Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

ART: L'art organique et éclaté de Pascal Demonsand

Le nom “Pascal Demonsand” n’est peut-être pas aussi connu que ses oeuvres, comme le magnifique trophée remis aux lauréats des Prix Trille Or, mais cela n’est que signe que la réputation de cet artiste est basée sur l’originalité et la beauté de ses créations. Inspiré par tout ce qui l’entoure, que ce soit une matière organique ou bien encore un matériel moins souvent utilisé dans la création d’oeuvres artistiques, comme la pâte à calfeutrer, par exemple, Pascal Demonsand a en lui, un tourbillon d’idées aussi éclatées les unes que les autres. Sa démarche artistique témoigne justement du cycle de ses idées, ce qui lui permet de se nourrir infiniment de chacune de ses créations. Cela dit, vous découvrirez, avec Fabienne L’Abbé, que l’homme qui se cache derrière ces sculptures et peintures est tout aussi captivant en tant qu’individu que lorsqu’il laisse tout simplement sa tête, ses mains et ses pinceaux parler.



Réalisateur: Fabienne L'Abbé
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

FABIENNE L'ABBÉ rencontre PASCAL DEMONSAND à son atelier afin de parler de ses œuvres et de son processus de création.


FABIENNE L'ABBÉ

Si, avant de regarder ceci,

vous aviez googlé le nom Pascal

Demonsand, eh bien, vous sauriez

que c'est lui qui a conçu le

trophée remis aux lauréats

des prix Trille Or.

Vous sauriez aussi qu'il est

basé à Bourget et que c'est

un artiste d'une polyvalence

remarquable. Donc, vous

comprendrez que lorsqu'on m'a

invité à venir jusqu'ici pour le

rencontrer, bien, j'ai dit oui.

Bonjour, Pascal.


PASCAL DEMONSAND

Bonjour.


FABIENNE L'ABBÉ

Merci de nous accueillir

dans ton magnifique atelier.

Pascal, t'as une formation à la

fois en architecture et en arts

plastiques. Est-ce qu'on peut

conclure que la sculpture,

c'était comme un choix

logique pour toi?


PASCAL DEMONSAND

Logique, je sais pas.

Mais partir de l'architecture,

évidemment, c'est déjà

travailler le volume, penser à

des réalisations durables, etc.

Et puis, lorsque j'ai commencé

la sculpture, je travaillais

toujours avec des matériaux

comme du bois, de la terre...

Et je faisais toujours des

assemblages, des mélanges, et

tout. Et puis, il y avait rien

de durable. Parce que, tu sais,

c'est pas des matériaux

durables. Et le bronze, bien,

évidemment, c'est l'Antique.

On se réfère toujours à ce qu'on

voit dans les musées ou autres.

Et je trouvais ça... Je me

suis dit: Un jour, il faudrait

peut-être que je commence

à faire des sculptures en bronze

que je puisse monnayer.

Parce que c'est aussi

un... un outil de...


FABIENNE L'ABBÉ

Qui a une valeur.


PASCAL DEMONSAND

Qui a une valeur. C'est ça.


FABIENNE L'ABBÉ

Ce qu'il faut comprendre

aussi, c'est qu'en plus d'être

un sculpteur, tu es aussi

un peintre. On peut en témoigner

ici. On voit tes oeuvres. Est-ce

que c'est l'envie de créer

des paysages dans lesquels tes

sculptures peuvent prendre vie

qui t'a poussé vers la peinture?


PASCAL DEMONSAND

Il y a ça, il y a ça. Mais

aussi, j'étais... En tant

que sculpteur, j'étais un

peu jaloux des peintres.


FABIENNE L'ABBÉ

Ah bon? Pourquoi?


PASCAL DEMONSAND

Parce qu'on travaille toujours

presque au monochrome, tout

le temps. Ou... Et puis,

la couleur, évidemment, ça

fait partie de notre vie.

On voit tout en couleur.

Donc, je me suis dit: Je devrais

peut-être un petit peu

commencer. Tu sais, de partir du

noir et blanc, du dessin en noir

et blanc, appliquer un petit peu

de couleur au tout. Mais je suis

pas coloriste, donc je suis

encore très timide. Je vais

toujours avec deux

ou trois couleurs.

(Présentant une toile)

Celui-ci, là, c'est

presque un autoportrait.


