Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Comment choisir la bonne race de chien?

Adopter un chien, pour 10 à 15 ans, ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Pour que l’animal et vous soyez heureux, établissez vos priorités et respectez le style de votre personnalité. Êtes-vous une personne active? Sportive? Préférez-vous rester bien au chaud à la maison? Dans quel type de logement habitez-vous? Un condo? Une maison? Toutes ces questions doivent être prises en compte avant de choisir la race ou le mélange de races de l’animal que vous adopterez. Vous pouvez également remplir un questionnaire sur le site de clanimal.com pour vous aider à prendre votre décision.



Réalisateur: Caroline Leal
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

BERNARD RAYMOND, fondateur de Clanimal, donne «5 conseils pour l'adoption d'un chien». Il est accompagné d'un chien grand Danois nommé Virus.


Intertitre :
5. Le bon endroit


BERNARD RAYMOND

Les endroits où on peut

choisir un chien sont chez un

éleveur, si on veut avoir un

chien de race. Dans un refuge,

si on veut avoir un chien qui a

plusieurs races dans le même

chien. Et le troisième endroit,

c'est par des connaissances, et

à éviter, à éviter, les annonces

ou les médias sociaux.

Chez un éleveur, c'est qu'on va

avoir la race spécifique que

l'on veut. Et un éleveur qui est

responsable va bien faire

l'éducation du chien, va choisir

les meilleurs éléments au niveau

de la race, pour pas reproduire

des problèmes génétiques.

Chez un refuge, l'avantage,

c'est qu'on va aider un chien

à avoir une meilleure vie

que de vivre dans une cage

24 heures par jour.


Intertitre :
4. La race


BERNARD RAYMOND

Le chien, pour lui, qu'on soit

grand, petit, sportif, pas

sportif, le chien fait aucune

différence pour ça. OK. Mais

le chien va réagir à la

personnalité qu'on a, au

rythme de vie qu'on a. Si on est

casanier, il faut pas aller

chercher un chien qui est

du type sportif. Nous avons

développé, chez clanimal.com,

un questionnaire basé sur la

personnalité de l'humain et

non pas sur les caractéristiques

d'une race en particulier.

Nous sommes capables de partir

de 76 races de chiens et de

ramener ça à vos trois meilleurs

choix basés sur des questions

auxquelles vous allez répondre

sur votre personnalité,

sur votre rythme de vie.


Intertitre :
3. Notre attitude


BERNARD RAYMOND

Il y a un comportement

à proscrire quand on va

dans un refuge, c'est celui

de vouloir sauver l'animal.

L'animal, son histoire, lui,

il la sait pas. Mais ce que

le refuge va nous dire, c'est

un chien qui a été battu ou peu

importe l'histoire derrière le

chien, c'est important de ne pas

s'attarder à l'histoire

parce qu'on va favoriser

le développement d'une attitude

qui est souvent malsaine pour

l'animal. Si le chien, quand

vous arrivez pour le rencontrer,

et déjà, il est en position de

dominance, il vous saute dessus,

il est excité, il veut avoir

de l'attention, si vous répondez

favorablement à ça en lui

donnant de l'attention,

vous allez accentuer ce

comportement-là et vous allez

favoriser une répétition tout

le temps de ce comportement-là.

Et après ça, bien, vous allez

devoir travailler avec un

comportementaliste parce que

votre chien va avoir développé

des problèmes de comportement.


Intertitre :
2. La réaction de l'animal


BERNARD RAYMOND

Il y a des comportements chez

l'animal à ne pas sélectionner

lorsqu'on va choisir le chien.

Notamment, un comportement

nerveux, un comportement

anxieux, un comportement

d'excitation. C'est pas des

comportements qui sont adéquats

normalement pour voir

le caractère de l'animal.

Donc, c'est préférable de

prendre un chien qui plus

tranquille. Et la meilleure

façon pour voir un chien

tranquille, c'est d'être, nous,

calmes avec le chien pour

engendrer et voir si le chien

reproduit ce comportement-là.


Intertitre :
1. Bâtir une relation


BERNARD RAYMOND

Lorsqu'on a choisi notre chien,

c'est pour la vie du chien.

Donc, c'est important de savoir

avec l'animal, de penser

à une nourriture, une bonne

nourriture, de penser à

l'entraînement de l'animal, et

de penser aux soins vétérinaires

qu'on va accorder à l'animal. Et

surtout, de bâtir une relation.

C'est pas parce qu'on a une

maison avec un grand terrain

que le chien va aller s'amuser

tout seul. Ça va plutôt être

une grande cage pour lui.

Donc, c'est d'aller prendre

des marches avec l'animal,

c'est d'établir une relation,

un bonding, comme on pourrait

dire, avec l'animal.


BERNARD RAYMOND

(S'adressant à son chien)

(Propos en anglais)

Sit.

Come on.

Yes, good.

Comme ça.


L'adresse électronique suivante apparaît: «clanimal.com».


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par