homard. C'est pour ça que notre

pêcheur, Martin, il regarde par

en avant. Il attend sa lettre.

(LUC LEBLANC tape sur l'épaule du pêcheur.)


[LUC LEBLANC:] Ça s'en vient.

Ça s'en vient,

Martin Pêcheur.

(LUC LEBLANC se tient près d'un panneau où est dessiné un homard géant.)


[LUC LEBLANC:] Eh bien, s'il y a

des gens qui

ont encore des questions sur

la capitale mondiale du homard

en Acadie qui est Shédiac,

eh bien, j'ai des réponses

pour vous. C'était le 65e

anniversaire du Festival du

homard ici même à Shédiac,

et ils ont battu deux records.

(Des images d'archives sont présentées.)


[LUC LEBLANC:] La plus longue

guédille:

72,4 pieds de guédille.

C'est de la guédille, ça,

monsieur. Et ils ont pris 1000

homards pour 1000 personnes

sur 1000 pieds de table.

Ça en prend, des tables.

Je sais pas qui, à Shédiac,

a un garage assez large pour

mettre 1000 pieds de tables.

Il faut que j'aille le voir,

parce que j'ai un petit brunch

en fin de semaine chez nous.

J'aimerais ça avoir des tables.

Hello! Hello!

S'il y en a d'entre vous qui se

demandent: Ça vit où, un homard?

Oh non, pas simplement sur

une roche à Shédiac.

(LUC LEBLANC pointe le rivage.)


[LUC LEBLANC:] Non, ça vit

là. C'est là sa vraie maison,

son habitat naturel: les eaux

les plus chaudes au nord de

la Virginie.

(LUC LEBLANC trempe ses pieds dans l'eau.)


[LUC LEBLANC:] Ah!

(Il chante et danse.)

♪ Ah ce qu'on est bien

quand on est dans son bain ♪

Mais pas à ce temps-ci de

l'année. Parce qu'ici,

il fait froid, à Shédiac,

au Nouveau-Brunswick. Ici Luc

Leblanc avec les pieds gelés.

(Il sort de l'eau en grimaçant de douleur.)


[LUC LEBLANC:] La semaine

prochaine,

nous allons visiter

les igloos du Nunavut.

(LUC LEBLANC rit.)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par