Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Art : Le virage numérique de Koffler Digital

Le Koffler Centre of the Arts est un organisme culturel juif de Toronto qui propose un programme d’arts interdisciplinaire dans le but de provoquer une exploration et un questionnement chez son public. Le dialogue interculturel, au coeur de la mission de l´organisme, est reflété dans le travail de Koffler Centre of the Arts à travers les domaines littéraire, des arts visuels, dramatiques et, dernièrement, numériques. En novembre dernier, Koffler Centre of the Arts a lancé une toute nouvelle plateforme intitulée Koffler Digital, sur laquelle on retrouve divers projets numériques conçus pour être consommés à la maison, au travail ou bien encore, en se baladant à Toronto. À ne pas confondre avec les vidéos virales soi-disant « divertissantes » qu’on retrouve un peu partout sur le web; les contenus numériques sur Koffler Digital sont enrichissants et stimulants. Fabienne L’Abbé vous propose de découvrir cette nouvelle plateforme de contenus artistiques en compagnie de celle qui dirige la galerie du centre Koffler, la directrice/commissaire Mona Filip.



Réalisateur: Fabienne L'Abbé
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

FABIENNE L'ABBÉ est au Koffler Centre pour rencontrer MONA FILIP, directrice et conservatrice de Koffler Gallery.


FABIENNE L'ABBÉ

T'as-tu entendu la sirène? De

nouvelles expériences créatives.

Je vais recommencer

À cause du cri, là.

Le Koffler Centre of the

Arts est aux arts ce que

le croisement génétique est

À la reproduction. Un genre

d'incubateur artistique où

les lignes interdisciplinaires

s'embrouillent complètement pour

donner naissance à de nouvelles

expériences créatives.

En octobre dernier, ils ont

présenté leur tout nouveau bébé:

Koffler Digital, un volet

numérique qui permet aux

amateurs d'art contemporain

de consommer autrement leurs

hybrides artistiques.

Solide comme jeu de mots.


Défilent des images venant le site Internet du Koffler Centre.


FABIENNE L'ABBÉ

D'où est venue l'idée de créer

du contenu artistique numérique?


MONA FILIP

L'espace numérique, c'est

là où les conversations les plus

intéressantes se passent en ce

moment. On voulait faire partie

de cette conversation et avoir

un impact. Mais d'un autre côté,

c'est venu aussi de la démarche

de l'institution qui a fait que,

en fait, pendant à peu près

six ans, on s'est retrouvés sans

espace physique. Mais pendant

tout ce temps-là, on a fait des

projets hors mur avec la galerie

autant qu'avec nos autres

projets. Et ça nous a fait

comprendre qu'en fait une

organisation artistique,

c'est plus que ses murs.

C'est plus que l'espace

physique. Et il y a une autre

façon d'être en contact,

en relation, avec nos publics.


On présente un extrait du Slow Now Teaser.


MONA FILIP

La balade audio qui s'appelle

le Slow Now, c'est une balade

à travers la Petite Italie

à Toronto tout en écoutant une

histoire qui est écrite par Mark

Mann, mais qui intègre aussi

des fragments du roman d'Anne

Michaels, Fugitive Pieces.


FABIENNE L'ABBÉ

Ah, OK, OK.


FABIENNE tient son téléphone et s'apprête à commencer le «Slow Now Audio Walk».


VOIX FÉMININE

(Propos traduits de l'anglais)

Bienvenue sur Slow Now.

Vous devriez être devant une

plaque intitulée «Project Bookmark

Canada». De l'autre côté de la

rue se trouve un bar laitier qui

porte le nom sinistre The

Big Chill. Avez-vous déjà

votre cornet de crème glacée?


MONA FILIP

Et on a fait un projet

qui s'appelle Koffler X

Neighbourhoods. On est allés

explorer des quartiers de

Toronto avec un photographe et

un auteur qui ont créé ensemble

des essais visuels accompagnés

par des textes qui parlent

de ces différentes

communautés torontoises.

C'est pas juste créer un genre

de magazine, de catalogue,

de projet artistique en ligne.

Il y a beaucoup

de ce genre de chose.


FABIENNE L'ABBÉ

Ça existe déjà. C'est ça.


MONA FILIP

Mais c'est vraiment utiliser

ça comme un autre espace

de création et un autre moyen

de création, et de produire

des expériences artistiques.


On présente un nouvel extrait vidéo.


FABIENNE L'ABBÉ

Non seulement pour un artiste,

mais pour les disciplines

artistiques, qu'est-ce que ça

apporte d'avoir cette nouvelle

plateforme de création là?


MONA FILIP

Une grande liberté,

d'abord et avant tout.

Parce que c'est encore

nouveau, parce qu'il y a tant de

possibilités à explorer et il y

a pas encore des règles du jeu.


FABIENNE L'ABBÉ

C'est vrai. C'est comme

un canevas tout frais. Oui.


MONA FILIP

Exactement. Les artistes

ont beaucoup de libertés

d'exploration. C'est un

médium très démocratique.

Ce qui existait pas vraiment,

c'était le soutien, surtout

financier, pour produire

ces choses-là.

Parce que tout le monde peut

mettre quelque chose sur YouTube

ou Vimeo ou tout ça, mais

ils vont pas nécessairement

rémunérer pour le travail.


FABIENNE L'ABBÉ

C'est ça.


MONA FILIP

Alors, nous, on se situe un

peu comme cette plateforme et

ce partenaire qui va soutenir

le travail des artistes.

Qui va aussi les stimuler

intellectuellement

et encourager leur créativité

et repositionner l'Internet

et l'espace numérique comme

plateforme de création.


FABIENNE L'ABBÉ

Pourquoi c'est important

pour vous de vous distinguer

des autres contenus qui sont

déjà sur le Web, justement?


MONA FILIP

Il y a beaucoup de bruits, il

y a beaucoup calories vides. On

veut nourrir et on veut offrir

de la substance. C'est un projet

optimiste. C'est un projet

qui veut utiliser l'Internet

pour tous ses pouvoirs positifs.


FABIENNE L'ABBÉ

Merci beaucoup d'avoir conçu

ce contenu-là, puis, bien, bonne

continuation à votre projet.


MONA FILIP

Merci beaucoup.




Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par