Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Chronique Top 5 : Mythes sur l'obésité

L’obésité, un des maux du siècle? Les études se suivent et se ressemblent pour pointer du doigt les liens entre l’obésité et de nombreux problèmes de santé ainsi que les coûts qui y sont associés. Mais l’obésité est-elle une maladie ou juste la conséquence d’une mauvaise habitude de vie?
Professeur adjoint à la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa, Jean-Philippe Chaput a mené de nombreuses recherches sur les habitudes de vie et l’obésité. Spécialiste en nutrition, obésité, activité physique et santé des populations, il vient de publier un Top 7 des mythes sur l’obésité. Il nous en explique les cinq points importants à retenir.



Réalisateur: Caroline Leal
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

JEAN-PHILIPPE CHAPUT, professeur adjoint, faculté de médecine de l'Université d'Ottawa, présente «les 5 mythes sur l'obésité».


Intertitre :
5. Les gens obèses bougent moins


JEAN-PHILIPPE CHAPUT

On pense toujours que les gens

obèses sont plus paresseux, sont

moins actifs que les gens

minces, mais lorsqu'on

regarde les récentes données

canadiennes, on voit que

seulement 7% des jeunes

rencontrent les directives en

matière d'activité physique et

seulement 15% de nos adultes

rencontrent les directives en

matière d'activité physique.

Donc on se rend compte qu'il y a

une épidémie mondiale et

canadienne d'inactivité physique

et autant les minces que

les obèses devraient bouger

davantage pour leur

santé globale.


Intertitre :
4. Les gens obèses ne sont pas en santé


JEAN-PHILIPPE CHAPUT

Une personne qui est mince, qui

fume, qui mange mal, qui ne

bouge pas, va être en très

mauvaise santé. Il y a beaucoup

de gens obèses qui sont en très

bonne santé. On stigmatise

beaucoup les gens en surpoids.

On pense qu'ils mangent trop,

qu'ils ne bougent pas assez,

mais lorsqu'on creuse beaucoup,

on se rend compte qu'il y a

beaucoup d'entre eux qui sont en

bonne santé. Donc, il faut

arrêter de stigmatiser. Il y

a ce biais-là souvent

qui est malheureux.


Intertitre :
3. Les diètes fonctionnent à long terme


JEAN-PHILIPPE CHAPUT

On se demande toujours si les

diètes fonctionnent à long

terme. La réponse est non en

fait. Il n'y a pas de diète

miracle, de pilule miracle.

On se rend compte qu'environ 2/3

des gens qui s'adonnent à une

diète quelconque reprennent le

poids après un an. Et après cinq

ans, 95% des gens reprennent

le poids perdu. Donc la majorité

des gens qui s'adonnent à une

diète vont reprendre le poids

perdu. Donc on peut perdre

du poids à court terme, ça

fonctionne. Mais le but, c'est

de garder le poids perdu à long

terme et ça, ça ne

fonctionne pas.


Intertitre :
2. L'activité physique est la solution pour perdre du poids


JEAN-PHILIPPE CHAPUT

C'est sûr que les études sont

quand même claires. Une diète va

toujours induire plus de perte

pondérale que bouger davantage.

Par contre, je dirais que la

meilleure pilule qu'on peut

avoir pour notre santé générale,

c'est de bouger tous les

jours. Donc on devrait prescrire

l'activité physique pour notre

santé mentale, pour notre santé

physiologique, mais pas pour

la perte de poids. C'est plus

facile de perdre du poids avec

une diète. Mais pour maintenir

le poids perdu à long terme,

l'activité physique semble être

un élément crucial, et je pense

que c'est le volet qu'il

faut viser, le maintien du poids

perdu à long terme. Donc c'est

pour ça que les deux combinés

vont toujours être

meilleurs que seulement un.


Intertitre :
1. Tout le monde peut perdre du poids


JEAN-PHILIPPE CHAPUT

Il y a des grandes différences

entre les individus. C'est en

général dicté par nos gênes,

donc on ne peut pas vraiment

échanger notre bagage génétique.

Donc ça fait en sorte que

pour une même diète, un même

programme d'activités physiques,

il y a des gens qui vont perdre

beaucoup de poids, d'autres qui

n'en perdront pratiquement pas.

Donc il ne faut pas être frustré

par ça. On peut l'être, on

ne peut pas changer notre bagage

génétique. Et ce qu'il faut

garder en tête, c'est que peu

importe si notre poids change ou

non, en changeant des habitudes

malsaines vers des habitudes

plus saines, en ayant un

meilleur sommeil, une meilleure

alimentation, la gestion de

notre stress, arrêter de fumer

et autre, notre santé globale va

être améliorée. Il faut garder

en tête que la santé globale ne

se mesure pas par le poids sur

la balance, mais bien sûr par

nos habitudes de vie qui, elles,

malheureusement pour certaines

personnes, n'entraînent pas de

grandes pertes pondérales, mais

c'est la vie. On ne

peut pas changer ça.


On affiche à l'écran le site researchgate.net/profile/jean-philippe_chaput.



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par