Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Fabriquer le cinéma

Tout le monde aime voir des films, mais souvent lorsque nos yeux sont rivés à l’écran on ne s’imagine pas tout le travail que demande la fabrication d’un film. Voici une incursion dans les coulisses du cinéma avec Louise Bergeron une décoratrice et accessoiriste de plateaux de tournage dans le nord de l’Ontario, là justement où l’on assiste à une industrie en développement.



Réalisateur: Eric Bachand
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Plusieurs objets servant d'accessoires se succèdent. LOUISE BERGERON, décoratrice et accessoiriste pour le cinéma, nous fait visiter son entrepôt d'accessoires en tous genres. En entrevue LOUISE BERGERON nous parle de son parcours et de son engouement pour son métier. Tout au long de l'entrevue, ses propos sont illustrés par des images tournées sur des plateaux de tournage, tant extérieurs que intérieurs.


LOUISE BERGERON

Ça fait trois ans que je

travaille dans l'industrie

du film comme décoratrice et

accessoiriste. Je suis ingénieur

chimique de formation, mais j'ai

un gros côté artistique.

Et à travers mon travail et

à travers les années, ce côté

artistique là, il prend de plus

en plus de place. Alors, de

me retrouver dans l'industrie du

film présentement, ça me plaît

énormément. Alors moi, je

travaille dans les départements

d'art dans le côté artistique,

mais il y a quand même une

exigence de comprendre toute

la technique et être capable de

fonctionner à l'intérieur de ça.

Je travaille sur des plateaux de

tournage un peu partout dans

le nord de l'Ontario. Ils vont

m'embaucher comme acheteuse et

moi, je fais toute la recherche

pour toutes les pièces ici à

Sudbury et là, je prends un

camion et je conduis le camion à

Sault-Sainte-Marie, je débarque

tout mon stock et

là, je reviens.


On voit LOUISE BERGERON marqué au crayon jaune les lignes d'un scénario.



LOUISE BERGERON

Quand je commence dans les

premières journées, c'est sûr

que je dois lire le scénario.

Et je dois lire attentivement,

parce que je dois porter

attention à toutes les pièces

de décor nécessaires pour chaque

scène. Alors je garde des

notes. Les grosses pièces,

les petites pièces et les pièces

spéciales. Alors je passe

plusieurs journées à organiser

toutes les différentes scènes,

basé sur ce dont j'ai

besoin comme décor.


LOUISE et son équipe prépare le matériel pour un tournage.


LOUISE BERGERON

Ce qu'on va faire c'est, avec

cette scène-là, OK, on a

comme trois lampes.

Narratrice

Ce que j'aime beaucoup de mon

travail, c'est que je travaille

en équipe. Ça, ça me plaît

énormément, parce que dans

le département dans lequel je

travaille, en général, on est

cinq ou six personnes et on

partage beaucoup les tâches.

J'aime ça qu'il n'y ait pas une

division particulière des tâches

et qu'il y ait un échange

dépendant où sont nos habiletés.

Tout le décor doit être en place

pour le tournage.


Un tournage se prépare dans une maison. Les accessoiristes et les autres techniciens s'affairent à tout mettre en place.


LOUISE BERGERON (Narratrice)

Alors quand les comédiens

et les caméras et le réalisateur

entrent sur place, le décor

est déjà tout là. Ça veut dire, si c'est

un bureau, comme exemple,

tout est sur le bureau. Il y a

des plumes, il y a des livrets,

il y a de l'art sur les murs, il

y a des tapis par terre, il y a

de la poubelle dans

la poubelle, etc.


Texte informatif :
THC + de William Andrews


Pendant que LOUISE BERGERON nous explique les détails de son métier, des extraits de films dans lesquels LOUISE BERGERON a agi en tant qu'accessoiriste – décoratrice.


LOUISE BERGERON (Narratrice)

Alors moi, je suis responsable

justement pour ça. À l'intérieur

d'un film, je peux

décorer huit scènes

et dans ces huit scènes-là, ça

peut être une chambre à coucher

tout à fait ordinaire et là,

rentrer dans un salon où il va y

avoir un micro-ondes qui va

exploser et des bibites qui vont

sortir d'en dessous du divan. Je

dois avouer que les scènes que

je préfère décorer, c'est

les scènes d'horreur!


Texte informatif :
Lost after dark de Ian Kessner Raven Banner Entertainment


LOUISE BERGERON (Narratrice)

J'adore être capable de

déchirer, placer quelque chose

sur le mur et déchirer la moitié

et de garrocher du sang dessus

ou bien de grafigner une porte

et ça a l'air que quelqu'un a

grafigné quelque chose. On pense

que c'est facile ces scènes-là,

mais dans le fond, c'est

beaucoup plus difficile que de

décorer une scène d'une chambre

d'enfant.

C'est typique, une chambre d'enfant,

on sait à peu près ce qu'il y a là.

Mais dans une scène d'horreur, j'ai

beaucoup plus de liberté. Je

peux accrocher des choses du

plafond, je peux tacher le

tapis. C'est vraiment comme être

un enfant et être capable de

salir et d'avoir le droit de

salir et d'être payé pour salir.


LOUISE BERGERON charge des objets et des meubles dans un camion.


LOUISE BERGERON (Narratrice)

Je travaille des longues heures.

Je travaille en général 12

heures par jour et ça, c'est le

minimum. Je travaille beaucoup

physiquement parce que je porte

tous les meubles. Et vous

comprenez que quand j'arrive sur

un plateau, le plateau peut être

dans la maison de quelqu'un,

une maison privée. Alors là,

si c'est une chambre à coucher,

comme exemple, je dois vider

cette chambre à coucher là.

Alors je dois tout enlever, tout

ce qu'il y a sur les murs, sur

les planchers, tout, tout, tout

qui est dans la chambre, tout

enlever ça, entreposer, rentrer

tous les meubles et tous les

accessoires dont on a besoin. Et

ensuite, après le tournage, tout

enlever mes accessoires et les

meubles et redécorer la salle

ou la chambre comme elle

était auparavant. Fait que

physiquement, ça demande

quand même un certain

montant d'efforts.

Ici dans le nord, ce qui est

super intéressant présentement,

c'est parce que l'industrie

du film est vraiment en hausse.

Et la première année que j'ai

travaillé, j'ai peut-être

travaillé sur deux films. Cette

année, je vais travailler à

temps plein. Ce qui arrive,

c'est que nous autres, on

développe de plus en plus

d'expérience, alors moi qui

n'avais pas d'expérience

il y a trois ans, maintenant,

je travaille comme décoratrice.

Il y a trois ans, je n'aurais

pas pu faire ça. Alors là,

on commence à avoir des

postes-cadres et avec ça,

espérons qu'on va pouvoir

développer une industrie

du film qui va être la nôtre.



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par