Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Miroir, joli miroir, dis-moi si je suis belle

Qui définit la beauté? Quel impact cela a-t-il sur les jeunes filles?
Les standards de beauté véhiculés par les médias donnent aux jeunes filles la pression d’une perfection à atteindre qui est loin d’être réaliste.
Cependant, le fait que des mannequins de différentes tailles et couleurs gagnent en visibilité et en représentativité commence à avoir un impact positif sur l’estime de soi des jeunes filles et des femmes. Elles sentent qu’elles ont des modèles qui leur ressemblent.
Deux pré-adolescentes et deux mannequins discutent de leur vision de la beauté et de simplement apprendre à se trouver belles. Une réalisation de Chrystelle Maechler



Réalisateur: Chrystelle Maechler
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Texte narratif :
Miroir, joli miroir, dis-moi si je suis belle


Différents mots apparaissent à l'écran. Deux jeunes filles de douze ans, JOY et INÈS semblent s'exprimer au sujet de ces différents mots.


L'inscription «Taille zéro» apparaît.


INÈS

Pour moi, la taille zéro,

ce sont des femmes

qui sont trop minces.


L'inscription «Courbes» apparaît.


JOY

C'est juste une forme du corps.


L'inscription «Diversité» apparaît.


INÈS

C'est quand pas toutes les

filles ressemblent à la même.


JOY

La réalité, parce

qu'on est tous différents.


Défilent des images de Barbies et de Kent, de différents types morphologiques.


JOY

Je trouve cela triste,

parce qu'une fille se regarde

dans le miroir et s'aime pas.


INÈS

Je sais qu'il y a des filles

qui pensent des choses

à propos de leur corps

et ce n'est pas bon.


TINA DI STEFANO est directrice de l'École Norval-Morrisseau.


TINA DI STEFANO

Mais l'estime de soi, à mon

avis, c'est comme la bête noire.

Quand on manque de confiance en

soi, on prend pas nécessairement

les bonnes décisions pour soi,

on a tendance à suivre les

autres. Mais l'estime de soi,

c'est quelque chose qu'on doit travailler.


MELISSA SHANNON est mannequin pour B&M Models.


MELISSA SHANNON

(Propos traduits de l'anglais)

J'ai passé mon adolescence

dans une petite ville composée

majoritairement de personnes blanches.

Les gens différents se faisaient remarquer

immédiatement. À cette époque il n'y avait

pas beaucoup de choix vestimentaire

pour les femmes plus rondes.


Défilent des photographies de MELISSA SHANNON adolescente qui portait des vêtements sobres qui la couvrait entièrement son corps.


MELISSA SHANNON

(Propos traduits de l'anglais)

Cela influait beaucoup sur ma confiance

en moi à l'école.


JOY

Lorsque je me regarde dans

le miroir, je me trouve pas

la plus petite au monde.

Parfois, je me dis: OK,

je suis née comme ça.

Et tu peux le changer

si tu veux, alors, accepte.

Mais parfois, je me dis: Ah,

je veux vraiment changer cela.

Mais généralement, je trouve

que je suis belle. J'ai plus

de qualités que de défauts.


MELISSA SHANNON

(Propos traduits de l'anglais)

Si j'étais adolescente aujourd'hui,

les options vestimentaires actuelles

auraient amélioré mon estime de soi

et j'aurais pu mieux m'intégrer à l'école.

J'aurais la même taille, mais j'aurais eu

plus d'assurance.


Défilent des images de couvertures de magazines.


TINA DI STEFANO

Dans les médias, ou les médias sociaux,

on donne une fausse image

aux jeunes filles que pour

être belle aujourd'hui,

faut que tu sois mince,

faut que tu sois jeune.


INÈS

J'essaie pas trop de

regarder à ces images, parce que

ce n'est pas la beauté pour moi.


JOY

Les mannequins dans ces

images, si je suis honnête,

je me sens jalouse. Vraiment,

je me sens comme j'aimerais

être belle comme elles.


