Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Billenium : Costumes sur mesure

Originaire du Burkina Faso, en Afrique de l’Ouest, Alioune Traoré est arrivé il y a trois ans au Canada, pour étudier à l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa.

À seulement 19 ans, il a trouvé un moyen de s’intégrer à la société canadienne grâce à l’entreprenariat. Il a ainsi créé la société Billenium qui propose des costumes pour hommes sur mesure et personnalisés.

À domicile ou lors de journées spéciales, il a développé sa clientèle et emploie désormais plusieurs vendeurs pour l’aider dans son travail.

Dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs 2015, Billenium a reçu un prix de reconnaissance du Réseau de développement économique et d’employabilité de l’Ontario (RDÉE Ontario). Ce prix saluait l’accomplissement d’Alioune Traoré et son implication dans la communauté.

Une réalisation de Benjamin Vachet.



Réalisateur: Benjamin Vachet
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Il s’agit d’une entrevue avec ALIOUNE TRAORÉ, fondateur de Billenium, qui parle de sa passion pour les vêtements et de la création de son entreprise. L’entrevue est entrecoupée d’images montrant des vêtements et d’images montrant le processus de création d’un costume : de la rencontre du client à la prise de mesures.


ALIOUNE TRAORÉ

À 4, 5 ans, je m’habillais

déjà tout seul.

Impossible de m’offrir des

cadeaux en vêtements, parce que

j’allais pas les porter. Il faut

que je les choisisse moi-même

toujours. J’ai décidé de

personnaliser mes propres

vêtements. C’est grâce à ça

que je peux personnaliser

ceux des autres.

Cette passion de beaux

vêtements, honnêtement, ça vient

de ma famille déjà, parce que,

bien, on a un style, on sait

bien s’habiller. Quand on voit

un Traoré, on le sait. C’est

vraiment d’eux que je me suis

inspiré, et aussi de mon père,

justement, qui toujours avait sa

belle chemise blanche, peut-être

la seule, même, mais on le

savait pas. Ha, ha, ha!

L’aventure a commencé plus

précisément il y a à peu près

deux ans. Donc, j’étais arrivé

au Canada depuis trois ans.

Donc, une année plus tard,

c’est-à-dire l’été, bien,

trouvant pas de boulot d’été

ou autre chose, j’ai décidé

de personnaliser les

vêtements de mes amis.

Au fur et à mesure, les gens ont

aimé et ça m’a permis d’avoir

un certain budget pour bâtir

maintenant la marque de

vêtements Billenium.


ALIOUNE TRAORÉ se rend chez un client qui lui ouvre la porte de sa maison.


ALIOUNE TRAORÉ

Bonjour.


BOGDANE THIOMBIANO

(L’accueillant chez lui)

Salut. Merci et bienvenue...


BOGDANE THIOMBIANO

Un costume personnalisé,

ça reflète un peu

notre personnalité, nos goûts

et aussi la manière qu’on veut

que les autres nous voient,

parce qu’un costume, ça reflète

vraiment... je veux pas dire

la "maturité", mais moi je

pense que, oui, c’est ça.


ALIOUNE TRAORÉ

Billenium,

c’est une compagnie de

vêtements. On est expert en tout

ce qui est design, conception et

conseils aussi, sur tout ce qui

est vêtements pour homme. Donc,

c’est vraiment les costumes, les

chemises et aussi les manteaux

que nous avons comme produits.

Ces costumes sont faits

offshore et nos tissus

proviennent quasiment tous

d’Italie ou d’Europe en général.

On a une liste de près de

5000 tissus, donc le client peut

choisir parmi ces 5000 tissus et

designer lui-même son vêtement,

c’est-à-dire d’être l’architecte

de son propre vêtement.

Tout type d’occasion, hein?


ALIOUNE TRAORÉ discute brièvement avec un CLIENT dans son atelier.


CLIENT

Oui, pour tout

type d’occasion.


ALIOUNE TRAORÉ

On peut

venir à domicile ou on

organise aussi des événements.

Quand on dit "événements", c’est

plutôt

showroom, donc notre

boutique exclusivement s’ouvre

que le samedi, et là, on peut

prendre des commandes. Après,

ça sera la livraison deux

semaines plus tard, deux

à trois semaines.

L’industrie du prêt-à-porter,

ou même des vêtements, est très,

très complexe. Nous, comment

on a décidé de se différencier,

c’est d’offrir la possibilité

aux personnes d’avoir leurs

vêtements sur mesure. Ça,

c’est déjà une chose, parce

que généralement, on est tous

différents, et ce qui se passe,

c’est que les vêtements

prêts-à-porter, il y a pas

la possibilité de

les personnaliser,

et donc on se sent pas unique.

Ce qu’on fait, c’est qu’on

design exclusivement le

vêtement pour la personne, avec

son nom à l’intérieur, son nom

dans le col, les couleurs à

l’intérieur du costume qu’il

décide. Donc, c’est vraiment,

pour résumer: vêtements uniques

et personnalisation

du client lui-même.

Ce que ça m’apporte,

l’entrepreneuriat, la première

chose que ça apporte, c’est

vraiment diversifier mon réseau.

Donc, le nombre de personnes

entre septembre 2013 et

maintenant que je connais

a exponentiellement augmenté.

Pour moi, quelqu’un qui

s’habille bien, c’est quelqu’un

qui assume déjà la façon dont il

est habillé, c’est-à-dire il est

à l’aise dans ce qu’il porte et

c’est pas quelque chose qui est

copié. C’est vraiment quelque

chose qui lui ressemble. Et il a

aussi mis les accessoires

qui vont avec et il a

tout bien ajusté.

Le

fitting, c’est quelque

chose qui est important pour

moi. Donc, un pantalon trop

grand, une veste trop courte ou

trop serrée, c’est pas vraiment

bien vu. C’est limite: bien, on

n’a pas trouvé. J’ai pas trouvé

ma taille, mais j’ai forcé.

Donc là, c’est pas

votre personnalité.

Pour moi, bien m’habiller, c’est

déjà avoir le meilleur reflet de

moi-même, c’est pouvoir dire

aux gens qui je suis sans

avoir à leur parler.



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par