Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Mary Beth de Scène, chanteuse et musicienne

C’est dans le cadre du Festival Stella, qui met à l’honneur l’art acadien et francophone de Nouvelle Ecosse, que nous sommes allés à la rencontre de Mary Beth de Scène. C’est dans une salle de concert où elle a l’habitude de faire des shows que Mary Beth de Scène nous parle de sa relation à la musique. Chanteuse et musicienne depuis son plus jeune âge elle nous livre dans ses textes, accordéon sur les épaules, son univers très haut en couleurs!

Une réalisation de la Fédération culturelle acadienne de la Nouvelle-Écosse.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION


MARY BETH DE SCÈNE est chanteuse et musicienne. Elle accorde cette entrevue assise dans un café. Des images d'elle en train de jouer de la musique défilent pendant qu'elle parle.


MARY BETH DE SCÈNE

L'accordéon, j'ai commencé

parce que c'était chez

les voisins. Je l'ai trouvé là,

c'était Noël. Je l'ai pris

dans mes bras. Je l'ai mis sur

mes épaules et j'ai

commencé à jouer comme ça.

Et j'ai tombé en amour.

J'écoute de la musique

d'Amérique du Sud, de l'Asie,

de l'Afrique. Et ça ressort

dans ma musique, naturellement.

Moi, j'aime bien travailler avec

les sons des musiques du monde.

Mes ancêtres à moi parlaient

le gaélique, et ça aussi,

c'est une grande influence.

J'aime bien écrire en français

parce que ça me permet de sortir

des clichés. Parce que j'ai

grandi à écouter de la musique

anglophone. Alors, le français

me permet de m'éloigner de

ces phrases-là qui sont trop

communes. Et alors, j'aime

bien avoir des contraintes quand

j'écris. Je me donne un défi

et je recherche les images.

Je veux peindre la scène,

je veux amener la lecture ou

l'écriture dans un univers, dans

la Nouvelle-Écosse, à Halifax,

ou dans un bar à Antigonish,

ou là où je suis avec un

personnage, où le personnage

qui chante se trouve.

La musique, pour moi, c'est

social. Je présente quelque

chose pour lever l'esprit des

gens, parce que la vie est dure.

On a besoin de ça, d'aller

d'une émotion à une autre,

dans un spectacle.

J'ai toujours aimé, j'ai

toujours fait des spectacles.

Je suis née et j'étais sur la

scène. Je veux dire, le monde

est une scène, comme dit

Shakespeare. C'est plus grand

que moi, je peux pas m'empêcher.

La musique m'a choisie.



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par