Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Ok my dear : vêtements vintage

Ok my dear, la nouvelle boutique vintage des Hay Babies. On est à la mode!

Depuis quelques mois, deux des membres du groupe acadien Hay Babies ont ouvert une boutique de vêtements vintage à Moncton au Nouveau-Brunswick. Dans leur magasin, nommé Ok my dear, on y trouve des vêtements, des meubles et accessoires de musique vintage. Katrine Noël et Julie Aubé sont depuis toujours fanatiques de mode et courent avec plaisir les friperies de toutes les villes qu’elles visitent. Elle s’amusent à replacer les items dans leur magasin pour rendre l’expérience de magasinage unique et originale.

Un reportage d’Atlas Films et des Productions l’Entrepôt.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Une vieille maison blanche trône dans un stationnement. À l'intérieur de la maison, on rencontre KATRINE NOËL et JULIE AUBÉ, copropriétaires dans leur boutique : OK my dear.


KATRINE NOËL

OK my dear, c'est une boutique

vintage à Moncton qui vient

juste d'ouvrir ses portes, puis

c'est une coop avec une autre

boutique vintage qui s'appelle

SDV Vintage. Les seules

boutiques de vêtements et de

meubles vintage à Moncton.


JULIE AUBÉ

J'ai choisi le nom OK my dear

en faisant une liste

pleine de noms ridicules.

Ça m'a juste fait penser à comme

une madame qui veut tout le

temps magasiner, puis elle

demande à son mari: "Je peux-tu

acheter cette robe-là?" Puis

il fait comme: "OK, my dear!"


Pendant l'entrevue avec les deux propriétaires, des images des vêtements et accessoires proposés à la boutique ainsi que des clients qui magasinent défilent.


KATRINE NOËL

Julie et moi, on a tout le

temps été super passionnées par

les vêtements surtout

vintage, puis Julie,

depuis qu'elle est jeune,

avec sa famille, ils

refont des meubles. Puis on

s'intéresse beaucoup à la déco

et le design des années 50,

60, 70, donc c'était facile pour

nous de décider de

commencer à faire ça.

Étant musiciennes dans un groupe

à plein temps, les gens étaient

pas mal surpris quand on s'est

lancées dans ce projet-là.

On a toujours aimé le linge

vintage, mais je pense que

faire de la scène nous a

vraiment permis de plus explorer

comme des crazy outfits puis

on avait une place

pour les porter.

C'est comme ça qu'on est

rentrées encore plus dans le

vintage puis dans le rétro.


JULIE AUBÉ

Je suis une personne

qui s'habille vraiment "flyé",

puis en grandissant tous les

matins étaient comme: "Julie, tu

vas pas vraiment mettre ça? Le

monde va se moquer de toi." Et

moi, j'étais comme: "Oui, je

vais le mettre. Moi, j'aime ça."

Puis aujourd'hui, je vis plus

avec mes parents, mais je vois

souvent Katrine et je dis:

"Katrine, est-ce trop crazy?

Je peux porter ça?"

Puis genre Katrine me dirait: ça

peut jamais être

trop crazy, Julie.


Une série de photos proposant des ensembles de vêtements avec accessoires assortis défile pendant l'entrevue.


KATRINE NOËL (Narratrice)

C'est vraiment excitant, c'est

vraiment différent. C'est quand

même un projet artistique, mais

c'est totalement différent de la

musique. Puis on adore ça.

On a tout le temps des nouvelles

idées à chaque jour, c'est

tout le temps inspirant.

Quand on a de nouveaux stocks

qui rentrent ou des idées

de... Peut-être des bijoux

ou n'importe quoi qu'on voudrait

amener au magasin,

tout est comme excitant.


On revient avec KATRINE NOËL en entrevue dans la boutique. Puis on voit les deux propriétaires en mouvement dans la boutique à réarranger les éléments de décor et les vêtements.


KATRINE NOËL

C'est tout méticuleux. On

écrit une description sur chaque

morceau. Tous les morceaux de

linge ont un titre ou un nom. On

a bien du fun à faire ça. On

prend vraiment le temps de

méticuleusement tout mettre dans

les plus beaux angles pour que

ce soit tout le temps plaisant

pour l'oeil, puis c'est pas

une tâche pour nous autres.

On a tout le temps été comme

ça dans nos maisons, dans nos

appartements. On veut tout le

temps que tout soit beau,

so à chaque fois qu'on vend de quoi,

on le remplace avec quelque

chose d'autre, fait que faut

toutes qu'on change le style du

magasin. On est tout le temps en

train de redécorer. C'est ça, la

fun part vraiment. On aime ça.


JULIE AUBÉ

J'aimerais que le monde rentre

ici et qu'il se dise comme: Ça,

c'est une place que quand mes

amis visitent Moncton, je vais

leur dire d'aller là ou je vais

emmener tous mes nouveaux

à aller voir, parce que les gens

qui travaillent là sont cools,

sont gentils, et c'est juste

agencé dans une manière qui me

plaît. C'est beau à voir

et c'est une expérience. Puis je

pense que moi et Katrine,

on a réussi à faire ça.


KATRINE NOËL ET JULIE AUBÉ prennent la pose dans l'escalier devant la boutique.


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par