Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Chronique Top 5 : Pourquoi le vinyle?

Éric Auclair livre cinq raisons de préférer le vinyle.

Promis à une disparition certaine avec l’avènement du CD, du MP3 et du iPod, le vinyle n’a pourtant jamais été aussi tendance. Des boutiques spécialisées en vinyle sont présentes dans toutes les grandes villes et une communauté d’amateurs de vinyles et de tables tournantes s’est développée.

À Ottawa, Éric Auclair fait partie de ces mordus de musique sur vinyle qui utilisent encore des tables tournantes. Il a créé Phonophile, une ressource sur les dernières sorties de vinyles, les nouvelles tendances et une banque de conseils pratiques. Avec Phonophile, Éric Auclair s’adonne également à sa passion : restaurer, réparer, et construire des tables tournantes.



Réalisateur: Carine Ouellet
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

L'amateur de vinyles ÉRIC AUCLAIR est dans le studio du Top 5 de 24.7 et discute le thème du jour.

[Début information à l'écran]

5 raisons de préférer le vinyle

[Fin information à l'écran]

[Début information à l'écran]

5. Le rituel

[Fin information à l'écran]


ÉRIC AUCLAIR

Mon numéro 5, c'est le rituel,

parce qu'on est en 2015, et

puis, le monde va vite, et on ne

prend plus le temps d'écouter la

musique comme elle se doit

d'être écoutée. Donc, avec le

vinyle, on n'a pas le choix de

passer par le rituel. Ça prend

une délicatesse pour mettre

le vinyle sur la table tournante

sans y toucher avec nos doigts,

déposer délicatement l'aiguille

dessus. Et puis, on n'a pas

le choix de s'assoir et de

profiter, d'écouter l'album

comme il a été destiné à être

écouté, qui est vraiment

dans l'ordre qu'il a été pensé.

Donc, il va falloir se lever

pour aller virer le vinyle de

bord à chaque côté. Après ça, se

rassoir. Puis ça, ça fait partie

du rituel qui vient

juste avec le vinyle.

[Début information à l'écran]

4. La collection

[Fin information à l'écran]


ÉRIC AUCLAIR

À travers les années, ça fait

plus de 60 ans qu'il est là,

il y a eu divers pressages

de différents albums.

Il y a beaucoup d'albums qui

sortent même aujourd'hui qui

sont sous forme d'éditions

limitées. Donc, c'est

jamais vraiment des grosses

productions, faut qu'il y a

un côté où l'album a plus de

valeur, il prend plus de valeur

que mettons, le CD. Donc, il

y a un côté collectionneur où on

veut rechercher tous les albums

d'un artiste qu'on adore et

des fois, tous les différents

pressages. Puis, ça garde

aussi bien sa valeur.

[Début information à l'écran]

3. L'art

[Fin information à l'écran]


ÉRIC AUCLAIR

Dans le vinyle, l'emballage est

important, surtout pour les

amateurs de tout l'art qui vient

avec la pochette. Parce que

c'est l'occasion d'avoir,

sous format 12 pouces

par 12 pouces, l'art

d'une façon encore plus grande.

Puis, il y a tout ce qui vient

avec. Les livrets, que ce soit

l'espace pour mettre les paroles

des chansons, mais aussi tous

les différents types de vinyles,

de couleurs, les différents

poids de vinyles. Les vinyles

qui sont des picture discs,

qui sont, dans le fond, une

image imprégnée à l'intérieur

d'un vinyle. Il y a vraiment un

éventail de choix qu'on ne voit

pas avec les autres formats.

[Début information à l'écran]

2. La communauté

[Fin information à l'écran]


ÉRIC AUCLAIR

Que ce soit la visite chez ton

disquaire favori à chaque samedi

matin, ou que ce soit les

conventions de vinyles qui

regroupent, justement, toute la

communauté de vinyles, il y a de

quoi qui rejoint tous ces

gens-là qu'on voit pas avec le

format numérique, ou avec le

format CD. Il y a de quoi,

l'amour du vinyle, fait qu'il y

a un aspect communauté qui tient

les gens encore plus près, et

puis, qui a un côté encore plus

humain, je dirais, que les

autres différents formats.

[Début information à l'écran]

1. La qualité du son

[Fin information à l'écran]


ÉRIC AUCLAIR

Pour moi, c'est vraiment

l'aspect numéro 1. On partira

pas le débat sur ce qui sonne le

mieux entre le CD puis le

vinyle. Qu'est-ce qui est le

plus agréable à écouter, c'est

vraiment le vinyle. C'est la

qualité de son qui vient avec.

C'est le plus près qu'on peut

être de voir l'artiste

en spectacle devant nous.

C'est avoir l'artiste dans

notre salon avec les instruments

bien séparés.

Puis, avec les tables

tournantes, toutes les

différentes qualités de tables

tournantes, on est capable de

redécouvrir sa collection à

chaque fois qu'on fait une

modification sur sa table

tournante, ou qu'on change

de table tournante. Donc,

la qualité de son, pour moi,

c'est vraiment le numéro 1

au point de vue du vinyle.

[Début information à l'écran]

auclaircommunications.com

[Fin information à l'écran]

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par