Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Vox pop : la fierté d'être Néo-Brunswickois!

Quelle est la place que votre identité prend dans votre vie? Être ou ne pas être Néo-Brunswickois, telle est la question! Qu’est ce que veut dire le mot « Néo-Brunswickoise »? Une question si simple, mais qui, en réalité, en dévoile beaucoup sur la fierté de plusieurs consommateurs rencontrés au Marché de Moncton. Isabelle fait également la rencontre de certains individus qui ne distinguent pas la différence entre être Canadien, Néo-Brunswickois, voire même Brayon! À découvrir dans ce nouveau vox pop avec Isabelle Bartkowiak.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

On présente les diverses réponses obtenues par ISABELLE BARTKOWIAK à un vox pop.


ISABELLE BARTKOWIAK

Qu'est-ce que ça veut

dire être Néo-Brunswickois?

Le projet Voyage identitaire

demande présentement cette

question-là à tout le monde

du Nouveau-Brunswick. Le but

ultime, c'est d'ensuite prendre

leurs mots et d'écrire une pièce

de théâtre avec ça. Fait que

nous autres, à TFO 24.7, on

s'est dit qu'on allait faire

nous aussi notre petite enquête

sur le sujet, puis on va faire

ça au marché des fermiers de

Moncton... Parce qu'il y a rien

de mieux que magasiner des

courges et parler d'identité,

là. C'est... c'est bien connu,

là. C'est un classique.

Aille, on est ici avec

TFO 24.7 aujourd'hui.


HOMME 1

Oui.


ISABELLE BARTKOWIAK

Puis on se demandait

qu'est-ce que ça veut dire

être Néo-Brunswickois?


HOMME 1

Han? Euh, ça veut dire

être fier de notre province.


HOMME 2

On est fiers d'être

Néo-Brunswickois. On est

fiers. C'est une fierté.


HOMME 3

Oh... Bonne question.

C'est d'avoir de l'espace,

puis d'aimer la province,

puis aller à la mer.

La forêt, les rivières.


ISABELLE BARTKOWIAK

Qu'est-ce que ça veut dire

pour toi être Néo-Brunswickoise?


FEMME 1

Ouf, je sais même pas

qu'est-ce que qui est le

mot. Non, non, non, non!


ISABELLE BARTKOWIAK

Tu sais pas qu'est-ce

qui est Néo-Brunswickoise?


FEMME 1

Non.


ISABELLE BARTKOWIAK

Vis-tu au Nouveau-Brunswick?


HOMME 4

Revenez dans 15 minutes,

puis je le ferai.

Laisse-moi y penser.


ISABELLE BARTKOWIAK

All right, sure. On revient.

Il y a un temps

de réflexion, là.

Est-ce que vous diriez

que vous êtes franco-canadien

ou Acadien en premier?


HOMME 5

Je suis Canadien français.


HOMME 1

Je dirais que je suis Acadien

parce que normalement, t'as une

bonne réception de la part des

gens, mais je suis fier d'être

Canadien, là. Je me sens pas

séparé du Canada ou

quoi que ce soit.


HOMME 4

Ah, bien ma mère vient

du Québec, donc... Mais

je suis Acadien. Je suis

Néo-Brunswickois.


HOMME 6

Ah, bien moi,

je suis un Brayon.


ISABELLE BARTKOWIAK

C'est vrai. C'est quoi

un Brayon, juste parce que

c'est en Ontario, fait

qu'ils sauront pas.


HOMME 6

Ça, ça vient de... Brayon,

ça vient du Madawaska,

Nord-Ouest de la province

du Nouveau-Brunswick.


ISABELLE BARTKOWIAK

Néo-Brunswickois,

c'est le monde qui vivent

au Nouveau-Brunswick.


FEMME 1

C'est ça que t'appelles ça?


ISABELLE BARTKOWIAK

Oui.


FEMME 1

Moi, je suis chiac, puis j'ai

resté en Alberta pour longtemps,

puis j'ai jamais entendu

"Néo-Brunswickoise".


ISABELLE BARTKOWIAK

All right.

Est-ce que c'est possible

de vivre en français

au Nouveau-Brunswick?


HOMME 1

Oui, absolument,

mais connaître l'anglais,

c'est essentiel.


FEMME 2

Malgré de mon milieu de

travail de la dernière saison

m'a comme tournée anglophone,

si tu veux, là. Mais oui, oui,

c'est bien possible.


HOMME 3

Euh, à des endroits, oui.

Certainement.


ISABELLE BARTKOWIAK

Puis, admettons, comment

est-ce que tu décrirais les

relations avec les anglophones,

puis les premières nations

au Nouveau-Brunswick?


HOMME 7

Bien, de mon côté, j'ai pas

de problème avec personne,

mais j'imagine qu'il y a tout

le temps des petites

rivalités quand même.


HOMME 4

Ça, c'est juste une peur

qui est créée pour causer une

zizanie, vraiment, là. On peut

vivre ensemble facilement.

On a deux langues, c'est

pas si compliqué que ça.


HOMME 8

(Propos traduits de l'anglais)

Cette dame-ci parle français,

et moi je parle anglais. Donc,

elle me parle uniquement en

français et moi je lui parle

qu'en anglais. De cette façon,

nous avons une conversation

et nous nous comprenons.


ISABELLE BARTKOWIAK

Une petite dernière question.

Admettons que t'avais un

rêve pour le monde qui vivent

au Nouveau-Brunswick,

ce serait quoi?


HOMME 1

Ce serait certainement que

notre économie aille un peu

mieux, qu'il y ait plus

d'opportunités d'emplois

diversifiés.


HOMME 3

D'être heureux!


ISABELLE BARTKOWIAK

C'est pas mal, là.

That's the spirit.


HOMME 3

C'est la base des choses.


ISABELLE BARTKOWIAK

All right. Merci beaucoup.

Fait que toi, tu dirais que

t'es Acadienne en premier?


FEMME 1

Oui. Oui.


ISABELLE BARTKOWIAK

All right. Merci.

C'était weird, ça.




Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par