Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

René Bergeron : Passion... titanesque

La tragédie du Titanic fascine René Bergeron depuis son plus jeune âge. Sa passion l’a amené à collectionner des items reliés à l’histoire du plus grand et majestueux paquebot de son époque.
Après 30 ans de fouille, M. Bergeron détient la plus grosse collection liée au Titanic au Canada et la 5e en importance en Amérique du Nord. Au fil des années, René Bergeron a mis la main sur près de 3000 objets de collections inédits qui cachent tous une histoire.
Le collectionneur originaire de Cornwall, en Ontario, a déniché, entre autres, un véritable morceau du grand escalier du Titanic, une carte postale envoyée par une jeune employée du paquebot, la veille du naufrage, et des couverts utilisés sur le bateau.
Visite dans le monde de René Bergeron pour qui l’histoire du Titanic n’a plus de secret.
Une réalisation de Samuel Blais-Gauthier.



Réalisateur: Samuel Blais-Gauthier
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Il s’agit d’une entrevue réalisée avec RENÉ BERGERON, collectionneur de pièces du Titanic. L’entrevue est entrecoupée d’images montrant les nombreux objets de sa collection et de quelques images d’archives du Titanic.


RENÉ BERGERON

1523 personnes à bord

sont décédées.

C’est très tragique,

mais c’est fascinant itou.

Je voulais en savoir plus. Puis,

j’ai commencé à lire des livres

puis des revues puis tout ce que

j’étais capable de

trouver sur le Titanic.

Un objet qui est près de mon

cœur, c’est une carte postale

qui a été "mallée" d’un homme ou

d’un enfant, il faudrait que je

dise un enfant, il avait juste

15 ans, qui travaillait sur le

Titanic dans le

turkish bath

qui est une chambre de massage.

Puis, il est décédé. Ça, c’est

une lettre qu’il avait envoyée,

une carte postale du Titanic

qu’il avait envoyée à ses

parents, la journée

avant qu’il parte.

Aujourd’hui, ma collection

est la plus grosse au Canada

et la cinquième plus grosse

en Amérique du Nord.

Puis, les collectionneurs alentour

du monde m’appelle pour des avis

sur des affaires. Je suis connu

dans le monde du Titanic.

Ma collection contient au-dessus

de 2000 artefacts. Ça vient du

papier, de la vaisselle, des

morceaux de bois, du métal, etc.

En 2012, j’ai loué ma collection

à une compagnie, au Canada. En

2012, au mois d’octobre, elle a

été en Chine, à Macao, jusqu’au

mois de mai de 2013. Maintenant,

elle est à Atlanta. Puis là, on

travaille sur le prochain projet

qui va ouvrir au mois d’octobre.

Tu te demandes toujours c’est

qui qui l’a tenu, cet objet-là.

Tu t’imagines toujours c’est

qui qui aurait eu les mains

là-dessus. Quel acteur du temps

ou la royauté. Tu sais,

si les objets pouvaient parler,

je suis sûr qu’ils auraient

des histoires très

intéressantes à dire.

Les objets qui sont le plus près

de mon cœur, c’est des objets

que je n’ai pas payé pour. Le

plus proche, je dirais, ça

serait mon morceau de

grand staircase, le grand escalier

de bois qui vient du Titanic.

En 1912, ils ont été ramasser

des corps qui flottaient

dans l’océan, en même temps,

le monde, ils ont ramassé

des souvenirs et ça,

c’était un des morceaux

qu’ils avaient ramassés.

Cette montre-ci, c’est très

spécial pour moi. C’est une

montre qui a été donnée à un

monsieur qui travaillait pour la

compagnie qui a bâti le Titanic,

Harland & Wolff. Quand il a

pris sa retraite en 1929, la

compagnie lui a acheté cette

montre-ci, en or. Elle marche

encore aujourd’hui. Elle garde

les secondes, elle garde

le temps. Ce qui la fait

spéciale, c’est que derrière...

... c’est dédié à lui. Ça lui a

été donné à sa retraite. Ce qui

est important, c’est que lui,

il a travaillé sur le Titanic et

l’Olympic. Il était contremaître

du monde qui mettait les rivets

dans le Titanic et l’Olympic.

Ma passion a commencé avec le

Titanic quand j’ai vu le film

A Night to Remember. J’avais

7-8 ans. J’ai regardé ça, un

dimanche après-midi, puis après

le film, j’ai demandé à

un de mes frères et mon père si

c’était réalité puis ils ont dit

oui. Dans le temps, c’était

le plus gros bateau au monde.

Il a coulé sur son premier

voyage avec une grosse perte

de monde. Depuis ce temps-là,

ça m’a juste pogné.

Ma collection a fait le tour

du monde puis elle continue

à faire le tour du monde.


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par