Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Josée Poirier, l'épicurienne!

Josée Poirier Defoy est une épicurienne dans l’âme. Elle a su allier passion et travail en étant propriétaire du Centre d’art de vivre. Véritable vocation, être heureux et s’émerveillant devant les choses, c’est ce qu’est pour elle être épicurien! Elle s’est défini en tant qu’épicurienne parce que ça englobait la plupart de ses activités. Appréciant les petits plaisirs de la vie, elle se concentre sur le plaisir de faire les choses. Son but est de développer chez les gens le plaisir de manger! Un reportage de Samuel Blais-Gauthier.



Réalisateur: Samuel Blais-Gauthier
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Il s’agit d’une entrevue réalisée avec JOSÉE POIRIER DEFOY, épicurienne et propriétaire du Centre d’art de vivre. L’entrevue est entrecoupée d’images d’une soirée organisée par JOSÉE POIRIER DEFOY qui reçoit chez elle des invités. Les étapes de la préparation du repas à l’arrivée des invités et à la dégustation sont présentées.


JOSÉE POIRIER DEFOY

J’aime manger et j’aime faire

découvrir des saveurs aux

gens. J’aime faire découvrir

des odeurs aux gens.

Quand je vois les étoiles

s’allumer dans les yeux de mes

convives, ça me remplit de joie,

ça me remplit de bonheur. Et là,

je sens que je suis vraiment

dans ce qu’on peut appeler

une vocation qui est la mienne.

On s’émerveille d’un sourire

d’un enfant, on s’émerveille

d’un coucher de soleil sur

l’eau. C’est être épicurien.

Je me suis définie comme

épicurienne parce que ça

englobait toutes mes activités.


Des images de l’épicerie Sol santé, où se rend JOSÉE POIRIER DEFOY pour acheter des produits, sont présentées.


JOSÉE POIRIER DEFOY

Le matin, je me lève, je suis

contente de me lever. Je me fais

plaisir par un bon petit

déjeuner. Les gens sont pressés.

Maintenant, ils prennent plus ce

temps-là. Après ça, je prends

plaisir à me faire belle ou

à me préparer à aller vaquer

à mes tâches.

Et le plaisir

de même aller faire les achats,

le plaisir de planifier,

de préparer; tout tournait

autour de ce fameux plaisir

de faire les choses.

Je donnais des conférences

sur l’alimentation saine

pendant longtemps, et je faisais

des soupers entre amis. Puis,

éventuellement, les gens ont

dit: "Pourquoi tu nous ferais

pas des soupers-causeries?" Et

ça a monté de l’intérieur, et ça

a dit: Je vais leur faire des

soirées Chics et show. "Show"

pour spectacle. "Chic" pour

qu’on se fasse belles un peu,

pour qu’on prenne le temps

de faire le petit plus qui

fait qu’on se regarde, puis

on se voit avec des étoiles

dans les yeux.


JOSÉE POIRIER DEFOY ouvre la porte de sa maison et accueille des invités.


JOSÉE POIRIER DEFOY

Bonjour, bonjour!

Comment ça va? Bienvenue.


JOSÉE POIRIER DEFOY

(Poursuivant l’entrevue)

Mon entreprise est une

entreprise où je veux amener

les gens à prendre le temps

de manger. Ou, quand ils le

prennent, de se consacrer

entièrement à cette tâche, même

si c’est juste dix minutes.

Et on est à une époque où tout

va vite, où on mange des plats

qui sont raffinés, qui sont trop

salés, trop sucrés. Alors,

à ma table, vous allez manger

des produits qui sont frais, qui

sont le plus "local" possible.

J’invite les gens à venir

redécouvrir l’art de la

table, l’art de bien manger.


STÉPHANIE PILON, épicurienne, fait partie des invités de JOSÉE POIRIER DEFOY. STÉPHANIE PILON accorde une entrevue.


STÉPHANIE PILON

C’est toujours intéressant

de venir à ces soupers-là, parce

qu’on apprend beaucoup de choses

sur comment bien manger,

comment savourer les aliments,

quelque chose qu’on oublie

souvent dans notre cours de vie,

À cause de l’accélération

de nos vies avec le stress,

les familles, nos emplois. Tout

est super accéléré de nos jours.


JOSÉE POIRIER DEFOY

On peut être

gourmand et en santé. Mets-en!

comme on dit. C’est sûr qu’on

peut être gourmand et en santé.

Une fois qu’on comprend qu’on le

fait par plaisir, il faut éviter

de tomber dans le "trop",

mais dans le "juste assez".

Et c’est ce que vous allez

découvrir ici, que moi je suis

une gourmande, mais j’ai pas

besoin d’en manger beaucoup pour

être satisfaite. Quand on a

compris l’art de vivre et qu’on

a bien mastiqué, puis qu’on a

bien apprécié ce qui nous

est présenté, on va manger

beaucoup moins, mais

avec tout autant de plaisir.

Oh, je fais ressortir

les effluves!

Autour d’une table, c’est un

endroit, je dirais quasiment

secret. C’est comme une cave.

On devient dans un autre état.

Puis les gens, quand c’est bon,

vont se laisser aller, vont se

détendre, vont prendre le temps

d’être avec leurs amis

et de profiter du moment

qui se présente.

On dit, de nos jours, manger est

devenu presque optionnel, mais

c’est conditionnel à notre état

d’humain. Alors, pourquoi ne pas

le faire dans le plaisir?


STÉPHANIE PILON

Ça nous

permet aussi de rencontrer

des gens, de pouvoir savourer

un repas qui est délicieux,

mais en même temps de connaître

les bienfaits des repas

qui nous sont présentés

et nous sont servis.


JOSÉE POIRIER DEFOY

Comment

je suis devenue épicurienne?

Je l’ai toujours été, de

par la façon dont j’ai été

élevée par ma famille,

et par l’urgence

d’être contagieuse.

Éventuellement, il est arrivé

comme une espèce de folie

intérieure à dire: ça peut pas

continuer, je dois enseigner

aux gens à revenir

à leur vraie nature,

ne pas laisser l’humain

s’éparpiller partout et se

perdre. Parce que... vivre,

c’est tellement merveilleux.


Une affiche sur laquelle on voit JOSÉE POIRIER DEFOY est présentée pour annoncer les soirées qu’elle organise, soirées sous la thématique « découvrir le goût ».

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par