FABIENNE L'ABBÉ

Je suis trop proche.

Je le vois pas.


PASCAL DEMONSAND

Regarde, regarde,

regarde. On va décoller ça.


FABIENNE L'ABBÉ

Oh... Mais oui! Le nez,

la bouche, les yeux, oui.


PASCAL DEMONSAND

T'as la bouche, les

yeux, puis le nez.


FABIENNE L'ABBÉ

Ah...


PASCAL DEMONSAND

Et après, je peux

reprendre un détail de ça

et je l'agrandis encore.


FABIENNE L'ABBÉ

Oui. Ça devient

quelque chose comme--


PASCAL DEMONSAND

Et je fais une sculpture de

ça. Donc, si on peut expliquer

la démarche artistique,

je pense que c'est...


FABIENNE L'ABBÉ

Ça ferait ça.


PASCAL DEMONSAND

C'est la façon que

je travaille. Oui.


FABIENNE L'ABBÉ

C'est magique.


PASCAL DEMONSAND

C'est ça. C'est la boucle.

C'est la clôture de ton

expérience qui revient, puis

qui repart à autre chose. Oui.


FABIENNE L'ABBÉ

C'est ça. C'est ça.

Comme tout artiste, t'es

toujours en mode création.

Parle-moi un peu du projet

sur lequel tu travailles

en ce moment.


PASCAL DEMONSAND

Ça fait au moins deux ans

que ça mûrit, que j'y pense.


FABIENNE L'ABBÉ

Ça mijote.


PASCAL DEMONSAND

Ça mijote. Je peux dire que

je m'inspire des

Fables de La

Fontaine. Je veux faire toute

une série de... de fables, mais

contemporaines. Ça a été repris

par plusieurs artistes et

je me base un peu sur les

dessins de Gustave Doré.

Dès le départ, par le dessin,

j'essaie de retrouver un

peu comment Gustave Doré

travaillait, donc je fais des

agrandissements. Et je retrouve

dans ces dessins-là des

dessins que, moi, je fais.

Par exemple, ces oiseaux qui ont

été tués. Et je les suspends

avec des câbles et tout dans

mon atelier derrière et je les

remets en position de vol.


FABIENNE L'ABBÉ

Wow!


PASCAL DEMONSAND

Donc, je fais des montages

comme ça, des installations

comme ça. Donc, ça devient...

Et après, je peux faire

des dessins comme ça.


FABIENNE L'ABBÉ

Il y a un peu le côté...

Comment je pourrais dire? Pas

macabre, mais noir, qu'on voit

dans ces illustrations-là,

qui est retrouvé ici.


PASCAL DEMONSAND

Exactement. C'est ça. C'est

très sombre. Ça, c'est très

sombre. Et regarde. Par exemple,

ça, c'est après une scène de

chasse. C'est une oie blanche.

C'est cru, mais c'est la vie. On

la mange. Donc, arrivé à ça avec

ce que, moi, je suis en train

de faire ou de découvrir tous

les jours, je vais reprendre le

dessin, je vais le retranscrire

là-dessus. Ensuite, je vais

souder. Mais ça va être

d'une façon à la Demonsand

de reproduire quelque chose

qui est existante.


FABIENNE L'ABBÉ

Combien de temps ça prend,

un projet comme ça, là?


PASCAL DEMONSAND

Moi, je dis que le plus long,

c'est les... C'est... Ce

qui se passe dans la tête.


FABIENNE L'ABBÉ

Oui.


PASCAL DEMONSAND

C'est large, là, puis ça s'en

va juste à un endroit où c'est

une toute petite cible, et

puis là tu sais exactement

où est-ce que tu t'en vas.


FABIENNE L'ABBÉ

Mais combien de temps

ça prend? Environ.


PASCAL DEMONSAND

Il y en a qui diraient

un certain temps. Moi,

je vais te dire ça prend... à la

réalisation d'une oeuvre, ça

peut prendre deux

ou trois semaines.


FABIENNE L'ABBÉ

Quand même.


PASCAL DEMONSAND

Oui, quand même. Oui, oui.


FABIENNE L'ABBÉ

Pascal Demonsand,

merci beaucoup.


PASCAL DEMONSAND

C'est moi qui vous remercie.


FABIENNE L'ABBÉ

J'ai hâte de

voir ça. à suivre.


PASCAL DEMONSAND

Moi aussi.


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par