Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le microtourisme : voyager autrement

Le microtourisme est une tendance dans le vent. Il s’agit d’un tout nouveau concept de voyager et de découvrir des coins et trésors cachés dans sa propre région. Il s’agit ainsi de faire une excursion en petit groupe dans des endroits méconnus d’une région, loin des tours guidés de masse. Le guide Paul Proulx a fondé sa propre entreprise de microtourisme, Tours expédition Ottawa, et l’équipe de TFO 24.7 l’a suivi alors qu’il était en randonnée avec une cliente pour goûter pleinement l’expérience.
Une réalisation de Samuel Blais-Gauthier.



Réalisateur: Samuel Blais-Gauthier
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

PAUL PROULX, guide pour Tours Expédition Ottawa, parle de microtourisme. On présente aussi le témoignage de MÉLISSA TAVARES qui fait du microtourisme. Défilent des images venant illustrer leurs propos.


PAUL PROULX

Moi, mon but, c'est de faire

découvrir des choses qui ne

sont pas sur les circuits

touristiques. C'est surtout

de voir la richesse de notre

région, mais méconnue.

Mais étant amateur de plein

air, je me suis aperçu qu'il

manquait, pour nos touristes

à Ottawa, cet aspect-là.

Alors, j'ai décidé de fonder

la compagnie Tours Expédition

Ottawa, qui est spécialiste

en micro tourisme.

Tu sais, quand tu arrives

à Ottawa, tu vois 20 autobus qui

arrivent en avant du Parlement.

Les gens débarquent. Ils ont

peut-être 15 minutes, puis ces

gens-là repartent et s'en vont

voir le Musée de la guerre. Ils

restent là peut-être une heure.

Mais moi, mon but, c'était de

quatre à six heures, je les

amène en forêt. Je les amène

marcher, voir des places

uniques. Alors, c'est comme ça

qu'on définit le micro tourisme:

deux personnes, une personne,

maximum quatre, mais pas plus.

Mes services de base pour Tours

Expédition Ottawa, c'est le

trekking, qui est la marche,

le canot, le vélo et en hiver,

c'est le ski de randonnée,

mais on offre aussi

la raquette, le patin.

(Rencontrant une cliente)

Allô Mélissa! Comment ça va?


MÉLISSA TAVARES

Ça va bien, toi?


PAUL PROULX

Oui, t'es prête?


MÉLISSA TAVARES

Oui.


PAUL PROULX

Oui, on a beaucoup

de choses à faire.


MÉLISSA TAVARES

Grosse journée.


PAUL PROULX

On y va.


PAUL PROULX

Ça ici, c'est pas autant des

inukshuks, c'est plutôt des

sculptures.


PAUL et MÉLISSA se promène au travers des sculptures.


PAUL PROULX

Une place où j'aime

bien amener les clients, c'est

au parc Remic. C'est

un parc où il y a des

sculpteurs qui bâtissent tous...

On dirait des inukshuks au

début, mais c'est plutôt un parc

de sculptures de roches. Puis,

il y a des professionnels qui en

font et il y a les gens de tous

les jours qui viennent bâtir ces

sculptures-là. C'est sur le bord

de la rivière des Outaouais. Tu

vois le Parlement d'un côté. Tu

vois la région et le parc de la

Gatineau de l'autre côté et le

pont Champlain de l'autre

bord. C'est très unique

comme excursion.

Toi, as-tu déjà fait

ça, un tournage.


MÉLISSA TAVARES

Oui.


PAUL PROULX

Oui?


MÉLISSA TAVARES

Moi-même étant dans la région,

je me suis rendue compte

que je ne connaissais pas

vraiment mon coin,

puis avec des excursions

comme celle-là, on découvre

vraiment des niches cachées,

des joyaux de la région

que ça fait plus de 20 ans

que j'habite ici, puis que

j'avais jamais vus avant.


PAUL PROULX

Côté sud, les chevreuils,

c'est leur point de rencontre

en hiver. Le reste de l'année,

ils sont partout dans le parc,

mais en hiver, ils restent

de ce côté-ci parce qu'il fait

beaucoup moins froid. J'aime

bien aussi amener les gens dans

le parc de la Gatineau parce que

les panoramas sont quand même

assez uniques. Parce que le parc

de la Gatineau, c'est un joyau

de la région. Il y a des

centaines de kilomètres de

sentiers dans le parc. Fait que

c'est ça, moi, j'aime beaucoup

le facteur humain, c'est des

gens qui viennent de partout

dans le monde, qui viennent

à Ottawa. C'est certain qu'à

Ottawa, il y a des lieux forts

qu'il faut que tu voies, mais

en même temps, tu es avec plein

de monde, tu n'as pas de contact

humain, t'as pas la chance de

vivre ou de passer par un petit

village, ou de passer par une

ruelle à Ottawa où les gens

passent pas. Ou aller à un petit

resto, ou aller à un petit

commerce où ils font des super

bons sandwichs ou qui vendent

des pâtisseries que tu dirais:

"Mon dieu, c'est donc bien bon!"


MÉLISSA TAVARES

C'est intéressant, c'est très

personnel. J'ai l'impression

d'être un membre de la famille.

J'imagine pour un touriste

qui vient ici, il a vraiment

l'immersion complète. Il peut

vraiment se prendre pour un

Canadien, faire des activités

qui sont... qui sont vraiment

plus précises, plus cachées, à

l'extérieur des grands centres.


PAUL PROULX

Je suis très étonné de ça, mes

clients, c'est des jeunes. C'est

des jeunes entre 22 et 35. Ça,

c'est ma clientèle majeure. J'ai

des couples qui veulent faire

des choses uniques, mais en

couple, plus romantique.

C'est des gens qui viennent

souvent, qui sont de passage

à Ottawa, soit en conférence

ou sur le pouce et généralement,

souvent dans des auberges de

jeunesse. La vraie chose du

micro tourisme, c'est que tu

es pas entouré des 40 mêmes

personnes à toutes les

excursions. Tu as ta

propre excursion.

En partant la petite compagnie,

on s'est dit: "Ah, il y a

tellement à voir." Et quand on

l'aime, sa région, je pense...

Je pense que je reflète ça quand

les gens viennent avec moi. Ils

me disent souvent: "Ça, c'était

la meilleure chose qu'on a faite

dans nos vacances. Tu nous as

fait voir des choses que si on

avait été seuls à Ottawa, on

aurait manqué plein de choses.

On t'a pris pour six heures,

mais tu nous as donné des

souvenirs pour la vie.


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par