Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Des bijoux recyclés

Si je vous disais que le sac à main que vous portez est fabriqué à partir d’une chambre à air de roues de tracteur malgré qu´il ressemble à du cuir, est-ce que vous y croiriez?
C’est exactement ce que fait Ana-Louise Langenauer. Elle réutilise les chambres à air de tracteurs et de bicyclettes pour fabriquer des boucles d’oreilles, bracelets, et sac à mains. Le produit fini est durable, lavable et surtout très chic, d’où le nom de son entreprise, Recycle Chic. Ana-Louise trouve important de sensibiliser les gens du fait que l’on surconsomme et que le recyclage devrait y prendre une part importante.

Une réalisation de Chantal Villemaire.



Réalisateur: Chantal Villemaire
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Titre :
TFO 24.7


ANA LOUISE LANGENAUER, Recycle Chic, entre dans un atelier de réparation de vélo.


ANA LOUISE LANGENAUER

Allô, Mado. Ça va bien?


MADO

Oui, toi?


ANA LOUISE LANGENAUER

Oui! Est-ce que

t'as des tubes pour moi?


MADO tend des chambres à air de pneu de bicyclette usagées.


MADO

Tu vas pouvoir faire des

belles boucles d'oreille

avec ça.


ANA LOUISE LANGENAUER

Oui. Oui.


ANA LOUISE LANGENAUER ressort de l'atelier de réparation.


On retrouve ANA LOUISE LANGENAUER chez elle.


ANA LOUISE LANGENAUER

Le recyclage, c'est devenu

une priorité. Pour commencer,

je fais les choses puis j'adore

voir quelque chose qu'on prend,

qui est absolument inutile,

ça sert plus à rien, puis

faire des belles choses.


Pendant l'entrevue, on présente des exemples des bijoux et accessoires fabriqués par ANA LOUISE. À d'autres moment, on présente ANA LOUISE en plein travail dans son atelier.


ANA LOUISE LANGENAUER

On vit dans une société où

on jette. On jette, on jette,

on jette. Et puis si je peux

faire ma petite part,

je me sens mieux.

Je fais des bijoux, je fais

des bourses avec des chambres à

air de tracteurs et de bicycles.

L'entreprise s'appelle

Ana Louise Recyle Chic. Recycle

Chic. C'est chic. J'ai commencé

petit avec les tubes de bicycles

parce que c'est plus maniable.

C'est pas épais ou quelque

chose. Et puis j'ai commencé

à faire des boucles d'oreille.

Ensuite, j'ai dit: "Bien, je

vais m'essayer avec un bracelet,

parce que le tube du bicycle, il

est comme rond. Si tu le coupes

en deux, ça fait un beau rond.

Alors, tu peux tailler un

bracelet dessus." Alors, j'ai

commencé avec ça. Puis là, bien,

je savais que c'était difficile.

Je voulais faire des bourses,

mais je trouvais ça difficile

avec les pneus parce qu'il

aurait fallu que je fasse

beaucoup de coutures puis tout

ça. Alors là, j'ai dit: "Eille,

peut-être des grosses chambres

à air, comme de tracteurs."

C'est là que ça a commencé.

J'ai déjà mon plan dans la

tête quand je vois le pneu.

Puis même, je trouvais ça drôle

l'autre fois, quand je suis

allée en chercher à Casselman

Tire, puis il m'en donne un. Ah,

j'ai dit: "Non. Lui, il est trop

épais." Je commence à savoir

mes marques de pneus.

Au commencement, j'avais

aucune idée. Mais là, je suis

particulière à quelle chambre

à air que je veux avoir.

Une chambre à air de bicycle,

je peux peut-être faire...

je dirais environ six bracelets

puis... ah, je dirais deux

douzaines de boucles d'oreille.

Parce que c'est quand même assez

grand. C'est 36 pouces. Puis

ceux de tracteurs, des bourses,

il y a beaucoup de gaspille dans

les choses de tracteurs. Si j'en

veux des petites, bien là, dans

un gros pneu, je peux en avoir

peut-être cinq ou six. Mais

les plus grosses, j'en ai

quatre au maximum.

Là, les gens commencent à

vraiment dire: "Ah, mais j'étais

sûr que c'était une bourse

en cuir." Puis là, je commence

à leur expliquer un petit peu

comment c'est fabriqué puis tout

ça, comment je le lave... Et

puis, je leur dis aussi: "Si ta

bourse devient grafignée, là,

tu vas au Canadian Tire puis

tu t'achètes du Armor All puis

tu lui donnes un beau

shine comme tes pneus d'auto.

" Ha, ha! Ce qui est beau

avec ça aussi, c'est que les gens,

quand ils achètent des produits

recyclés, ils se sentent bien aussi

qu'ils aient fait eux aussi

une petite partie. Maintenant,

quand je regarde les choses,

je dis: "Ah bien, je peux recycler

ça, je peux recycler ça..."

Il y a pas tellement de temps

dans une journée, alors il faut choisir.

Je pense qu'il n'y a pas d'âge

pour n'importe quoi pour

commencer. Si t'aimes faire

telle ou telle chose, que

tu aies 3 ans, que tu aies

70 ans, si t'as du plaisir

à le faire,

(propos en anglais)

go for it,

comme on dit.


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par