Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Top 5 : La vie d'une patineuse de vitesse

Originaire d’Ottawa, Ivanie Blondin est patineuse de vitesse sur glace. À 25 ans, elle a déjà remporté plusieurs médailles en coupe du monde et a participé au Championnat du monde de patinage de vitesse, en 2011, à Calgary.

En 2015, Ivanie Blondin a affolé les compteurs. Elle a été sacrée championne de la saison de la Coupe du monde sur longue piste. Son record personnel sur 5000 mètres est le 5e meilleur temps de l’histoire du patinage de vitesse au Canada.

Passionnée par son sport, Ivanie Blondin qui s’entraîne à Calgary, sait toutefois que la vie d’un sportif comprend de nombreuses obligations et contraintes.

Ivanie Blondin nous apprend 5 choses que vous ne savez pas de la vie d’une patineuse de vitesse.



Réalisateur: Carine Ouellet
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

IVANIE BLONDIN, patineuse de vitesse de l'équipe Nationale arrive avec un trophée.


En intertitre : 5 choses que vous ne savez pas de la vie d'une patineuse de vitesse


En intertitre : 5 Les Jeans


IVANIE BLONDIN

Je dirais que c'est très, très

difficile de se trouver des

jeans qui me font tandis qu'on a

des petites tailles, puis des

grosses jambes, puis des grosses

fesses. Fait que la plupart du

temps, je porte des Lululemon,

des pantalons avec beaucoup,

beaucoup de Strech. C'est ça que

j'aime porter quasiment à tous

les jours. Sinon, rentrer dans

des jeans chaque jour, tu

sais, j'ai de la misère, puis on

dirait que je roule à terre pour

rentrer dedans. Mais une fois

qu'ils sont dessus, sont

dessus, mais bon... C'est ça.


En intertitre : 4 L'argent


IVANIE BLONDIN

Le gouvernement, il nous donne

de l'argent par mois.

Fait qu'il y a une équipe A,

puis une équipe B. D'habitude,

l'équipe A, c'est l'équipe

nationale, l'équipe B, c'est

l'équipe de développement.

L'équipe A, on fait 1500 par

mois pour 12 mois. L'équipe B,

c'est 900 par mois pour 12 mois.

Donc, c'est ça notre salaire,

c'est ça qu'on vit dessus, I

guess, chaque jour. Pour les

commanditaires que vous voyez

souvent sur nos costumes,

le KIA, le Intact, c'est les

commanditaires de l'équipe.

Fait que ces commanditaires-là,

l'argent va à l'équipe, puis

c'est comme ça qu'on paie pour

nos hôtels, pour le travel,

pour des vols, pour les

accommodations pour toute

pour l'équipe. Aussi, c'est très

difficile être en patinage de

vitesse, parce que la visibilité

est pas... Tu sais, c'est pas

comme le hockey canadien, c'est

pas le NHL, tu sais. C'est

pas professionnel, fait que pour

nous, c'est difficile d'avoir

la visibilité pour trouver

un commanditaire personnel.

Donc, je cherche encore,

mais peut-être un jour,

je vais m'en trouver un.


En intertitre : 3 Les heures d'entraînement


IVANIE BLONDIN

Par jour, on fait de cinq à sept

heures d'entraînement dans une

semaine assez chargée. La raison

de pourquoi est-ce que je

m'entraîne de cinq à sept heures

par jour, c'est parce que je

suis en longue distance, puis

ça prend beaucoup de temps à

faire une base aérobique, puis à

trouver ta base aérobique durant

l'été. Donc, c'est pas juste

un 30 minutes de vélo par jour,

ça va être un trois heures de

vélo par jour, plus l'autre

entraînement. Fait que c'est

un petit peu ça qu'on s'entraîne

tant d'heures par semaine.


En intertitre  : 2 Les déplacements


IVANIE BLONDIN

Les coupes du monde, comme

dans plusieurs autres sports,

tu sais, c'est pas à la maison.

Chaque deux ans, on est

chanceux, on en a un à Calgary,

qui est à la maison pour moi.

Mais la plupart du temps, tu

sais, je suis partie en coupe du

monde, en championnat du monde.

C'est très, très difficile

d'aller à l'école premièrement.

Pour moi, j'ai fait tous mes

cours à distance, puis j'ai

complété mon stage au collège en

soins vétérinaires. Être loin de

tes proches, puis être tout le

temps parti, c'est difficile,

mais en même temps, pour moi, tu

sais, ça vaut vraiment la peine.


En intertitre  : 1 Une nouvelle discipline


IVANIE BLONDIN

La saison 2014-2015, on a

intégré, dans les coupes du

monde, une nouvelle discipline

qui s'appelle le « mass start ».

Fait que c'est quasiment comme

la courte piste en longue piste,

donc ça joue du coude encore

plus. On est 24 patineuses sur

la ligne de départ, et toutes

pour le même but de finir

première, deuxième ou troisième

durant la course. C'est dans

le processus pour être aux

prochains Jeux olympiques,

en Corée. Donc, tu sais,

je pense que c'est vraiment

une discipline que le monde va

aimer regarder. Tu sais, c'est

excitant, il se joue beaucoup

de coude, il y a beaucoup de

chutes. Je pense qu'être aux

Jeux olympiques prochains, je

pense que ça va être vraiment

un événement qui va

être spécial à voir.

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par