Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Outaouais Paranormal Chasse aux fantômes

L’équipe d’Outaouais Paranormal est formée de cinq « chasseurs de fantôme », dont un médium clairvoyant, qui croient en la présence d’êtres surnaturels. Le groupe offre gratuitement ses services pour aider des foyers à se débarrasser de la présence d’entités non désirées.

Outaouais Paranormal tente de démystifier les phénomènes « inexplicables » et de fournir certaines réponses à des familles qui prétendent être visitées par des êtres qui viennent de l’au-delà.

TFO 24.7 a suivi l’équipe d’Outaouais Paranormal lors d’une de ses enquêtes.
Une réalisation de Samuel Blais-Gauthier.



Réalisateur: Samuel Blais-Gauthier
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION


MARC CHARRETTE se promène dans une maison en parlant dans le vide et en tenant un petit appareil.


MARC CHARRETTE

Est-ce que

quelqu'un voudrait

communiquer avec nous?

Êtes-vous un homme?

Voulez-vous nous montrer

un signe de votre présence,

s'il vous plaît?


MARC CHARRETTE est le fondateur de l'entreprise Outaouais paranormal. Il accorde cette entrevue assis sur le divan d'un salon. Au fil de ses propos, des images de lui et de son équipe en train de travailler dans une maison défilent.


MARC CHARRETTE

Moi, je suis un grand sceptique.

Moi, il faut, premièrement,

que je le voie pour le croire.

Maintenant, ça fait sept ans

qu'on fait des enquêtes

au niveau du paranormal,

puis je peux vous dire

qu'aujourd'hui, oui, j'y crois

qu'il y a quelque chose après la

mort. Ça, c'est absolument sûr.

Quand on a formé l'équipe

d'Outaouais Paranormal,

on a recruté des gens, dont

une médium. Là, maintenant,

on est un groupe de cinq. Puis,

quelquefois, on emmène des

invités pris au hasard dans

le public. Donc, on procède à

une enquête complète. On analyse

toutes les données, puis on va

chercher des preuves concrètes

qu'il existe vraiment quelque

chose côté paranormal.

On vit ce que les gens,

certaines personnes décédées,

ont vécu. Quelquefois, je peux

vous dire une chose, ça fait

mal. Des fois, on pleure. Puis,

on sait même pas la raison.

On vit exactement ce que la

personne décédée a vécu. Il y

a toujours certaines choses.

On a eu des réponses, des

voix, qu'on a captées avec

des systèmes audio. Puis ça nous

amène à croire que oui,

il y a des choses, vraiment,

après la mort. Il y a des

entités, là, qui se promènent

dans les résidences. J'en suis

absolument sûr maintenant.


LISE BONNEVILLE est la résidente d'une maison hantée. Elle témoigne de son expérience assise sur un fauteuil.


LISE BONNEVILLE

Je croyais pas dans les

fantômes, les entités, jusqu'à

tant que j'ai déménagé ici.

Puis là, on a senti des

présences. Pas juste moi,

mais mon mari, puis un de mes

garçons. Beaucoup de présences.

Puis c'est quelque chose,

maintenant, qui m'intéresse.

Moi, je venais juste de finir de

prendre une douche. J'ai ouvert

la porte de la chambre de bain

qui est en haut, puis quand j'ai

regardé à la fenêtre, c'était

plein de steam, excepté pour

deux empreintes de mains. J'ai

dit à mon mari: "Regarde les

empreintes de mains." Nous

autres, on a été les mesurer.

Moi j'ai mis ma main, puis ma

main était trop petite. Les

empreintes étaient plus grandes

que ma main, mais pas aussi

grandes que la main de Roy.

Alors, c'est ça ce qu'on a

découvert. C'est quoi qui se

passe? Ça, c'était une des

choses qui est arrivée.


MARC CHARRETTE installe son équipement de surveillance avec ses employés.


MARC CHARRETTE

(S'adressant à ses employés)

Lui, d'abord, il couche dans

l'autre chambre.


Les images de la résidence défilent.


MARC CHARRETTE (Narrateur)

Je peux vous

dire une chose, il y a des gens

qui étaient sur le point

de se séparer. Les familles

complètement détruites. Oui,

on a aidé des gens. On a aidé

des gens à garder leur maison,

à reprendre le contrôle de leur

demeure. Je peux dire

une chose, là, que...

peut-être qu'il y a des gens

qui étaient près de se suicider

qu'on a pu peut-être aider.

Ça va aussi loin que ça.

Quand j'ai débuté, il y avait

une condition. C'était que les

enquêtes soient gratuites.

C'est gratuit pour

tous les gens.

C'est pas tous les gens

qui peuvent payer des

gros prix pour avoir des

enquêteurs du paranormal.

Moi, c'était des conditions

que je tenais vraiment.

L'équipement, on le paye

complètement de notre poche.

On installe une caméra

infrarouge, des systèmes audio.

On a des capteurs de champs

électromagnétiques. On a

beaucoup d'autres équipements,

donc on veut pas dire

tous nos secrets.


Plus tard, MARC CHARRETTE s'adresse à un esprit de la maison.


MARC CHARRETTE

On veut pas vous

faire aucun mal.

On vous demande juste de vous

approcher du petit appareil.

C'est sans danger. Si vous vous

en approchez, les lumières

vont allumer du vert au rouge.

Pouvez-vous faire allumer les

lumières, s'il vous plaît?


Les lumières de l'appareil passent du vert au rouge.


VOIX MASCULINE

Et voilà.


VOIX FÉMININE

Et voilà.


LISE BONNEVILLE

J'ai vu au coin de mon oeil

comme un... une entité, comme un

ombrage. Je me suis pas tournée

de bord, j'ai juste... J'ai eu

peur, so je suis juste restée

dans le lit, puis l'ombrage est

venue. Elle s'est assise à côté

du lit, elle s'est couchée à

côté de moi. J'ai pas bougé pour

15 minutes parce que j'avais

peur. Mais quand que je me suis

tournée de bord, c'était parti.


La MÉDIUM parle aux esprits en tenant un petit appareil.


MÉDIUM

Oui, je ressens votre présence

ici. Est-ce que vous pouvez

communiquer avec nous?


CARO DUPLANTIE est médium et clairvoyante. Elle accorde cette entrevue assise sur un fauteuil.


CARO DUPLANTIE

Je deux présences qui sont

vraiment ici présentes, oui.

C'est deux présences qui sont

un féminin, puis un masculin.

J'ai senti beaucoup d'énergie,

beaucoup de gens qui sont des

âmes errantes, qui sont vraiment

comme de passage aussi,

qui sont vraiment ici. Oui,

beaucoup d'activité dans cette

maison-là parce que c'est une

centenaire, c'est plus que

100 ans aussi. Mais, c'est des

belles énergies. C'est pas des

énergies qui sont vraiment comme

méchantes. On ressent, quand

on rentre dans la pièce, dans la

maison, on ressent vraiment un

beau calme. Fait que c'est

des bonnes énergies.


LISE BONNEVILLE

C'est ça qui m'intéresse.

C'est qui qui reste ici avec

nous? Je ressens toujours une

présence ici, puis je voudrais

savoir c'est qui. Mais c'est une

bonne présence. C'est rien de

méchant, là. Moi, je trouve que

c'est du monde heureux... Oui,

c'est une bonne présence.

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par