Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

CYNTHIA GUINDON, PORTEUSE DE FLAMME

Portrait d’une porteuse de flamme de Verner dévoué à sa famille et sa communauté. Tantôt impliquée dans ; les comités scolaires, le club de santé communautaire et pompier volontaire. Cette femme dynamique n’arrête jamais même devant l’adversité, un témoignage empreint de bonté et de courage. Ils auront été plus de 3000 canadiens, chacun avec son histoire, à s’être relayer la flamme des Jeux panaméricains de 2015 à Toronto. Un parcours de 41 jours à travers plus de 130 collectivités dont le Nipissing ouest dans le Nord de l’Ontario.



Réalisateur: Eric Bachand
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

CYNTHIA GUINDON, porteuse du flambeau panaméricain pour Toronto en 2015, parle de son expérience et de son implication dans sa communauté. DAN PAQUETTE, son conjoint, et JO-ANNE GAGNON, une collègue de travail, parleront de l'implication de CYNTHIA GUINDON. Défilent des images de sa vie quotidienne et de sa course avec le flambeau.


CYNTHIA GUINDON

Il y a au-dessus de 3000

porteurs de flammes, dont les

personnalités connues, puis

d'autres qui sont des gens

comme moi, M. et Mme

Tout-le-Monde qui avaient

juste le goût de participer

et de porter la flamme.

Ce qui m'a poussé à m'inscrire

pour être une porteuse de

flamme pour les Jeux

panaméricains, mon oncle est

un journaliste sportif que

j'ai toujours suivi, que j'ai

toujours un peu idolâtré.

Donc, à toutes les fois qu'il

revenait de certains Jeux

olympiques, je lui demandais:

"Comment ça s'est passé,

qu'est-ce qui t'a impressionné?"

Pour moi, c'était une religion.

Je suivais tout ça à la

télévision, peu importe quel

sport c'était. Donc pour moi,

c'était ma chance de participer.

Et la chance de réaliser un rêve

aussi, parce que c'est un petit

peu mythique, donc c'était ma

chance de côtoyer l'élite si on

veut puis de dire: quand la

flamme va briller à Toronto,

j'aurais fait partie des gens

qui auront participé à l'amener

jusque là. Ça, c'était quelque

chose qui avait beaucoup

de valeur pour moi.


DAN PAQUETTE

Cynthia,

c'est une personne très

sociale. Elle aime ça

faire de nouvelles expériences.

Elle est toujours pour le goût

avec quelque chose de nouveau.

C'est dans son sang.

Si elle n'avait pas ça,

elle trouverait le temps long.


CYNTHIA GUINDON

J'ai toujours été

impliquée dans la communauté.

Que ça soit à l'école, que ce

soit quand je travaillais au

niveau du milieu agricole aussi.

Quand on est arrivés ici,

c'était ma chance de mieux

connaître la communauté. C'est

des valeurs que j'ai eues au

niveau de mes parents aussi. Mes

parents étaient très impliqués

dans différents comités. D'avoir

la chance de pouvoir améliorer

sa communauté puis de s'assurer

qu'on a les services qu'on veut

avoir, je pense que ça fait

une communauté plus engagée.

Puis si nos enfants sont

capables de suivre nos pas, ça

fait juste assurer une belle

pérennité. Ici à Verner, je suis

pompier volontaire d'abord et

avant tout. C'est une des choses

les plus importantes pour moi.

On fait de la sensibilisation

au niveau de la prévention

des incendies.


JO-ANNE GAGNON

Ça m'a pas surpris

du tout que Cynthia, elle est

pompier volontaire. C'est une

personne plein d'énergie.

Le défi d'être premièrement

une femme dans le domaine.

C'est très important d'avoir

des gens comme Cynthia qui

s'impliquent dans la communauté.

C'est comme ça qu'on continue

à avoir la participation

des jeunes, des adultes.


On présente un extrait de CYNTHIA GUINDON qui discute avec une femme à l'épicerie.


CYNTHIA GUINDON

T'emmènes-tu

les filles aux exercices

au centre communautaire?


FEMME

Oui. J'emmène Lyne aussi.


CYNTHIA GUINDON

Dans la vie, ce qui

est important pour moi, c'est

vraiment la famille. C'est

d'avoir ma petite cellule de

bonheur, d'avoir mon mari,

d'avoir nos enfants. Après,

c'est vraiment les

petits bonheurs simples.

J'ai vécu des hauts et des bas.

À 23 ans, j'ai été diagnostiquée

mon premier cancer.

C'est une grosse claque.

C'est difficile à apprendre.

Mon deuxième cancer, mon

oncologue m'a annoncé que

j'étais enceinte. Je devais

prendre une décision. Est-ce que

je terminais mes traitements

ou si je terminais ma grossesse.

Grosse décision à prendre.

J'en ai parlé avec mon conjoint.

Puis on a dit: on va essayer et

on va voir une chose à la fois

comment ça se passe. J'ai fait

partie des personnes très

chanceuses pour qui la grossesse

a multiplié les bonnes cellules,

donc ma fille a sauvé ma vie.

Ça, c'est un des défis que j'ai

dû relever, qui nous a beaucoup

rassemblés, qui nous rend

beaucoup plus forts...

puis en même temps qui me pousse

à vouloir beaucoup pour mes

enfants, parce que c'est ça.

Je veux qu'eux autres aient

la chance de relever des défis

aussi, puis... de jamais lâcher.

Le symbole que la flamme des

Jeux panaméricains représente

pour moi, c'est le feu sacré qui

ne s'éteint jamais, c'est un

petit peu ce que je veux donner

à mes enfants. Ma passion, mon

implication... Que ça continue

avec eux puis que ça soit des

valeurs qu'ils puissent donner

aussi à leurs enfants après.

Un petit peu comme la flamme qui

continue de briller tout le

temps, qui passe d'une ville

à une autre. Que de mon côté,

ça soit les bonnes valeurs

qu'on donne à nos enfants.

Même nous en tant qu'adultes, on

a besoin de cette petite

étincelle là qui nous pousse à

toujours continuer même si on a

des journées un peu plus grises.



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par