Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Les expressions francophones à Winnipeg

Le Centre culturel franco-manitobain, un vendredi soir, pour un match de la ligne d’improvisation du Manitoba. La salle va être comble, l’ambiance va complètement changer et les rires fuseront de partout! Nous en profitons pour aller parler avec les improvisateurs et pour tester leurs connaissances en matière d’expressions francophones provenant de tous les coins du pays, grâce aux collaborateurs de TFO 24.7. Venez rencontrer les improvisateurs dans les coulisses! Une soirée incontournable à Winnipeg.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Titre :
TFO 24.7


JOSEPH HOPFNER s'adresse au public de l'émission, dans la salle vide du Centre culturel franco-manitobain.


JOSEPH HOPFNER

Nous voici dans le Centre

culturel franco-manitobain

un vendredi soir,

se préparant pour un match

incroyable de la Ligue

d'improvisation du Manitoba. La

salle va être comble, la

vibe va complètement changer

et on va rire tellement fort.

J'ai hâte. Mais j'en profite

ce soir parce que je vais

aller parler avec les improvisateurs

pour tester leurs connaissances

des expressions francophones

provenant de tous les différents

coins du pays qu'on a cueillis

grâce à plusieurs

collaborateurs. Allons les

voir dans les coulisses.


JOSEPH est avec les improvisateurs et commence sa petite enquête.


JOSEPH HOPFNER

Alors si je vous dis

"aller se ducker", ça vous

fait penser à quoi?


Texte informatif :
Aller se baigner


IMPROVISATEUR 1

Aller prendre une sieste.


IMPROVISATEUR 2

Alors c'est évident,

c'est s'habiller en canard

et faire des duck lips.


IMPROVISATEUR 3

C'est assez québécois ça.


JOSEPH HOPFNER

For sure.


IMPROVISATEUR 3

Et c'est aller brancher son iPod.


IMPROVISATRICE 1

Aller se cacher?

Aller se cacher sous un quai?


IMPROVISATEUR 4

C'est au moment où je sais

que je suis en sécurité

que je me duck.


IMPROVISATEUR 5

Je pense que ça veut dire...

va agir comme un canard.

(En fredonnant La danse des canards)

Coin!


JOSEPH HOPFNER

Provenant du

Nouveau-Brunswick:

"être benaise".


Texte informatif :
Être heureux, être bien


IMPROVISATEUR 6

Alors, c'est en fait de

la mayonnaise, du "benais"...

Tu connais bien le "benais"?


IMPROVISATEUR 7

Ça, c'est se sentir vraiment

riche et crémeux comme une

sauce "bernaise", tu vois?


IMPROVISATEUR 8

Être benaise, moi, je te

dirais que c'est comme avoir...

Être mal à l'aise, parce que ça

veut dire "être punaise"? Avoir

une punaise en dessous de toi.


IMPROVISATEUR 9

Moi, je vais prendre le côté

de beigne. Tu sais, des beignes,

alors des beignes, la friandise.

Alors des "beignises".

Alors, ça veut dire va

te fourrer de friandises.


JOSEPH HOPFNER

"Cette personne-là peut

manger des crackers

dans mon lit anytime."


IMPROVISATEUR 10

"Cette personne-là

peut manger des crackers

dans mon lit

anytime..."


Texte informatif :
Le monsieur est hot


IMPROVISATEUR 11

Ça, pour moi, ça veut dire

simplement que t'aimes tellement

la personne que tu lui

pardonnerais pour n'importe quel

péché qu'elle pourrait faire.

Et un de ces péchés-là,

c'est évidemment de manger

des crackers dans le lit.

On sait que c'est pas cool!


IMPROVISATEUR 12

Je lui laisserais faire un

dégât chez moi n'importe quand.


IMPROVISATEUR 13

Je la laisserais "manger des

crackers dans mon lit", ça veut

dire que... on va faire un petit

peu de Netflix and chill.


JOSEPH HOPFNER

Provenant de l'Ontario:

"rapailler".


Texte informatif :
Ramasser


IMPROVISATEUR 14

Il faut "repailler" la crèche

elle-même, parce que grand-maman

aimait pas ça comment c'était

placé. Les apôtres étaient

pas à la bonne place.


IMPROVISATEUR 15

C'est quand t'as un

épouvantail puis il y a eu

trop de vent, trop d'air

qui est passé, puis la

paille est comme sortie.


IMPROVISATEUR 16

Moi, je pense que c'est

l'affaire que dans les années

1600, le monde dormait sur des

lits en paille. Tu vois? Le

matin, au lieu de faire ton lit,

tu "repaillais" ton lit.


IMPROVISATEUR 17

"Repailler", ça

veut dire comme...

Hé, c'est donc bien

tough, ton jeu.


JOSEPH HOPFNER

Provenant du Manitoba:

"chaque torchon a sa guenille."


Texte informatif :
On a tous des âmes soeurs


IMPROVISATEUR 18

En comparaison à quelqu'un

d'autre... on peut être mieux.

Il y a toujours quelqu'un de pire.


IMPROVISATEUR 19

Des fois, tu penses que

quelque chose est sale,

mais vraiment, c'est propre.


IMPROVISATEUR 20

Peut-être, dans le groupe,

t'as un ami pas si beau que ça,

mais il va trouver sa guenille,

une fille qui est pas si belle

que ça dans ce groupe-là.

Chaque torchon a sa guenille.


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par