Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Des projets d'avenir pour le Collège Boréal

En 2015, le Collège Boréal fête ses 20 ans d’existence. L’institution postsecondaire de langue française du Nord de l’Ontario a beaucoup grandi depuis sa création, et compte désormais 42 centres d’accès aux quatre coins de la province.
Désigné en vertu de la Loi sur les services en français, le Collège Boréal est un acteur essentiel de la communauté franco-ontarienne et contribue à former les professionnels de demain.
Après 20 ans d’existence, son président, Pierre Riopel, cultive une grande ambition pour l’institution et se tourne vers de nouveaux projets d’avenir.



Réalisateur: Carine Ouellet
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

PIERRE RIOPEL, président du collège Boréal, nous présente «5 projets d'avenir pour le collège Boréal».


Intertitre :
5. Agrandir l'offre de programmes en français.


PIERRE RIOPEL

Un de nos projets d'avenir

importants, c'est d'agrandir

l'offre de programmes

c'est-à-dire des nouveaux

programmes. Également d'offrir,

dans certaines localités,

des programmes qui ne sont

pas présentement offerts.

De cette façon-là, on agrandit

l'accessibilité aux études

postsecondaires à la

population francophone.


Intertitre :
4. Mieux desservir le centre sud-ouest


PIERRE RIOPEL

Un de nos points de mire, c'est

le centre sud-ouest de l'Ontario

c'est-à-dire la région

qui s'étend essentiellement

de Barrie à Windsor. Nous avons

déjà des centres d'accès et

nous avons un campus à Toronto.

Donc, ce que nous voulons faire,

parce que c'est une région qui

est vraiment peu desservie du

côté des études postsecondaires,

alors nous, on veut agrandir

notre offre de programmes et de

services, dans cette région-là

qui est tout à fait

grandissante à ce point-ci.


Intertitre :
3. Faciliter la reconnaissance de crédits


PIERRE RIOPEL

Lors de notre exercice de

planification stratégique, nous

avons entendu clairement, dans

chacune de nos communautés,

le désir d'avoir plus d'ententes

entre établissements

postsecondaires c'est-à-dire

collèges et universités.

Donc, d'augmenter les ententes

de transférabilité, de

reconnaissances de crédits

permettant à l'étudiant ou

à l'étudiante une voie vers

le collège ou vers l'université.

Alors, nous, on est évidemment

très, très ouverts à collaborer

avec une future université

franco-ontarienne. On a parlé

du modèle aussi de collège

universitaire. Ça aussi, ça peut

être à entrevoir. De plus en

plus, on signe des ententes avec

nos collègues à l'université.

Donc, on a des ententes, par

exemple, avec l'Université

de Hearst, avec l'Université

Laurentienne, avec l'Université

de Sudbury. On se prépare

à signer une entente avec le

Collège universitaire Glendon.

Alors, nous, si on peut

offrir ces opportunités

au postsecondaire, je pense que

ça, c'est aussi dans l'avenir

pour le Collège Boréal. Mais

je pense que définitivement,

on a un rôle à jouer.


Intertitre :
2. Poursuivre la tradition de qualité


PIERRE RIOPEL

Au Collège Boréal, nous sommes

soucieux de la qualité et

de l'amélioration continue.

Ce que nous faisons, nous

le faisons bien, et nous voulons

continuer dans cette voie-là.

Tant au postsecondaire,

donc dans le domaine de

l'enseignement, mais également

les services. Les services

qu'on offre à nos communautés.

Les services qu'on offre à

nos étudiants et nos étudiantes.

Alors, la qualité est vraiment,

à mon idée, dans l'avenir

du Collège Boréal évidemment. On

veut maintenir cette tradition.


Intertitre :
1. Être plus présent dans les communautés


PIERRE RIOPEL

Alors, on est un peu partout

en province, donc de Hearst

à Windsor. On veut s'assurer

de continuer notre visibilité et

puis même d'être de plus en plus

présents dans nos communautés

pour que les gens associent

postsecondaire au collégial

avec le Collège Boréal.


L'adresse internet suivante apparaît: collegeboreal.ca


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par