Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Maria-Sophia Pera : Violoniste en herbe

Élève de 11e année du Collège catholique Franco-Ouest, à Ottawa, Maria-Sophia Pera est une jeune violoniste dont le rêve est de faire du violon un métier.

Depuis qu’elle a assisté à un concert au Centre national des Arts (CNA), à Ottawa, quand elle était plus jeune, elle a développé une passion pour cet instrument de musique dont elle apprécie particulièrement la sonorité.

Elle voudrait être soliste, mais apprécierait aussi de jouer avec les plus grands orchestres du monde. Membre de l’Orchestre des jeunes d’Ottawa, dirigé par le chef d’orchestre John Arthur Gomez, elle travaille sans relâche pour atteindre son objectif et souhaite étudier la musique à l’université, à Montréal.

Un reportage de Benjamin Vachet.



Réalisateur: Benjamin Vachet
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Il s’agit d’une entrevue avec MARIA-SOPHIA PERA, une jeune violoniste. L’entrevue est entrecoupée d’images la montrant au sein d’un orchestre qui joue à l’église.


MARIA-SOPHIA PERA

Je me souviens très bien de la

première fois que j’ai commencé

à jouer. Je sais que mon

enseignante mettait de l’argent

sur les violons pour qu’il ne

tombe pas, que je tienne bien

le violon. Et comment le son

était horrible. J’étais vraiment

très passionnée, donc ça ne

comptait pas vraiment.

Quand j’étais jeune, mes parents

m’amenaient souvent à

des concerts du CNA.

Un jour, nous sommes allés à un

concert de l’orchestre du CNA et

j’étais juste dans la première

rangée. Je pouvais voir

l’orchestre et tout le monde

jouer et pratiquer. Et quelque

chose m’a inspirée de jouer

le violon, de commencer.

Le violon avait un son vraiment

riche, mais aussi vraiment fin

en même temps. À chaque jour,

je pratique environ deux à trois

heures. Il y a pas un moment

précis où je trouve que le son

est vraiment formidable parce

que ça évolue toujours. Ce

n’est pas quelque chose où,

finalement, il y a un résultat.

C’est comme n’importe quel

métier, il y a toujours des

moments où quelque chose ne

marche pas. Il faut être

déterminé, il faut persévérer.

Des fois, si vraiment ça

fonctionne pas, je passe à autre

chose, je reviens. Je continue à

isoler, je me demande: Pourquoi

est-ce que ça ne sonne pas bien?

Est-ce que c’est mon archet?

Est-ce que c’est mon doigté?

C’est comme un problème

en mathématiques, c’est

la même chose.

Je pense beaucoup à l’atmosphère

lorsque je joue. Je pense que

c’est un aspect très important,

et aussi au son parce que c’est

ça qui démarque des jeunes

des adultes qui jouent

professionnellement.

Les difficultés sont différentes

pour chaque violoniste, ça

dépend de la méthode qu’on

utilise quand on commence, quand

on débute. Par exemple, moi,

j’ai commencé dans la méthode

Suzuki, où on apprend à jouer

en écoutant la musique. Ça m’a

beaucoup aidée parce que ça m’a

aidée à trouver mon style

musical, mais en même temps,

maintenant, je dois beaucoup

pratiquer la technique.

C’est difficile de jouer dans un

orchestre parce que tu dois pas

seulement faire attention à ton

propre son, mais aussi à ce que

les autres jouent. Et tu dois

être en temps, tu dois avoir une

bonne intonation, les bonnes

notes. Et tu dois aussi bien

savoir la pièce, la structure,

où les notes s’en vont.

Mon rêve serait de jouer en tant

que soliste avec un orchestre.

J’aimerais beaucoup jouer mes

pièces favorites aussi et...

jouer avec des orchestres très

renommés et aussi pouvoir

comprendre les pièces que

j’écoute à chaque jour.




Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par