Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Art et culture : La Caricature

Derrière son côté humoristique, la caricature cherche à provoquer une réflexion sur un événement ou une personne. Suite à la tragédie de l’hebdomadaire français Charlie Hebdo, des voix aux quatre coins de la planète se sont levées pour défendre la liberté d’expression et réaffirmer l’importance du travail des caricaturistes.

La caricature a toujours été un puissant outil de dénonciation, un art nécessaire. Déjà, dans l’Antiquité, Pauson, un peintre grec du 5e siècle av. J.-C., cultivait le genre grotesque en faisant les portraits de ses contemporains.

Geneviève Turcot nous raconte l’histoire de la caricature à travers les âges, et les dates importantes de la caricature politique canadienne.



Réalisateur: Carine Ouellet
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

GENEVIÈVE TURCOT s'adresse directement au public de l'émission. Elle est debout au micro. Ses propos sont parfois accompagnés d'images illustrant des caricatures et des magazines.


GENEVIÈVE TURCOT

Depuis la tragédie du

Charlie

Hebdo, des voix aux quatre

coins de la planète se sont

levées pour défendre la liberté

d'expression, mais surtout, le

travail des caricaturistes. La

caricature est un puissant

outil de dénonciation, un art

nécessaire. Le mot "caricature"

provient de l'italien

caricare, qui signifie

"charger", "exagérer".

Dans le fond, une caricature,

c'est un dessin dans lequel

l'artiste appelle au ridicule

sur une chose ou une personne.

Derrière son côté humoristique,

la caricature propose une

satire, mais essaye aussi de

provoquer une réflexion sur

une personne ou encore, sur un

événement. Déjà à l'époque

des Grecs et des Romains, on

retrouvait des caricatures.

Aristote cite d'ailleurs

le travail de Pauson,

un peintre qui irritait ses

contemporains avec ses oeuvres

grotesques. On a retrouvé

aussi des caricatures sur des

murailles à Pompéi, sur des

papyrus de l'Égypte ancienne et

même sur des poteries gauloises.

Mais la caricature prend

vraiment son envol avec le

développement de la presse

écrite. Rapidement, la

caricature politique s'impose au

Royaume-Uni et en France.

À l'époque, presque tous les

caricaturistes sont des hommes,

à l'exception de Marie Duval,

une illustratrice et actrice

française établie au

Royaume-Uni. Au Canada,

on attribue les premières

caricatures au brigadier général

George Townshend, qui était

avec Wolfe lors de la célèbre

bataille des plaines d'Abraham.

L'officier réalise des dessins

de Wolfe pour nuire

à sa carrière.

Puis en 1840, l'arrivée du

magazine britannique satirique

Punch va vraiment inspirer les

artistes d'ici à emboîter le

pas. En 1873, on publie le

premier numéro du magazine

satirique canadien

Grip.

On y retrouve entre autres une

caricature du premier ministre

de l'époque, John A. Macdonald.

Depuis, pas mal tous les

premiers ministres ont connu le

même sort sous diverses plumes.

Du côté franco-canadien, les

politiciens sont dans la mire du

caricaturiste Jean-Baptiste

Côté, qui travaille pour le

premier journal humoristique

au Québec,

La Scie, fondée en

1863. Quelques années plus tard,

il sera même arrêté et jeté en

prison pour s'être attaqué

avec ses sculptures en bois au

travail des fonctionnaires. à

Montréal, le journal satirique

Le Canard a été fondé

par un autre pionnier de la

caricature, Hector Berthelot.

Au fil des années, les

caricaturistes ont commencé à

travailler de façon beaucoup

plus indépendante, se sont

détachés de la section des arts

et ont réclamé une plus grande

liberté éditoriale, une liberté

nécessaire à l'exercice de leur

profession. Une liberté qui a

été chèrement payée par les

artisans du

Charlie Hebdo.



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par