Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le couch Ep2 - La déportation... tout en humour

Le couch est une minisérie de quatre épisodes mettant en lumière deux nouveaux colocataires (André et Dave). Tout le scénario se déroulent autour du couch, et nous sommes un peu des intrus dans leur vie de tous les jours. La vie entre colocataires n’est pas toujours facile et le couch est souvent un endroit de discussion. Nous avons tous déjà perdu notre télécommande dans un couch, ainsi que nos nerfs! À travers les quatre épisodes, redécouvrez quatre grands thèmes acadiens, mais d’un point de vue humoristique.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Titre :
TFO 24.7


Dans un appartement à demi-vide UN HOMME arrive en marchant dans la partie salon où dort sur un divan trop petit, un autre HOMME, une bouteille vide à la main qui pend sr le plancher.


LE PREMIER

(En soupirant)


LE PREMIER arrose une plante et en profite pour arroser le SECOND qui dort encore.


LE SECOND

Oh! Brûlez pas nos maisons!


Titre :
Le Couch La déportation


LE SECOND prépare du café pendant que LE PREMIER met un peu d'ordre sur le divan.


LE PREMIER

Vas-tu sortir de

la maison, aujourd'hui?


LE SECOND

Coudon, as-tu des racines

anglaises? J'ai l'impression

que t'essaies de me déporter.


LE PREMIER

Pas déporter, des partys.

Regarde-moi ça!


LE SECOND

T'exagères. C'est rien qu'un

sac de chips pis une bière.


LE PREMIER

Mais ça commence comme ça.


LE SECOND

(En s'assoyant)

Bien oui pis après? Tu vas me

dire que c'est ça qui est arrivé

aux pauvres petites familles

acadiennes? Ils se ramassaient

dans leur cabane, ça fait

que ce serait pour ça que

les Anglais les ont déportés?

(Avec un accent british)

"Vous vous ramassez

pas, ben on vous "kick-out"

de chez vous. Get out! Get out

and bring your trash with you!

Et on va vous mettre dans des

bateaux séparés parce qu'à

la gang, vous feriez trop

un gros mess." Hé!


LE PREMIER qui a fini de ramasser les miettes de chips par terre revient.


LE PREMIER

OK, OK, je me suis emporté, là.

(En soupirant)

Regarde, je suis sorry.


LE SECOND

Pardon?


LE PREMIER

Je suis sorry.


LE SECOND

Tu penses que c'est ça que

je veux, moi, comme Acadien?

Tu veux me déporter pis là,

ça va tout être oublié si tu dis

"Je m'excuse" en anglais?


LE PREMIER

Bien oui.


LE SECOND

Bien non.


LE PREMIER

Bien oui. C'est toujours dans

les journaux. "Le peuple

acadien demande des excuses."


LE SECOND

On veut des excuses, oui,

mais pas en anglais. On veut

des excuses "des" Anglais.


LE PREMIER

Ah... Euh... C'est le plus

proche qu'on va avoir là.


LE SECOND

Il est fort le café, hein?

Il goûte un peu la...

le diesel.


LE PREMIER se promène dans la maison en vaporisant du désodorisant.


LE PREMIER

Tu vas être obligé de partir là.


LE SECOND

C'est-tu au lilas?


LE PREMIER

(En retirant la couverture qui est sur le divan)

Sors.


LE SECOND

Non, non! Tu peux pas me faire

ça, là! Je suis déjà à terre.

Comment est-ce que je vais

faire pour me relever--


LE PREMIER

Arrête... de faire le dramatique.

J'ai juste besoin du couch

ce soir.


LE SECOND

Oh! Monsieur a une

date?


LE PREMIER

(En riant)

Oui.


LE SECOND

T'oublies ta femme vite.


LE PREMIER

Oui.


LE SECOND

(En se levant)

C'est-tu une fille de la job?


LE PREMIER

Tu la connais pas.


LE SECOND

(En enfilant son pantalon)

T'as peur que je te

la vole, c'est ça?


LE PREMIER

(S'adressant au public de l'émission)

Non, j'ai peur

qu'il lui saute dessus.


LE SECOND

Pas besoin d'en dire plus,

j'ai compris.

(En répondant au téléphone.)

Oui, allô?

Si elle pense qu'on va laisser

une Anglaise entrer icitte...

(En raccrochant)


LE PREMIER

Euh, t'es pas obligé de--


LE SECOND

De dire merci, je le sais.

Bonne soirée.


Le téléphone sonne à nouveau et les deux hommes se battent pour répondre.


LE SECOND

Oui, bonjour! Ici, en français.

Je trouve ça inacceptable que

vous m'appeliez chez nous. Bien,

chez André. Moi, je suis juste

locataire. Et que vous êtes pas

capable de parler français.

C'est ça, on veut rien savoir

de ça! Hé, une chance que vous

voyez pas la face à André.

C'est pas beau à voir.

Mais c'est ça, il fait dire

de rester chez vous. Combien

longtemps tu penses avoir

besoin avec ta petite date?


LE PREMIER

Elle ne viendra plus.


LE SECOND

Comme ça, je peux rester!

Ha! Ha! Quelle histoire!

(En s'assoyant)

Ah... C'est de valeur

que ça s'est pas bien fini

de même avec nos ancêtres.

Hé, il reste-tu des chips?


Texte narratif :
Le couch La déportation


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par