Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Qui écoute la musique canadienne-française?

Damien Robitaille, Caroline Savoie, Lisa Leblanc, Joey Robin Haché, les Hay Babies, Swing… La musique canadienne-française ne se limite pas à la seule province de Québec. À travers le Canada, les artistes francophones des communautés hors Québec sont nombreux, et certains brillent même hors de nos frontières, comme Véronic Dicaire.

S’ils ne sont pas toujours aussi connus, tous vivent leur passion à défaut de toujours pouvoir vivre de leur passion. Des organismes existent pour les aider, comme l’Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM), et des radios à travers le Canada se font les promoteurs de leur travail. Mais ce n’est pas toujours évident.

La faute à un manque de public ? L’animatrice Isabelle Bartkowiak mène l’enquête à Moncton, au Nouveau Brunswick.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

ISABELLE BARTKOWIAK se tient devant un bâtiment de l'Université de Moncton.


ISABELLE BARTKOWIAK

Moi, la musique franco-canadienne,

j'aime ça!

Oui, je dis bel et bien musique

franco-canadienne, parce qu'il y

a pas juste les Québécois

qui font de la musique

au Canada, hein?

D'ailleurs, sur la liste des

coups de coeur franco en 2015,

tu as plein de monde d'un

peu partout dans le Canada

comme Joey Robin Haché,

les Hay Babies, Damien Robitaille,

Joseph Edgar, tu as aussi...


UNE VOIX MASCULINE

Euh, c'est parce qu'on a

une capsule à faire.


ISABELLE BARTKOWIAK

Ah, oui, c'est vrai!

Bien, on est à l'Université de Moncton,

fait qu'on va aller voir

les gens et leur demander

ce qu'ils pensent de la

musique franco-canadienne.


ISABELLE BARTKOWIAK se promène dans le hall de l'université, mais ne trouve personne à interroger. Alors, elle se rend dans une autre aire et commence son Vox-Pop.


ISABELLE BARTKOWIAK

Allo?

Y a-tu quelqu'un?

Oh, ils tous ici!

On se demandait aujourd'hui

qu'est-ce que vous pensez

de la musique franco-canadienne.


ÉTUDIANTE 1

Non, c'est pas quelque chose

que j'écoute régulièrement.


ÉTUDIANT 1

Euh...


ÉTUDIANT 2

Moi, je trouve que la musique

franco-canadienne, c'est

important, parce que

ça nous donne un sentiment

d'appartenance des Français

canadiens. Et c'est sûr qu'avec

Lisa LeBlanc, les Hay Babies

et même les plus vieux, 1755

et Cayouche, c'est plus acadien,

mais c'est quand même de la

musique française. Ça donne

un petit boost français.


ÉTUDIANTE 2

Bien moi, je trouve que

c'est important, les artistes

francophones, parce qu'ils

ne sont pas assez mis sur

l'avant-scène et c'est de

la bonne musique. Et ça nous

représente, parce qu'on est

francophones et c'est important

de garder notre langue. Beaucoup

du Lisa LeBlanc et les Hay Babies.

C'est des chanteuses que

j'écoute beaucoup et elles sont

françaises. C'est de la musique

française. Et aussi Cayouche.

J'aime bien Cayouche!


ÉTUDIANTE 3

Oui, Cayouche!

♪ - L'alcool au volant

c'est criminel ♪

(En riant)


ISABELLE BARTKOWIAK

On est ici avec TFO 24.7.

On se pose des questions sur

la musique franco-canadienne.

Aimeriez-vous ça répondre

à des questions?


ÉTUDIANTE 4

Non merci.


ISABELLE BARTKOWIAK

Est-ce qu'on peut, entre juste

vous et moi, s'entendre pour se

dire que la musique américaine,

c'est meilleur que la musique

franco-canadienne?


ÉTUDIANTE 3

Oui.


ÉTUDIANTE 5

Je dirais que oui. On écoute plus.

C'est pas que c'est meilleur,

c'est juste qu'on a plus l'habitude

de l'écouter.


ÉTUDIANTE 1

Bien, pas qu'elle est moins

bonne, mais je trouve qu'elle

est moins probablement populaire

à travers le Canada. Mais reste

qu'il y a de la bonne musique

quand même qui est francophone.

C'est juste que moi,

personnellement, je n'en

écoute pas beaucoup.


ÉTUDIANTE 6

Ça dépend des chansons,

ça dépend des artistes. Il y a

des fois, il y a des chansons

américaines qui sont vraiment

pas bonnes et il y a des fois

des chansons francophones qui

sont vraiment bonnes.

Ça dépend juste où est-ce

que tu trouves de la musique.


ÉTUDIANT 4

Oui, ça dépend des styles.


ISABELLE BARTKOWIAK

Y a-t-il une chanson

que tu n'es juste plus capable de

"stander"? Si ça joue, tu jettes

ta radio par la fenêtre.


ÉTUDIANT 5

Bien, il y a pas mal quelques

chansons de Lisa LeBlanc.


ÉTUDIANT 4

Tous les Acadiens, toutes

les Acadiennes, ça...


ÉTUDIANTE 6

Oui, je suis tannée. Tannée!


ÉTUDIANT 4

Ça répète pas mal.


ÉTUDIANT 6

Jaccuzzi de Radio Radio,

mais à cause que ça a été mon

favori pour très longtemps.

Et maintenant, je peux l'écouter

à l'occasion, mais pas souvent.


ISABELLE BARTKOWIAK

Là, il y a plus de place

dans le jacuzzi?


ÉTUDIANT 6

Non, non, non.

C'est bien rempli.


ISABELLE BARTKOWIAK

On pose des questions sur

la musique franco-canadienne.


ÉTUDIANT 7

Euh non, ça va.


ÉTUDIANT 8

Tu peux demander à Arthur

Comeau! Peut-être que

lui voudrait te parler.


L'ÉTUDIANT 8 tend une affichette de la tête d'ARTHUR COMEAU à ISABELLE BARTKOWIAK.


ISABELLE BARTKOWIAK

Arthur, est-ce que tu aimes ça

la musique franco-canadienne?


Y est « speachless ».

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par