Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Passionnés de boîtes à savon

Depuis quelques années la famille Howald de Sudbury se passionne pour les boîtes à savons. Leurs passe-temps est une occasion d’être en famille et de laisser libre leur imagination et développer leurs habilités manuels en confectionnant leurs bolides. Bien qu’il existe des ensembles préfabriqués de boîtes à savons disponibles via le web, la famille Howald a décidé de fabriquer eux-mêmes l’ensemble de leurs véhicules par d’essais et erreur. Le but ultime étant de participer à la première édition de compétition amicale de boites à savons du Grand Sudbury!



Réalisateur: Eric Bachand
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Des familles travaillent à la fabrication et à la finition de boîtes à savon. CHRISTIAN HOWALD, père et créateur de boîtes à savon, nous parle de cette activité. Son fils, SOREN HOWALD, coureur de boîtes à savon nous parle de son expérience.


CHRISTIAN HOWALD

Si la roue est plus grosse que

8 pouces, tu vas être

dans une autre catégorie.


SOREN HOWALD

OK, celui-là et celui-là.


CHRISTIAN HOWALD (Narrateur)

Tu veux te les peinturer?

Beaucoup de gens dans le

nord de l'Ontario

c'est le hockey, c'est familial.

Donc on voulait faire quelque

chose d'autre qu'on pourrait

dire: « Regarde, nous, on fait

quelque chose de vraiment

différent. » Quand j'ai vu qu'il

y avait la possibilité de faire

des courses à savon, on a

décidé: « Bien, on devrait

les faire. » Pour ça, on avait le

choix d'acheter un kit ou on

commençait par nous-mêmes. On

a regardé des vidéos, il y avait

des règlements comment les

construire et on a décidé:

« Eh bien, on va essayer. »

La première m'a pris deux mois et

demi à construire parce que

faire la charpente d'un bateau,

comment je fais ça? J'avais

mal installé les freins. C'est

vraiment essai et échec. Donc la

quatrième, qui est le camion

rouge, celle-là, ça m'a

pris seulement un mois à la

construire. Je pourrais dire que

j'étais rendu un expert.

SOREN HOWALD

J'ai jamais peur, même quand

ça va vite. La seule peur que j'ai,

c'est si je vais trop lentement.

CHRISTIAN HOWALD (Narrateur)

Tu peux acheter un kit prêt à

construire, donc c'est vraiment

comme des Legos. Le bois est

tout précoupé, ça coûte

entre 500 et 1000$.

Moi, ça m'a coûté à peu

près 200$ pour construire chacun

des véhicules. Moi, je suis allé

vraiment pour m'amuser, mais tu

peux vraiment faire des choses

qui aient l'air d'une cartouche

ou un fusil pour que ça aille

vraiment vite. Moi, j'allais

pour la créativité, quelque

chose qui ferait dire

les gens « Ouah! »


SERGE BROUILLETTE, président de l'Association Canadienne de Courses de Boîtes à Savon, nous parle de l'aspect technique de la construction.


SERGE BROUILLETTE (Narrateur)

C'est la même chose qu'une

voiture. Il faut faire des

alignements, il faut faire

sûr que tes essieux soient bien

carrés l'un à l'autre et parallèles.

Donc c'est pas juste bâtir de

quoi sans y penser, il y a de la

mathématique à calculer, il y

a un peu de science. Il faut

penser souvent à des affaires,

comment que... Qu'est-ce que tu

peux faire pour descendre

la résistance du vent. C'est une

gang d'affaires ensemble.


CHRISTIAN HOWALD (Narrateur)

Aussi, les roues sont très

importantes. La première année,

j'ai pensé: La meilleure roue,

ce serait une roue pneumatique

comme les autos. Mais la roue

était tellement molle, ça

m'arrêtait à mi-chemin sur

la colline. Donc au milieu de la

course, je suis allé acheter des

meilleures roues. Donc, ce qu'on

apprend vite, c'est plus solide

et plus dure est la roue, plus

le bolide va aller vite. Et plus

mince la roue, plus il y

aura de frictions aussi.


SERGE BROUILLETTE

C'est pas tout le monde qui bâtit

sa voiture. C'est pas à cause du

coût, c'est de quoi qui est bâti

avec leurs enfants. Tant qu'ils

ont du plaisir sur la journée,

c'est fabuleux.


SOREN HOWALD

J'aime regarder tous les autres

autour courser et je peux

voir comment ils vont vite et

quelle sorte de roues ils ont.


LÉANNE LAVOIE organisatrice de la course fait un dernier commentaire avant la course.


LEANNE LAVOIE

Aujourd'hui, on enlève le Xbox

et comme on dit, on met les

enfants dans le soapbox.

(Présentation d'un départ de course entre deux concurrents.)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par