Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

En savoir plus sur le commerce du cacao

Bien que les Canadiens mangent en moyenne 6,7 kilos de chocolat par an et qu’il se consomme trois milliards de kilos de chocolat dans le monde chaque année, le commerce du cacao reste un milieu très difficile et extrêmement concurrentiel.

En Haïti, la famille de Mélior Joseph travaille dans ce domaine depuis plusieurs générations. En 2012, suivant les traces de sa famille, il a fondé sa propre entreprise, Chocomax. Chocomax propose des barres chocolatées, de la graisse de cacao et de la crémasse de chocolat, une boisson alcoolisée très populaire en Haïti. Aujourd’hui, Mélior Joseph emploie huit personnes et travaille avec un fidèle réseau de producteurs de cacao. Espérant encore voir grandir son entreprise, il sait que le commerce du cacao et du chocolat reste très compétitif et exigeant.

Que se cache derrière nos plaquettes de chocolat? L’entrepreneur haïtien Mélior Joseph lève le voile sur 5 choses inconnues sur le commerce du cacao.



Réalisateur: Raphaëlle Mercier
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Dans cet épisode de Top 5, MÉLIOR JOSEPH, entrepreneur Chocomax, Haïti nous fait part de 5 choses qu'on ne sait pas sur le cacao.

[Début information à l'écran]

5 La nourriture des dieux

[Fin information à l'écran]


MÉLIOR JOSEPH

Le terme cacao, c'est cacao

theobroma. C'est le nom

scientifique qu'on lui donne et

ça vient du grec. Comme vous

savez, le grec "theos", qui

signifie "dieu" et "broma"

comme nourriture. Le cacao,

c'est considéré la nourriture

des dieux. On a retrouvé les

premières traces de cacao dans

les civilisations améridiennes,

même plusieurs années avant

J.-C. Ces chefs-là, ils se

servaient du cacao pour les

fêtes les plus nobles, quoi.

Donc, comme ça, ils se

déguisaient, tout ça, avec des

produits dérivés du cacao.

C'était comme pour montrer

du respect aux dieux

de leur civilisation.

[Début information à l'écran]

4 3e Denrée la plus exportée d'Haïti

[Fin information à l'écran]


MÉLIOR JOSEPH

En Haïti, on a trois denrées

majeures sur le plan agricole.

Il y a d'abord les îles

essentielles, donc après, il y a

la mangue, la mangue, qui est

surtout exportée aux États-Unis

et en troisième lieu, il y a le

cacao. Il y a près de 9 millions

$ américains d'exportation

de cacao en Haïti.

Près de 20 000 cultivateurs

vivent du cacao en Haïti et pour

l'instant, c'est une production

qui se fait surtout de manière

artisanale, donc c'est pas

industrialisé, mais c'est

quand même, ça a beaucoup

d'incidence sur la situation

économique du pays.

[Début information à l'écran]

3 Propriétés aphrodisiaques

[Fin information à l'écran]


MÉLIOR JOSEPH

Il y a des substances dans le

cacao, il y a la vitamine B,

qui est une vitamine très

énergétique, il y a le fer,

également, dans le cacao, donc,

ce qui renforce

l'endurance sexuelle.

Les scientifiques disent qu'en

consommant le chocolat, on se

sent plus détendu et même

dans les civilisations mayas, on

raconte que le roi, avant

d'aller voir ses femmes, il

faisait une bouillie de chocolat

pour consommer, pour

aller en relation.

[Début information à l'écran]

2 Ancienne monnaie d'échange

[Fin information à l'écran]


MÉLIOR JOSEPH

Dans les civilisations mayas et

aztèques, le cacao était utilisé

comme monnaie d'échange, donc

tout ça, c'est pour vous montrer

la valeur que le cacao avait

dans ses civilisations, que

ce soit sur le plan de la

consommation, que ce soit sur

le plan des échanges. Mais il

faut dire également que ces

civilisations n'étaient pas des

civilisations qui utilisaient...

économiques, quoi. C'était plus

basé sur le troc, mais il y a

des biens qu'on échangeait,

c'était surtout avec le cacao.

[Début information à l'écran]

1 Une production familiale

[Fin information à l'écran]


MÉLIOR JOSEPH

Le plus souvent on nous fait

comprendre qu'il faut tout

industrialiser, il faut finir

avec l'agriculture familiale.

Présentement, on montre que 90%,

95% du cacao est produit à base

des agricultures familiales.

Lorsqu'on parle d'agriculture

familiale, c'est une agriculture

qui n'est pas tout à fait

motorisée, c'est une agriculture

où il y a des échanges entre

les communautés, c'est une

agriculture qui est plus basée

sur des rapports durables avec

l'environnement. Donc, c'est

pour vous montrer l'importance

de l'agriculture familiale et

comment il est important de

protéger cet aspect familial

parce que quand on dit

agriculture familiale, on dit:

bio, on dit organique, on dit

une agriculture qui se fait sans

produits synthétiques, ou bien

sans produits chimiques. C'est

très intéressant, donc il

faut maintenir cette agriculture

familiale tout en améliorant

le sort et la situation des

agriculteurs eux-mêmes.

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par