Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Vivre gratuitement à Montréal

Comme tout humoriste de la relève qui se respecte, Alexandre Bisaillon connaît les bons coins et les façons astucieuses de s’amuser et de se divertir sans dépenser le moindre dollar. Récemment installé à Montréal, l’humoriste de la région de la capitale nationale en révèle les secrets les mieux gardés : des activités gratuites pour ne jamais s’ennuyer.

Que l’on soit jeune ou moins jeune, artiste, touriste ou branché, on trouve forcément des choses à faire à Montréal, sans avoir besoin d’y sacrifier un mois de loyer. Une manière astucieuse de découvrir une ville. Suivez le guide !



Réalisateur: Alexandre Bisaillon
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

ALEXANDRE BISAILLON marche dans un parc, près d'une fontaine. Dans un claquement de doigts, il se transporte à Montréal pour nous parler des activités gratuites.


ALEXANDRE BISAILLON

Dans la vie, qu'est-ce qu'il y

a de plus plaisant que de

faire l'amour? Faire l'amour

gratuitement. Plus on vieillit,

plus on a besoin d'argent

pour avoir du plaisir.

Ah non, détrompez-vous, le

bonheur est gratis, ou presque.

Aujourd'hui, je vous parle

d'activités gratuites à faire à

Montréal. Là, capote pas. Quand

je vais claquer des doigts,

on va être ailleurs.


ALEXANDRE BISAILLON est au Vieux Port de Montréal, sur la piste cyclable.


ALEXANDRE BISAILLON

Si t'as pas une cenne parce que t'es

humoriste de la relève ou t'as

simplement pas d'ambition, tu te

cherches une activité gratuite à

faire: Montréal a plus de 100 kilomètres

de pistes cyclables gratuites.

(Un commentaire apparaît : « En fait, c'est 450km. Alex est cave... »)

ALEXANDRE BISAILLON

Oh oui, pas une cenne! Là, tu te

dis: Voyons, si j'ai pas de

vélo, ça va me coûter de

l'argent. Non, tu peux en voler

un. Ça aussi, c'est gratuit.

Eille, ça, on garde pas...

on garde pas ça.


ALEXANDRE BISAILLON est maintenant au Parc Lafontaine.


ALEXANDRE BISAILLON

Tu peux te promener dans un parc,

faire un pique-nique en bonne compagnie.


ALEXANDRE BISAILLON est en compagnie de lui-même avec une casquette et se dit : « Allô » , avec un petit air coquin.


ALEXANDRE BISAILLON

Ou si t'aimes montrer à tout le

monde que tu vis encore dans le

passé puis que t'as un Pentium II,

bien, tu peux jouer au AKI sack.

(En chantan)

♪ - Libérez-nous des libéraux ♪

(ALEXANDRE BISAILLON est de retour au Vieux Port de Montréal près de la plage de l'Horloge.)


ALEXANDRE BISAILLON

Il y a aussi la plage et

l'horloge où tu peux venir boire

ou "chiller" chaque journée de

la semaine ici à Montréal au

Vieux-Port. Et quand je parle de

Vieux-Port, je parle bien

d'installations portuaires

et non de Mike Duffy.

(Dans une animation, des lunettes noires sont ajoutées au visage d'ALEXANDRE BISAILLON et l'inscription THUG LIFE apparaît. Ensuite ALEXANDRE BISAILLON est transporté sur la rue Saint-Laurent.)


ALEXANDRE BISAILLON

Si tu tripes sur le «street style »,

sur le graffiti, AKA

(propos en anglais)

« I'm from the hood straight out

of Compton », tu vas triper

sur la nouvelle application

Graffmap, qui te permet de visiter les

plus belles murales de Montréal

le plus près de toi, et ce, gratis.

Et tu peux même rester devant

la murale et te prendre pour

l'artiste. Non seulement c'est

gratuit, tu peux cruiser.

(ALEXANDRE BISAILLON est appuyé sur un mur peint.)


ALEXANDRE BISAILLON

Eille, c'est moi, ça. C'est moi

qui ai fait ça. C'est moi qui ai

fait ça. Fait qu'on sort ensemble?

