Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Jeanne-Mance Cormier : la fascinante histoire de Moncton

Moncton est la plus grande agglomération du Nouveau-Brunswick mais, surtout, une ville à l’histoire fascinante. Dans la seule province officiellement bilingue du Canada, Moncton fait figure d’emblème pour les Acadiens, notamment parce qu’elle abrite une université francophone, mais aussi parce que ce sont les Acadiens qui l’ont fondée en 1670, sous le nom de Le Coude.
La ville change ensuite de nom pour devenir Moncton, en référence au lieutenant-colonel britannique Robert Monckton, connu aussi pour avoir participé à la déportation des Acadiens.
Conservatrice du Musée acadien du Campus de Moncton, Jeanne-Mance Cormier nous révèle 5 faits fascinants sur l’histoire de Moncton.



Réalisateur: Carine Ouellet
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

JEANNE-MANCE CORMIER, Conservatrice du Musée Acadien de Moncton, présente « 5 faits historiques sur Moncton». Durant l'entrevue, plusieurs images de lieux ou d'objets illustrant ses propos défilent.


Intertitre :
5. Le coude


JEANNE-MANCE CORMIER

Mon numéro 5 pour

la ville de Moncton,

c'est probablement le nom

de la ville de Moncton

lorsqu'elle était Le Coude.

Le Coude, c'est le nom que

les Acadiens ont donné

À la rivière Petitcodiac.

Lorsqu'on regarde l'embouchure

de la rivière Petitcodiac,

l'endroit où est

localisé Moncton,

c'est vraiment dans

cette petite embouchure-là.

Donc, lorsque les Acadiens se

sont installés dans la région,

ils l'appelaient Le Coude.


Une image de la rivière apparaît. Vu d'en haut, le parcours de la rivière évoque effectivement la forme d'un coude.


JEANNE-MANCE CORMIER

On le retrouve, que ce soit

le nom d'un restaurant ou

encore dans la poésie.

Le Coude fait partie

de notre bagage historique.


Intertitre :
4. La cathédrale de Moncton


JEANNE-MANCE CORMIER

La cathédrale l'Assomption,

pour les Acadiens, évidemment,

c'est le monument de la

reconnaissance acadienne.

Donc, en plus d'être un lieu

de culte, on la perçoit comme

un monument historique.

On essaie de la préserver,

de la sauver pour le futur.

Et c'est vraiment une

initiative communautaire

en louant des espaces.

Donc, des associations

culturelles, qui font partie de

la Société acadienne et qui vont

essayer, en louant les espaces

de la cathédrale, de sauver

ce monument de la

reconnaissance acadienne.


Intertitre :
3. L'université de Moncton


JEANNE-MANCE CORMIER

Cette année, en 2015,

l'Université de Moncton

fête son 52e anniversaire.

Donc, une très jeune université

et aussi, une université qui se

veut communautaire, qui se veut

implantée dans cette

ville de Moncton.

Donc, une université francophone

permet à plusieurs

Acadiens, évidemment,

de poursuivre leur éducation

postsecondaire en français,

mais c'est aussi une université

où on peut s'identifier

en tant qu'Acadien.


Intertitre :
2. Le drapeau acadien


JEANNE-MANCE CORMIER

Plusieurs personnes ne sont pas

au courant que l'original,

le premier drapeau acadien,

se retrouve, justement,

à l'intérieur du musée acadien

sur le campus de l'Université

de Moncton. Un symbole

qu'on s'est acquis en 1884,

mais qu'on a réussi à préserver

au fil des années.


Intertitre :
1. «Je me relève»


JEANNE-MANCE CORMIER

Mon numéro 1, c'est la ville

de Moncton qui célèbre,

cette année, son 125e. Donc,

une histoire intéressante, parce

qu'à un moment donné, Moncton

avait perdu son statut de

municipalité. Et c'est justement

en 1890 qu'elle le reprend,

grâce àÀ l'industrie ferroviaire.

La devise de Moncton, c'est

Resurgo, "je me relève",

et c'est intéressant lorsqu'on

regarde historiquement

l'évolution de Moncton.

Donc, elle perd sa municipalité

et elle la regagne plus tard.

Et cette devise continue

à être très importante pour

les citoyens de la ville.


L'adresse internet suivante apparaît: umoncton.ca/umcm-maum




Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par