Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Phénomènes météorologiques : comment les comprendre

Ah! ces phénomènes météorologiques! Il nous arrive souvent de se tromper dans notre compréhension de ce que les météorologues nous annoncent. Par exemple, quelle est la différence entre un avertissement métérologique et une veille météorologique? Qu’est-ce qui distingue l’ouragan de la tornade? Que veut-on dire par orage violent? Les orages sont-ils tous violents? Étienne Grégoire, météorologue chez Environnement Canada, répond à toutes ces questions et démystifie plusieurs phénomènes mal expliqués.



Réalisateur: Caroline Leal
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Titre :
TFO 24.7


Dans un décor un peu baroque, ÉTIENNE GRÉGOIRE, météorologue s'adresse à un interlocuteur.


Titre :
5 phénomènes météorologiques expliqués


Intertitre :
5 Avertissement ou veille?


ÉTIENNE GRÉGOIRE

Pensez un peu à faire de la

cuisine chez nous. On a tous

les ingrédients pour du mauvais

temps ou pour faire de la

cuisine pour ce qu'on a à faire,

un gâteau ou le plat qu'on a à

préparer, on a pas mélangé tout

ça encore, on l'a pas mis au

four. Une veille météorologique,

c'est la façon que les

prévisionnistes vont essayer

de communiquer aux gens

leurs inquiétudes ou leurs

craintes, ou la possibilité

qu'ils pensent qu'il y aura du

temps violent qui affectera...

mais il y a rien qui se passe encore.

L'alerte ou l'avertissement

météorologiques, quand ceux-ci

sont émis, c'est soit que le

temps violent est imminent, est

présent ou sera là dans quelques

heures. Comme dans le temps

hivernal, on essaie de donner

environ une douzaine d'heures de

préavis pour émettre l'alerte.


Intertitre :
4 Les ouragans et les tornades


ÉTIENNE GRÉGOIRE

Un ouragan, en fin de compte,

c'est un engin thermique.

Un ouragan, c'est grand, ça

couvre une superficie énorme

et ça va se développer près de

l'équateur, à environ 5 degrés

de l'équateur dans l'eau chaude

de l'Atlantique ou du Pacifique,

dans certains secteurs. On peut

le voir se développer pendant

des jours et des jours et

prédire son mouvement.

Une tornade, très différent.

L'étendue est très limitée.

Temporellement, ça dure pas

longtemps, quelques minutes,

quelques kilomètres et c'est

toujours sous un orage violent,

la tornade. C'est pas un

engin thermique, c'est lié

complètement à l'orage, tandis

que l'ouragan est un engin

thermique lié à l'océan.


Intertitre :
3 Les orages violents


ÉTIENNE GRÉGOIRE

L'orage régulier,65 c'est juste

un orage, on a de la foudre, on

entend le tonnerre, il y a rien

de particulièrement violent,

il y a des pluies fortes,

peut-être, la grêle est pas

nécessairement très grosse.

L'orage violent, nous, on se

sert comme critères de l'orage

violent ou de l'avertissement

de l'orage violent, des choses

spécifiques. Des vents plus

élevés ou des rafales de

90 km/h ou plus, la grêle

de 2 centimètres de diamètre

ou plus, ou des quantités

de précipitations qui peuvent

atteindre 50, 100 millimètres

à l'heure sous l'orage. Donc,

c'est des critères qui sont

vraiment extrêmes, liés à

l'orage violent et non pas

à l'orage de tous les jours.


Intertitre :
2 Se protéger de la foudre


ÉTIENNE GRÉGOIRE

L'arbre devient plutôt un

paratonnerre pour l'orage,

si on veut. Donc, la foudre va

chercher à frapper ce qui est

le plus élevé autour de nous,

que ça soit un mât, que ça

soit un toit ou un arbre.

Le cas d'un arbre, il devient un

conducteur et l'électricité liée

à la foudre va suivre le tronc

d'arbre et il va même suivre

dans les racines. Donc, si on

est situé sur les racines sous

l'arbre, on est en plein sur la

ligne conductrice de la foudre.

Et c'est là qu'on peut se faire

vraiment blesser ou pire.


1 Les bourrasques de neige


ÉTIENNE GRÉGOIRE

Ça, c'est un phénomène vraiment

intéressant, les bourrasques

de neige. Il y a des choses

bien spécifiques qui sont liées

ou qu'on a besoin pour créer

des bourrasques de neige et les

quantités de neige importantes

associées à tout ça. Première

chose: de l'eau qui est pas

couverte de glace. Première

chose. Un écart de température

entre la température de l'eau

et la température environ à

1500 mètres de 15 degrés.

La raison du 15 degrés, c'est

qu'on veut l'apport d'humidité

du lac, qui va être transféré

en altitude pour créer la

bourrasque de neige. Ça peut

durer des heures et des heures

et des quantités de neiges

de 50 centimètres et plus

dans certaines situations.


L'adresse suivante apparaît : meteo.gc.ca


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par