Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Phil White : Le sculpteur du Dominion

Dans le cadre de la série sur les métiers inconnus du Parlement, nous vous présentons le sculpteur du Dominion, Phil White.
Saviez-vous que le gouvernement a un sculpteur officiel ? Son travail consiste à sculpter des statues et des oeuvres dans les édifices du Parlement pour continuer de raconter l’histoire du Canada telle qu’elle se développe.
Apprenez-en plus sur la présence de la sculpture au Parlement, la vision que l’architecte John Pearson avait en le construisant et la raison pour laquelle le Canada est le seul pays au monde à avoir un programme du genre. Découvrez Phil White dans toute son humilité.

Une réalisation de Chantal Villemaire.



Réalisateur: Chantal Villemaire
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Titre :
TFO 24.7


On se trouve à l'extérieur d'un garage dans un stationnement. Par la fenêtre, on aperçoit un homme qui travaille.


À l'intérieur, l'homme travaille sur un bas relief en pierre blanche, avec un burin et une massette.


PHIL WHITE (Narrateur)

Je suis le sculpteur

officiel du Parlement.


PHIL WHITE, sculpteur du Dominion, témoigne de sa tâche et de son poste.


PHIL WHITE

J'ai entendu dire que c'est

un peu prestigieux, oui.


On montre des détails et l'ensemble du bas relief que PHIL WHITE vient de terminer. Ensuite, PHIL WHITE travaille dans son atelier.


PHIL WHITE (Narrateur)

Au début, je pensais que

le poste était un peu secret.

C'est vraiment un grand honneur

d'avoir le poste. Souvent,

des gens me disent que

je laisse une legacy.


On présente des images extérieures du Parlement d'Ottawa.


[PHIL WHITE:] [Narrateur├

Nous sommes le seul pays qui a

un programme comme ça, oui,

parce que nous sommes le seul

pays qui a un édifice comme ça.

La vision de l'architecte,

John Pearson, était très unique.


On présente des images des voûtes et des arches à l'intérieur du Parlement.


PHIL WHITE (Narrateur)

Pendant la construction,

la période de construction,

il avait une vision réellement

que tous les murs de l'édifice

seraient sculptés avec

les signes, les visages,

l'Histoire du Canada.


PHIL WHITE poursuit son témoignage.


PHIL WHITE

Et en même temps, il avait

que le sculpteur continuerait

les oeuvres pendant les

générations, comme l'histoire

du Canada développe. Il y a

environ 200 blocs qui sont

sculptés dans les murs

des parois pour raconter

l'histoire du Canada.


On présente des images de JUSTIN TRUDEAU lors d'une conférence de presse conjointe avec des chefs des Premières Nations.


Ensuite, on fait un tour des différents bas-reliefs qui ornent les murs du Parlement.


PHIL WHITE (Narrateur)

Pour travailler sur un édifice

ancien comme ça, c'est

nécessaire de respecter

le style artistique.

C'est vraiment un défi de

respecter le style artistique

des autres, mais continuer

l'histoire dans l'édifice.


PHIL WHITE travaille sur le bas relief représentant un hibou perché sur une branche.


PHIL WHITE (Narrateur)

Je passe beaucoup de temps

dans la recherche, parce que

pour chaque heure de sculpture

par les mains, il y a environ

quatre heures de recherches

et de vérifications.


On présente la tête de la Reine sur le mur du Parlement et les étapes qui ont mené à la réalisation de la sculpture.


PHIL WHITE (Narrateur)

Un des derniers projets, c'était

la sculpture de la reine dans le

foyer du salon. J'ai suivi des

processus très, très similaires

avec le portrait. J'ai commencé

avec un dessin qui était basé

sur des photographies, j'ai créé

un modèle en argile, j'ai coulé

une copie en plâtre pour faire

deux, trois copies en plâtre,

et la première a été envoyée

à la reine. La deuxième a été

dévoilée par la reine et

moi-même à Rideau Hall en 2010.

Puis elle a posé avec moi pour

dévoiler la sculpture. Elle

a pris un peu une pause après ça

pour parler un peu avec moi.

Elle était très gentille.

Ça a été une expérience

très intéressante. J'étais très

nerveux.


On retourne à l'atelier.


PHIL WHITE (Narrateur)

Nous sommes dans une période

maintenant, très intéressante,

parce qu'il y a une nouvelle

technologie qui utilise

le scan laser et la machinerie

robotique pour tailler, pour

sculpter le bois et la pierre.

C'est une technologie,

à mon avis, qui va renouveler

l'industrie, renouveler le métier.

Je pense que dans

l'avenir très proche, les deux

seront très communs, et je pense

que mon successeur aura besoin

d'une grande connaissance

de la technologie numérique.

Le projet que j'aime le plus,

ça a été le projet de créer

l'autel pour les Livres du Souvenir

dans la Chapelle du Souvenir.


On visite la Chapelle du Souvenir en présentant des images fournies par : Services publics et Approvisionnement Canada.


PHIL WHITE (Narrateur)

Pour moi, c'est le plus

mémorable parce que c'est

très émotionnel ce projet-là.

J'ai des relatives qui ont

leur nom listé dans les livres.

Mais je pense que ce sera

le plus important. Pas

nécessairement le plus grand,

mais le plus important.


Les portes en fer forgé de la chapelle se referment.


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par