Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Top 5 : Souvenirs de Jocelyne Baribeau

Généreuse et passionnée, Jocelyne Baribeau se laisse inspirer par ses souvenirs d’enfance pour composer. L’auteure-compositrice-interprète Jocelyne Baribeau partage sa carrière musicale entre le grand public et le public jeunesse, avec Mme Diva.

L’artiste franco-manitobaine joue un style folk et pop-country, dont les textes s’inspirent autant de ce qu’elle ressent que des expériences de sa jeunesse qui ont données naissance au personnage de Mme Diva.

Jocelyne Baribeau a remporté le prix Folkfest aux Découvertes manitobaines, tout en se distinguant aux Western Canadian Music Awards dans la catégorie Album francophone de l’année.



Réalisateur: Raphaëlle Mercier
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

JOCELYNE BARIBEAU, auteure-compositrice-intreprète nous fait un Top 5 de Souvenirs d'enfance.


VOIX DE JOCELYNE BARIBEAU

François ♪

♪ Que fais-tu là ♪

♪ Tu choisiras toujours

la plus belle fille ♪


Texte informatif :
Le pou des bois 5


JOCELYNE BARIBEAU

Quand j'étais toute petite,

peut-être, je pense que j'avais

4 ans, 5 ans, genre, j'ai eu

un pou de bois comme juste ici

qui s'est installé un condo au

moins, ou peut-être une petite

maison, je sais pas, pendant

longtemps. Et comme j'étais

toute jeune, je ne savais

pas que c'était quelque chose de

négatif, je sais pas. Et là, à

un moment donné, ça faisait mal

et tous les voisins sont

venus m'aider pis ma mère, parce

qu'elle était très jeune, elle

savait pas quoi faire. Alors,

tous les voisins, le voisinage

est venu pour m'aider. C'était

comme un gros party dans la cour

pour enlever le pou de bois.

J'ai toujours peur des poux de

bois. Je les hais comme c'est...

Beurk! Pouah! J'ai même une

cicatrice qui est encore là

parce qu'il avait tellement

installé toutes sortes de...

Tu sais, peut-être des rues,

je sais pas. Il était vraiment

resté longtemps, je pense.


VOIX DE JOCELYNE BARIBEAU

♪ Je voudrais m'envoler ♪


Texte informatif :
4 L'ascenseur


JOCELYNE BARIBEAU

Quand j'étais jeune, il y

avait une assez grosse madame

qui m'avait écrasée dans le coin

de l'ascenseur. Pis là, tu sais,

j'étais plus ballsy que je le

suis tout de suite. Maintenant,

je sais pas si je dirais quelque

chose maintenant et c'est un peu

drôle, tu sais, comme adulte, de

pas pouvoir dire quelque chose.

Mais quand on est tout petit, on

y pense pas à offusquer d'autres

gens. Pis moi, je lui ai fait

"tap-tap" comme ça. J'ai dit:

"Excuse-me, I am a people too."


VOIX DE JOCELYNE BARIBEAU

♪ Une femme élégante

une femme qui ne savait pas ♪


Texte informatif :
3 La correspondance avec une religieuse


JOCELYNE BARIBEAU

J'ai écrit pendant

plusieurs années

quand j'étais jeune, à une

religieuse qui vivait, habitait

à Montréal, au couvent. J'avais

vu dans un journal, c'était

une petite affiche qui disait

quelque chose à propos de la vie

de religieuse et dans ma tête,

je pensais que c'était vraiment

pour être une très belle vie.

Alors, pendant longtemps, je

songeais jusqu'à l'âge de...

imagine, 15 ans, je pensais être

religieuse. J'aurais vraiment

pas fait une bonne religieuse,

au fond pis heureusement que

j'ai changé d'avis. J'ai su que

je voulais pas être religieuse

quand j'avais mon premier chum!

(En riant)


Texte informatif :
2 Le chien


JOCELYNE BARIBEAU

Quand j'avais 4 ans, j'étais

assise sur un perron, chez

le voisin. Pis le voisin, il

s'appelle Little little. C'était

son nom, comme son sobriquet.

Pis là, il y a un chien du

voisinage qui était là pis, tu

sais, il me regardait, il me

regardait pis il s'approchait un

peu pis là, je me sentais...

Tu sais, je le savais que

c'était... Je le ressentais

comme un petit quelque chose qui

me disait: C'est pas une bonne

situation. Pis là, finalement,

il a sauté et il m'a mordu la

face, comme plein dans la face.

Il y avait du sang partout et la

mère de Little little est sortie

avec une serviette. On a marché

pour retourner chez nous, pour

montrer ça à mes parents pour

voir si j'avais besoin de points

de suture ou de quoi. Pis là,

une demi-heure plus tard, j'ai

entendu... On était comme pas en

campagne, mais tu sais, la ville

de Winnipeg, elle finissait pas

mal chez nous. Pis là,

j'ai entendu un gros bang!

Pis c'est justement que le

propriétaire du chien l'avait

tué à cause du fait qu'il

m'avait mordu la face pis

j'entends toujours ce bruit-là.


Texte informatif :
1 Les cassettes


JOCELYNE BARIBEAU

Mon grand-père était, lui,

musicien classique. Ma mère

était chanteuse d'opéra. Ma

grand-mère du bord de ma

mère, elle aussi, elle était

chanteuse, pianiste et tout.

Alors, là, pour moi, tu sais, la

musique cool qu'on avait chez

nous, Burton Cummings pis

Barry Manilow. Pis je me m'étais dans

ma cave et dans ma cave magique,

je faisais des

dance moves

incroyables. Pis vous auriez

dû voir tous mes

dance moves.

C'était pas mal extraordinaire,

c'est certain.

(En riant)


On présente la pochette de l'album : Entre toi et moi de Jocelyne BARIBEAU


Texte informatif :
jocelynebaribeau.com



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par