Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Art et culture : L'enregistrement

L’enregistrement sonore au Canada a commencé en 1878, mais le plus vieux enregistrement encore existant remonte au 11 septembre 1888. Depuis, les supports ont évolué pour nous permettre de profiter de notre musique préférée. Gramophone, cylindre, phonographe, disques vinyles ou disques à microsillons, en passant par l’apparition des supports magnétiques et des disques compacts, le matériel d’enregistrement et de d’écoute a évolué jusqu’à un traitement entièrement numérique.
Notre chroniqueuse Joanie Charron revient sur l’histoire et l’évolution de l’enregistrement sonore.



Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

JOANIE CHARRON s'adresse directement au public de l'émission. Elle est debout au micro. Se propos sont parfois accompagnés d'images illustrant les objets ou les personnes qu'elle nomme.


JOANIE CHARRON

Toute une histoire que celle

de l'enregistrement sonore,

qui nous permet aujourd'hui

d'écouter nos

musiques préférées.

L'enregistrement sonore au

Canada a commencé en 1878, mais

le plus vieux enregistrement

toujours existant remonte à

1888. Il s'agit d'un message de

bienvenue du gouverneur général

du Canada, Lord Frederick Arthur

Stanley, adressé au président

Cleveland, des États-Unis. Au

XIXe et au début du XXe siècle,

les Edison, les Berliner et

les Bell contribueront à

faire progresser diverses

technologies mécaniques à l'aide

du gramophone, du cylindre

et du phonographe, tous inventés

pour le divertissement.


Des images de musiciens défilent.


JOANIE CHARRON

Ils permettent ainsi à la

musique de jazz de Louis

Armstrong, Duke Ellington et

Charlie Parker d'être reconnue,

tout comme celle de Charles

Trenet pour la chanson

française. Les premiers pas

de l'enregistrement deviennent

possibles par la technologie

analogique à la suite du

développement des bandes

magnétiques, le fameux ruban

magnétique, inventé par

Fritz Pfleumer en 1928.

à ce moment-là, il devient

possible de conserver des

enregistrements et surtout, de

les réentendre par le biais d'un

lecteur dédié à cette tâche.

Un nouveau support apparaît en

1948: le disque vinyle, qui

permet de vivre l'expérience

du son en groupe. Naissent ainsi

les premières grandes pistes de

danse avec le twist et du fait,

la popularité des musiciens

et des chanteurs comme Elvis

Presley et Félix Leclerc,

qui grâce à un enregistrement

capté ici au Canada, se fait

remarquer jusqu'en France.


Un extrait vidéo de Félix Leclerc jouant de la guitare défile.


JOANIE CHARRON

Un beau cadeau pour cette

génération, puisqu'à cette

époque, il n'y avait qu'un seul

appareil pour faire jouer de la

musique partout dans la maison,

ce qui donnait lieu à des

grands rassemblements familiaux.

Les années 50 marquent une étape

importante pour l'enregistrement

sonore. Malgré l'arrivée

de la télévision après la

Seconde Guerre mondiale,

l'enregistrement perdure et les

stations de radio se mettent à

diffuser 24 heures sur 24 de

la musique à leur antenne, alors

qu'arrive le disque longue

durée, le long play. Au début

des années 80, le disque compact

fait son entrée. Mais très vite,

avec le développement de

l'informatique, les disques durs

installés sur les ordinateurs

deviennent très populaires. On

transforme les sons sous forme

de fichiers aux formats .mid,

.wav ou .mp3 et ceux-ci sont

ainsi rapidement stockés dans

une mémoire électronique. Après

des années d'écoute appauvries

par la compression .mp3, le son

Hi-Fi fait un retour inattendu,

même si ce type d'enregistrement

n'est pas encore très populaire,

puisque la moitié des Canadiens

télécharge toujours la musique

en .mp3. L'artiste canadien Neil

Young lance en 2014 un service

de téléchargement, le PonoMusic,

accompagné d'un lecteur, le

PonoPlayer, pour mettre à la

disposition des fichiers de

bonne qualité dans des formats

de très haute résolution

issus des enregistrements studio

approuvés par les artistes

eux-mêmes. Aujourd'hui, plus

de la moitié des Canadiens

se procurent leurs chansons

préférées sur des plates-formes

de téléchargement, et ce, pas

toujours légalement. Avec la

technologie qui avance à une

vitesse fulgurante, les amateurs

de musique cherchent de plus en

plus une bonne qualité d'écoute,

mais également la rapidité et la

simplicité de sauvegarde et

d'envoi de leurs chansons

préférées. Alors on verra bien

ce que l'avenir nous réserve.




Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par