Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Top 5 : Meilleurs livres francophones de 2015

Jean-Philip Guy est un spécialiste en ce qui a trait aux livres francophones. Il travaille pour la Librairie Du soleil d’Ottawa depuis 9 ans. D’une part et d’autre de la rivière des Outaouais, les amateurs de bouquins peuvent consulter les 50 000 titres que contiennent les tablettes des succursales d’Ottawa et de Gatineau. Dans ce segment “Top 5” Jean-Philip nous propose cinq livres qui selon lui, représentent des incontournables de l’année 2015. Bon visionnement mais surtout, bonne lecture!



Réalisateur: Carine Ouellet
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

JEAN-PHILIP GUY, libraire, présente ses 5 meilleurs livres francos de 2015.


Intertitre :
5. Les maisons, Fanny Britt.


JEAN-PHILIP GUY

C'est un coup de coeur assez

tardif que j'ai eu récemment.

On suit Tessa, 37 ans, mère

de trois enfants, qui est agente

d'immeubles. Elle s'en va à

un endroit, se rend compte que

la personne de qui elle vend,

pour qui elle vend, a rompu

avec un ancien amant. Et ça,

ça bouleverse sa vie. Euh...

Fanny Britt, c'est une grande

auteure de théâtre, une grande

traductrice de théâtre.

C'est son premier roman.

C'est absolument fabuleux.

C'est très bien écrit, très

bien tassé. Et c'est un... C'est

vraiment une belle découverte.

Fanny Britt, elle écrit

de façon extrêmement simple,

mais en même temps poétique. Je

vous le recommande absolument.

C'est une bonne lecture et j'ai

déjà hâte à son deuxième roman.


Intertitre :
4. J'irai danser sur la tombe de Senghor, Blaise Ndala


JEAN-PHILIP GUY

Alors, mon numéro 4,

c'est

J'irai danser

sur la tombe de Senghor.

C'est écrit par Blaise Ndala,

qui est un auteur de la région

d'Ottawa, originellement

congolais. Ça se déroule dans la

Kinshasa de 1974, au Congo. On a

toujours comme trame de fond

le Rumble in the Jungle entre

Mohamed Ali et George Foreman.

Mais dans ça, tout au long,

on suit un personnage, un jeune

garçon qui s'appelle Modéro.

Fin d'adolescence, début

de la vingtaine. Et on ressent

vraiment cette Kinshasa-là qui

est en train de s'extraire du

colonialisme et tranquillement

de prendre sa place

en tant que nation.

Très intéressant. On sent

les odeurs de la ville. On vit

vraiment avec les gens, avec...

ce Modéro-là qu'on vient à

aimer. C'est son premier roman.

C'est extrêmement intéressant.

Je vous le conseille fortement.


Intertitre :
3. Le parfum de la tubéreuse, Élise Turcotte


JEAN-PHILIP GUY

Mon numéro 3, c'est

Le parfum de la tubéreuse

aux éditions Alto. C'est écrit

par Élise Turcotte, qui est une

auteure québécoise, une grande

auteure de poésie qui écrit

depuis presque une trentaine

d'années. Elle écrit surtout de

la poésie. Elle a écrit quelques

romans. C'est son plus récent.

C'est 128 pages, mais très bien

tassées. On y suit Irène qui,

par un hasard, malheureusement,

se trouve dans l'antichambre

de la mort et nous relate

ses derniers mois qu'elle a eus

lorsqu'elle était enseignante

de cégep. Donc, d'un côté,

on a cette espèce d'après-vie

dans laquelle elle est,

et de l'autre, cette

espèce de fin de vie

qu'elle avait avec une amie

qui s'appelle Théa,

qui était vraiment pas une amie.

C'est très intéressant. C'est

écrit avec une grande, grande

poésie. Et c'est quelque chose

qu'on lit très rapidement, mais

qui reste avec nous. Je vous

le recommande. Et ça se lit

très bien dans un voyage

dans un autobus ou en auto.

Très facilement.


Intertitre :
2. Nord Alice, Marc Séguin


JEAN-PHILIP GUY

Mon numéro 2, c'est

Nord Alice

de l'auteur d'Ottawa Marc

Séguin. Il reste maintenant

surtout à New York et à

Brooklyn. Mais c'est aussi

un auteur de romans.

C'est son troisième roman.

On suit, là-dedans, un auteur,

un narrateur qui est jamais

nommé et son histoire d'amour

avec Alice. à travers ça,

on suit aussi, par sa lignée

paternelle à travers son

père, son grand-père, son

arrière-grand-père... Et on est

aussi exposés un peu au Nord

tel qu'il est présentement,

donc sauvage, mais à la fois

assez triste pour ce qui est

du plan des Inuits et tout ça.

C'est absolument captivant. On

rentre là-dedans, ça se lit...

J'oserais pas dire comme un

roman policier, parce que c'est

étrange de parler d'un roman

d'amour qui se lit comme un

roman policier. Mais c'est assez

comme ça. Il a une écriture

absolument fabuleuse, Marc

Séguin. C'est une économie

de mots tout le temps

et on va directement au but.

Très intéressant. Vous lisez

ça, vous passez vraiment

un bon moment. Ça frappe, c'est

dur, mais c'est très, très beau.


Intertitre :
1. Boussole, Mathias Énard


JEAN-PHILIP GUY

Mathias Énard est un auteur

français qui traduit aussi, bon,

de l'espagnol, mais il traduit

aussi de l'arabe et du persan.

Donc, c'est quelqu'un qui a

une connaissance profonde

de ces civilisations-là.

Et dans

Boussole, on suit un

personnage qui s'appelle Franz

alors d'une nuit d'insomnie à

Vienne. Et lui, ce Franz-là, est

un musicologue qui s'intéresse

beaucoup aux liens entre

l'Orient et l'Occident,

donc l'influence de l'Orient,

de la musique orientale, dans la

musique classique occidentale.

C'est fabuleusement bien

écrit. C'est pas évident,

nécessairement, au début,

d'entrer là-dedans. Il y a

quand même beaucoup de poésie,

beaucoup d'effets de style, dans

le roman. Mais je vous dirais

qu'après 100 pages, là,

habituellement, ça va bien,

ça roule. En tout cas, ça a été

mon cas. Euh... Je vous

le recommande. Ça nous parle

de Palmyre, entre autres, qui

a été détruite. Ça nous parle de

Syrie. Ça nous parle d'Istanbul,

de Téhéran. Ça a gagné aussi

le Goncourt, donc c'est

un bon sceau de qualité.

Mais j'ai vraiment adoré.

Je vous le recommande.


Texte informatif :
dusoleil.leslibraires.ca

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par