Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Sugar Sammy: L'humour extra spicy

Sugar Sammy est à l’humour ce que la sauce Frank’s Red Hot est à la nourriture : piquant, épicé et carrément addictif. Ce fier montréalais peut non seulement se vanter d’avoir révolutionné le Québec avec le franc succès de ses stand-ups bilingues, mais aussi d’avoir réussi à exporter ses spectacles aux influences humoristiques américaines un peu partout dans le monde. Sugar Sammy est l’un des seuls humoristes qui réussi à faire rire toutes les communautés ethniques. Selon lui, aucun sujet n’est tabou et l’humour ne fait que provoquer des discussions sur des sujets qu’on oserait moins aborder dans la vie de tous les jours, mais qui doivent être adressés. Fort du succès de sa série Ces gars-là diffusée à V, Sugar Sammy s’apprête maintenant à conquérir le marché français. De passage à Toronto, c’est au restaurant Patois qu’il rencontre Fabienne L’Abbé pour TFO 24.7.



Réalisateur: Fabienne L'Abbé
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Titre :
TFO 24.7


On se trouve devant un commerce qui s'appelle Patois. À l'intérieur FABIENNE L'ABBÉ s'adresse au public de l'émission.


FABIENNE L'ABBÉ

Sugar Sammy, c'est un

humoriste que j'aime bien

parce qu'il est rempli de

contradictions. Il est non

seulement un artiste québécois

qui s'affirme fièrement

comme était fédéraliste,

mais il est aussi un enfant de

la Loi 101 dont le spectacle

bilingue a su charmer

les souverainistes

et a fait rayonner la

"franglophonie" partout au

Québec. De passage à

Toronto, je l'ai invité ici,

chez Patois, un de mes restos

préférés où la cuisine chinoise

jamaïcaine est presque aussi

épicée que le sens de

l'humour de Sammy. Presque.


Un panneau sur le mur annonce le Juicy' Jerk. CRAIG WONG, chef et propriétaire du Patois parle de sa cuisine à FABIENNE et SUGAR SAMMY qui se prête à une dégustation.


CRAIG WONG

Ce qu'on a ici, c'est

jamaican patties double down.

On a deux jamaican patties,

bacon, swiss cheese

fondue and Sriracha.


FABIENNE L'ABBÉ

Bienvenue à Toronto!


SUGAR SAMMY

Merci.


FABIENNE L'ABBÉ

Bon appétit!


SUGAR SAMMY


Merci. Je vais

appeler mon médecin.


Un peu plus tard, FABIENNE L'ABBÉ et SUGAR SAMMY, l'humoriste sont assis au comptoir du Patois et discutent.


FABIENNE L'ABBÉ

Toi, t'aurais pu faire une

carrière en anglais, t'aurais pu

faire une carrière en punjabi,

t'aurais pu faire une carrière

en hindi. Qu'est-ce qui fait

que t'as choisi de te

lancer en français?


SUGAR SAMMY

Ça fait 20 ans que je fais

carrière. Puis au début, je l'ai

fait en anglais. Puis en 2009,

j'ai essayé un numéro dans

un gala Juste pour rire.


FABIENNE L'ABBÉ

En français.


SUGAR SAMMY

En français. Et puis

soudainement, c'était des offres

et des offres en français.

Ça m'a donné un marché

énorme au Québec.


Dans un extrait de : Les moments d'impro de SUGAR SAMMY, SUGAR SAMMY est sur scène et s'adresse à son public.


SUGAR SAMMY

T'enseignes où, Alex?


ALEX

À Montréal-Nord, dans le ghetto.


SUGAR SAMMY

"À Montréal-Nord, dans le ghetto."

Regarde les Québécois: "Une

chance, c'est lui qui l'a dit."


On revient à l'entretien entre FABIENNE L'ABBÉ et SUGAR SAMMY.


SUGAR SAMMY

Il faut vraiment trouver le pont

entre son style d'humour...

Mon style d'humour est très

américain et je l'ai développé

en anglais. Et de créer un pont

entre une autre culture. Et

de trouver la façon de connecter

avec ces cultures-là qui

sont habituées à des humours

complètement différents.


FABIENNE L'ABBÉ

Oui. Comment t'as fait,

justement, pour te rendre là?


SUGAR SAMMY

C'est juste l'immersion. Je

regardais la télévision en

français, je regardais les

sports en français, les

nouvelles en français. Et

maintenant, je me suis tellement

imprégné que je pense en

français quand je suis sur

la scène, quand je fais

un spectacle en français.



Un nouvel extrait d'un spectacle de SUGAR SAMMY est présenté.


SUGAR SAMMY

Qu'est-ce que ça veut dire,

ça, "vendre des solutions de

paiement"? Travailles-tu

pour la mafia?


On revient à l'entrevue au Patois.


SUGAR SAMMY

Tu sais, les gens disent souvent

que les artistes influencent la

société, mais vraiment, les

artistes, je pense, ont une

réflexion de la société. Et puis

je pense que la façon que je

fais mon spectacle, j'ai un

spectacle bilingue à Montréal,

ça reflète beaucoup la façon que

beaucoup de Montréalais vivent.