(ALEXANDRE BISAILLON se promène dans les allées du Cimetière Côte-des-Neiges.)


ALEXANDRE BISAILLON

Vous pouvez également par

la suite venir au cimetière

Mont-Royal. Et ça, ça a été nommé

« lieu historique nationa... national. »

(En trébuchant)

Vous pouvez voir plus de 100

espèces d'arbres et d'oiseaux,

et c'est le fun de venir ici. Ça nous

ressource, ça nous ramène les

deux pieds sur terre, hein, ça

nous fait rappeler qu'on va

peut-être mourir un jour puis se

faire bouffer par les vers.

Si t'as tripé sur la série

« Six Feet Under, » tu portes du noir

à l'année longue et ton

animal domestique, c'est une

chauve-souris qui s'appelle

Josélito, tu vas capoter.

Puis en plus, quand t'arrives

au cimetière Mont-Royal,

Mont-Royal, tu peux recevoir un

programme à même la guérite qui

indique les vedettes et les gens

qui ont marqué l'histoire,

inhumés ici-même, au cimetière,

dont Michael Jackson.

CAMÉRAMAN

Euh, Alex, tu peux pas dire ça.

C'est pas vrai.


ALEXANDRE BISAILLON

Je le sais que c'est pas vrai,

voyons! Je le sais, mais pense

aux cotes d'écoute. Voyons,

c'est pas vrai! « Peter Pan »,

c'est pas vrai ça non plus.

« Histoire de jouets » est basé

sur une histoire vraie, ça?

« Babe », le cochon qui parle,

c'est pas vrai, ça, pantoute!

(ALEXANDRE BISAILLON parle en s'avançant vers la caméra et s'énerve contre le CAMÉRAMAN.)

ALEXANDRE BISAILLON

J'ai-tu pété la cam? Elle

fonctionne? Et si tu vas visiter

le cimetière Mont-Royal, tu te

dois de rester sur le mont pour

les tamtams, trr!, du MontRoyal,

tous les dimanches ici-même.

(ALEXANDRE BISAILLON est sur le site des TAM-TAM du MONT-ROYAL.)


ALEXANDRE BISAILLON

Et vous allez voir, c'est des gens,

c'est des inconnus qui se rejoignent

pour jammer ensemble et qui ont pas

peur du ridicule, ou qui sont

un peu absents parce qu'ils

ont ingéré des champignons

empoisonnés de la forêt Mont-Royal.

Ou autre chose.

(ALEXANDRE BISAILLON danse au son des tam-tams.)


ALEXANDRE BISAILLON

Hé! Et si tu cherches à vraiment

décrocher ou que t'es le genre

de personne qui s'est déjà dit:

« J'aurais aimé ça, vivre à l'ère

médiévale, mourir du scorbut »,

tu vas être servi parce qu'un

peu plus loin sur le Mont-Royal,

tu peux te battre en chevalier

de la Table ronde avec des

inconnus qui vont sûrement te

faire mal parce qu'ils prennent

la « game » un peu beaucoup

trop au sérieux.

(ALEXANDRE BISAILLON dans un parc et rampe sur des bancs alignés côte à côte.)


ALEXANDRE BISAILLON

En terminant, Montréal offre

une panoplie d'activités à faire gratis.

(La définition du mot « GRATISS » apparaît : Ne pas dépenser une christie de cenne, en latin.)


ALEXANDRE BISAILLON

J'en ai pas parlé, mais va sur

Facebook, dans un Apple Store,

profite du café, du jus et du

parking gratis au Casino, mais

joue pas. Promène-toi tout nu en

criant: « Liberté! » En terminant,

trouve-toi une bonne job si

tu veux avoir du fun, économise,

parce que oui, ça coûte rien, se

couper les ongles dans un parc

en flattant un hérisson sur du

Joe Dassin, mais il y a rien qui

vaut une bonne ride de go-kart

à 10$ le tour.

(La capsule se termine sur le lien Twitter @alexbisaillon.)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par