KARYN INDER est mannequin pour B&M Models.


Défilent des images de KARYN INDER dans des magazines de mode.


KARYN INDER

(Propos traduits de l'anglais)

Je ne suis jamais complexée.

Jamais! J'apprécie le corps féminin

dans toute sa splendeur. Je sais

me dissocier des images des médias,

mais certaines jeunes filles n'en sont

pas capables. Elles voient de mannequins

et veulent tellement devenir comme elles

que cela cause des comportements malsains.


TINA DI STEFANO

C'est certain que l'image

qu'on leur donne à la télé

et tout ça, c'est que ça vient

les chercher, puis ça me dit:

OK, moi, pour être belle, pour

avoir du succès dans la vie,

faut que j'aie l'air de ça.

Puis c'est complètement faux.

Ça me fâche vraiment, comme

un éducateur, de voir ça.


Défilent des photographies de mode de MELISSA SHANNON.


MELISSA SHANNON

(Propos traduits de l'anglais)

Je n'oublierai jamais ma première

séance photo. Je devais poser avec

confiance alors qu'en réalité,

je n'en avais pas du tout.

Il m'a fallu plusieurs séances photo

pour prendre de l'assurance.

À force de faire croire

que j'avais confiance en moi,

j'ai fini par le croire. Je suis enfin

sortie de ma coquille.


INÈS

Avant, tout le monde avait

comme cette perception que

tu dois être comme une blonde

mince et avoir des yeux bleus.

Maintenant, quand on voit les

mannequins qui ont différentes

couleurs de cheveux, différentes

couleurs de peau, qui sont plus

rondes, qui ont des handicaps,

c'est vraiment "belle"

parce que c'est différent

de ce qu'on voyait avant.


KARYN INDER

(Propos traduits de l'anglais)

En 2010, je portais la taille zéro

et ça ne m'allait pas.


Défilent une photographie de KARIN INDER à l'époque. Puis, plusieurs à sa taille actuelle.


KARYN INDER

(Propos traduits de l'anglais)

Maintenant, je porte des tailles

12 ou 14. J'ai l'air en meilleure santé,

plus belle avec plus d'énergie,

d'esprit et de joie avec le corps

que j'ai maintenant.


JOY

Personnellement, je

me sens beaucoup mieux sachant

qu'il y a plein de belles femmes

qui sont de toutes les tailles,

ou de toutes les origines.

Il y a une diversité, et

je fais partie de la réalité.

Je fais partie de ces femmes.


JOY se regarde dans le miroir en souriant.


MELISSA SHANNON

(Propos traduits de l'anglais)

Nous devons arrêter toute cette jalousie

envers les autres femmes, et être

capables d'admirer la beauté d'une autre

sans se sentir menacées ou moins belles.


TINA DI STEFANO

L'estime de soi, hein.

Si tu passes ta vie à

te comparer à quelqu'un d'autre,

t'apprendras jamais à t'aimer.

On est bâtis différemment, et

c'est important que les élèves

sachent ça. La vraie femme,

elle est plus que ça.


Propos traduits de l'anglais

La génération actuelle marque

le début d'une plus grande tolérance.

Notre génération n'a grandi qu'avec

un seul standard de beauté. Je ne peux

pas imaginer grandir avec des poupées

Barbie de différentes tailles et couleurs.


L'inscription «Beauté» apparaît.


JOY

La beauté se varie

d'une personne à une autre.


INÈS

La beauté pour moi,

c'est la confiance.


JOY

Ce qui est important,

c'est qui tu es, ce que

tu fais pour le monde.


INÈS

Moi, je suis confortable

dans ma propre peau

et mes amies aussi.


MELISSA SHANNON

(Propos traduits de l'anglais)

Ma confiance en moi a beaucoup grandi.


KARYN INDER

(Propos traduits de l'anglais)

Oui, je m'aime!


KARYN INDER se fait prendre en photo et envoie un baiser avec la main au public de l'émission.


Générique de fermeture



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par