Je pense, aussi, beaucoup

de Franco-ontariens. C'est qu'on

consomme de la culture et en

anglais et en français, on a des

conversations et en anglais et

en français au courant de notre

journée et des fois dans les

mêmes phrases. Puis ça arrive

souvent et couramment et puis

pour moi, c'est juste une

réflexion de ce qui arrivait

dans la société. Et puis, je

pense qu'en l'exposant, il

y a beaucoup de gens qui étaient

très contents, il y en a

beaucoup qui pensaient que

c'était une menace à

la langue française.


FABIENNE L'ABBÉ

C'est ça qui est intéressant.


SUGAR SAMMY

Qui est intéressant. Tandis

que moi, je trouve que ça fait

rayonner la langue française.

Puis c'est la première fois

que beaucoup d'anglophones

et d'allophones regardent

la télévision en français

en regardant « Ces gars-là ».


Pendant qu'on montre des extraits de « Ces gars-là » à V télé, SUGAR SAMMY poursuit son témoignage.


SUGAR SAMMY

Puis pour moi aussi,

de venir à Toronto faire un

spectacle en français... Tu

sais, veut veut pas, je sors le

français un peu du Québec aussi

et je le "promouvoie" ailleurs.


FABIENNE L'ABBÉ

C'est pas négligeable du tout.


Dans un extrait de : Ces gars-là, SUGAR SAMMY joue son rôle avec SIMON OLIVIER FECTEAU. Tous les deux sont dans leur appartement et une fille sonne à la porte.


SIMON OLIVIER FECTEAU

Ah, shit, c'est Carolane...

C'est la fille qui pue de la bouche.

Juste... juste dis rien, man. OK?


SUGAR SAMMY

Tu dois capoter pour rien.

Sérieusement, ça doit être

pas si grave que ça. Relaxe.


SIMON OLIVIER FECTEAU

Dis rien, man.


SUGAR SAMMY

OK.


CAROLANE

Allô.


SUGAR SAMMY

(En se masquant le nez)

Ah, tabarnac!


CAROLANE

Qu'est-ce qui se passe?


SUGAR SAMMY

(Dans une autre pièce)

Man!


CAROLANE

T'as mon sac.


SUGAR SAMMY

(Dans une autre pièce)

Fuck!


Dans une autre extrait, SUGAR SAMMY est dans un bar et s'adresse à une fille.


SUGAR SAMMY

Salut.


LA FILLE

Allô.


SUGAR SAMMY

Tu veux-tu venir chez moi pour

que je te montre quelque chose?


LA FILLE

Ah oui... Comme quoi?


SUGAR SAMMY

Ma graine.


On revient à l'entrevue au comptoir du Patois.


FABIENNE L'ABBÉ

J'ai lu en quelque part que

t'as eu le coup de foudre

pour l'humour après avoir vu

Delirious de Eddie Murphy à

l'âge de 8 ans. C'est

drôle parce qu'il y a des

ressemblances entre l'homme qui

était très macho et vulgaire, le

genre de Eddie Murphy de cette

époque-là, et le Sugar Sammy

qu'on connaît aujourd'hui.

Qu'est-ce qui fait, selon toi,

qu'aujourd'hui, plus de 30 ans

plus tard, ce genre d'humour là

est encore pertinent?


SUGAR SAMMY

À chaque fois qu'il y a

quelque chose qui arrive dans la

société, des fois, les gens

trouvent que c'est difficile

d'en parler. Fait que d'adresser

les tabous que tout le monde a

peur d'adresser, de parler de

l'éléphant dans la pièce, de

parler des choses que les gens

parlent seulement en privé

publiquement, je trouve que

c'est tout le temps... il y a

quelque chose de très... un peu

malin là-dedans que j'aime.

Il y a un côté mesquin--


FABIENNE L'ABBÉ

Malaisant un peu?


SUGAR SAMMY

Oui, mesquin puis malin. Puis

c'est un peu comme jouer avec le

feu puis s'en sortir. Moi,

j'adore cet humour-là.


FABIENNE L'ABBÉ

Toi, dans tes shows, tu te

permets de te moquer de presque

n'importe qui, de n'importe

quoi. Selon toi, est-ce que

l'humour a des limites? Est-ce

qu'on peut rire de tout?


SUGAR SAMMY

Moi, je pense que si on parle

de liberté d'expression, il faut

que ce soit liberté d'expression

pour tout. On peut pas être

subjectif en donnant la liberté

d'expression, en disant qu'on

est libre, qu'on est Charlie,

qu'on se dit: "Ok, on veut la

liberté d'expression parce que

c'est ça une démocratie",

mais dire "sauf Astérix".


Un montage d'extraits d'un spectacle montre SUGAR SAMMY dans différentes situation qui font rire le public. Puis on revient à l'entrevue.


FABIENNE L'ABBÉ

Et là, tu t'apprêtes à

conquérir le marché français.

C'est quoi ton plan d'attaque?


SUGAR SAMMY

Avoir la même sorte de style

que j'ai eu au Québec, c'est

vraiment baveux. D'être un

miroir à la société française.

Je viens de l'extérieur puis je

suis ici pour communiquer puis

passer un message

de ce que je vois.


FABIENNE L'ABBÉ

Et pour faire rire.


SUGAR SAMMY

Et pour faire rire, bien oui.


FABIENNE L'ABBÉ

Parce qu'on aime ça.


SUGAR SAMMY

Bien oui.


FABIENNE L'ABBÉ

Merci beaucoup, Sammy.


SUGAR SAMMY

(En s'adressant au public de l'émission)

Merci à vous.




Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par