Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Art et culture : Défiles hors-norme

Les « Semaines de mode » sont des événements associés au glamour, aux paillettes et aux top-modèles. Les dernières éditions de Tokyo et de New York ont fait beaucoup jaser, pas autant pour leurs créations, mais parce que certains designers ont retenu les services de mannequins handicapés.

À Tokyo, le créateur de la griffe japonaise Tenbo, Takafumi Tsuruta, a soulevé les passions en présentant une collection destinée non seulement à tous les types de modèles, mais en accordant aussi une grande place aux personnes handicapées, avec ou sans membres.

À New York, la designer Carrie Hammer a choisi d’inviter l’actrice trisomique Jamie Brewer, connue pour son rôle dans la série American Horror Story.

Pendant le défilé du collectif de designers italiens FTL Moda, des mannequins en fauteuils roulants côtoyaient les top-modèles.

Geneviève Turcot fait le point sur cette première ouverture qui a été saluée par les médias et le public.



Réalisateur: Raphaëlle Mercier
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

GENEVIÈVE TURCOT s'adresse directement au public de l'émission. Elle est debout au micro. Ses propos sont parfois accompagnés d'images illustrant les défilés de mode et les créateurs dont elle parle.


GENEVIÈVE TURCOT

Les dernières semaines mode de

Tokyo et de New York ont fait

beaucoup jaser. Non pas pour les

créations, mais parce que, pour

la première fois, des designers

ont retenu les services

de mannequins handicapées

pour défiler sur les podiums.

Ce n'est pas d'hier qu'on

réclame une plus grande

diversité corporelle dans les

semaines de la mode où la grande

jeune fille filiforme est la

norme. Plusieurs voix réclament

de voir des femmes, non

seulement de toutes les origines

ethniques, mais de voir aussi

des corps auxquelles les

femmes pourraient réellement

s'identifier. Les créateurs

de la griffe japonaise Tenbo,

Takafumi Tsuruta a soulevé les

passions, à Tokyo, en présentant

une collection qui s'adressait

non seulement à une plus grande

diversité corporelle, mais en

accordant une grande importance

aux personnes handicapées avec

ou sans membre. Porté par le

thème du rêve, la collection

de Tenbo pour l'automne-hiver

2015-2016 s'adresse à un public

qui est normalement ignoré par

le monde de la haute couture.

Le designer a créé des vêtements

souples, des pulls avec

des vêtements magnétiques

pour faciliter l'habillement,

tout en respectant des coupes

qui sont très fluides.

C'est une jeune femme aveugle de

27 ans qui a ouvert le défilé.

Sa robe était blanche avec

des pois qui n'était pas sans

rappeler le système braille.

On a aussi vu des athlètes

paralympiques s'immiscer parmi

les mannequins. La grande finale

a été confiée à une jeune femme

qui a perdu ses quatre membres

suite à une maladie très rare.

Elle portait une magnifique robe

de mariée blanche. Cet élan

d'ouverture s'est aussi fait

ressentir à New York où c'est

pas les vêtements qui ont retenu

l'attention du public et des

médias, mais bien la présence

de mannequins hors-normes.

La designer américaine, Carrie

Hammer, a retenu les services de

l'actrice trisomique Jamie

Brewer, connue pour son rôle

dans

American Horror Story.

C'était pas le premier coup

d'éclat pour la designer qui

a lancé, l'an passé, la campagne

Role models, not runway models

qui lutte pour une plus grande

diversité sur les podiums.

En 2014, la designer avait aussi

engagé un mannequin en fauteuil

roulant. Le défilé du collectif

de designers italiens, FTL MODA,

a poussé la note

encore plus loin.

En collaborant avec l'agence

britannique, Model of Diversity,

qui lutte, elle aussi, pour une

plus grande diversité dans

les défilés, mais aussi dans les

médias. Pendant le spectacle de

FTL MODA, des mannequins en

fauteuil roulant côtoyaient des

top-modèles. L'ouverture

du défilé a été confiée à

l'entraîneur britannique, Jack

Eyers qui est devenu ainsi le

premier mannequin amputé mâle

à fouler un podium new-yorkais.

Le monde de la haute couture

a offert une belle leçon

d'ouverture. Reste maintenant

à savoir si ces coups d'éclat

auront une réelle portée ou si

ils resteront de simples

coups de marketing.



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par