Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Les secrets de l'Arctique

L’été 2015, Camille Morin a participé à l’expédition arctique 2015 Students On Ice. Cette initiative rassemble plus de 100 étudiants du secondaire et universitaire du Canada et de 17 autres pays qui partent pour le Haut-Arctique canadien et le Groenland pour deux semaines. Accompagnés de scientifiques, d’historiens, d’artistes, d’explorateurs, d’éducateurs et d’experts sur les régions polaires, ils en apprennent davantage sur les conditions de vie dans ces milieux hostiles, mais aussi sur un environnement fragile en constant changement, notamment à cause du réchauffement climatique.

Étudiante en biologie à Montréal, puis à Rimouski, Camille Morin, originaire de la région de la capitale nationale, a ainsi réalisé son troisième voyage dans ce lieu isolé qui la fascine. Elle nous raconte ce qu’elle a appris, ses meilleurs et ses pires souvenirs.



Réalisateur: Raphaëlle Mercier
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

CAMILLE MORIN, Participante de Expédition Arctique s'installe sur le Divan. Pendant que CAMILLE MORIN nous parle de son expérience, des images diverses de l'expédition défilent : sur le bateau, près des glaciers, sur le terrain, dans un village du Groenland et quelques images du groupe et des familles visitées.


CAMILLE MORIN

L'expédition arctique de

Students on Ice, c'est une

expédition qui amène des jeunes

étudiants entre 14 et 18 ans

et aussi des universitaires.

Donc autant des jeunes que des

éducateurs sur un même bateau

et on va explorer certains lieux

de l'Arctique. On est allés au

Groenland, on est allés au

nord de l'île de Baffin,

au parc national Sirmilik.

Et aussi, on s'est rendu à peu

près jusque dans le centre

de l'Arctique canadien

à Resolute Bay.

Le but de l'expédition, c'est...

En fait, c'est un programme

éducatif. C'est de permettre aux

jeunes d'en apprendre sur les

pôles. Dans ce cas-ci, plus

particulièrement sur l'Arctique,

donc les différents enjeux de

l'Arctique. On a des ateliers,

des échanges, des conférences

à bord du bateau. Et on a aussi,

quand on est sur terre, donc

on sort du bateau, on sort en

Zodiac, on va explorer certains

endroits. Et sur place, on a des ateliers.

Par exemple, si on faisait

un atelier de botanique, bien on

allait avec le spécialiste en

botanique du musée canadien de

la nature et on allait cueillir

des spécimens. On regardait

l'écologie du sol et les

adaptations de certaines plantes

au froid. La biodiversité,

le nombre d'espèces, la

particularité de chacune des

espèces, pourquoi elles se

retrouvent plus dans un relief

plat, dans un milieu humide, en

pente, sur un sommet, tout ça.

On a eu un atelier aussi en

glaciologie, donc, on est allés

visiter un glacier du Groenland,

donc la dynamique du glacier,

la fonte. Particulièrement

l'accélération de la fonte

depuis, bon, les dix dernières

années, par exemple.

Il y avait aussi des ateliers

d'art, donc on a appris... Il y

avait un atelier d'art inuit, on

a fait des espèces de petits

hiboux, des poupées avec de la

peau de phoque. Donc, on a cousu

des petites peaux comme ça.

On a fait aussi des cours de

peinture, des choses comme ça.

Il y a beaucoup de spécialistes

à bord, on peut échanger

avec eux. On peut leur parler de

manière tout à fait naturelle.

Ils sont à bord pendant toute

l'expédition. Le bateau, c'est

comme notre petite maison

pendant deux semaines, ce qui

fait qu'il y a une proximité, il

y a un esprit, je dirais même

familial qui se crée. Donc ça

fait vraiment des beaux

échanges et c'est un cadre

d'apprentissage qui est très,

très riche.

Notre premier arrêt, c'était

au Groenland et on est partis en

Zodiac du bateau, tout ça.

On est arrivés sur une espèce

de plage au Groenland, et

l'ambiance était vraiment brumeuse.

Il y avait du brouillard

et quand je suis

sortie du bateau, c'était comme

une espèce d'ambiance familière,

rassurante de fraîcheur. OK,

c'est ça, le Nord. C'est calme,

c'est beau. Le paysage était

magnifique, j'étais... On

était entourés, les gens étaient

fébriles, ça commençait. C'était

vraiment... On sentait l'énergie

du groupe et en même temps,

avec l'atmosphère, c'était

vraiment spécial.

Un autre beau souvenir, c'était

quand je suis allée faire du

kayak sur le bord d'un glacier.

C'était un glacier qui se jette

dans la mer. Et c'était une

baie magnifique, l'eau était

turquoise. Il y avait le

glacier, les montagnes, euh...

C'est ça, on se retrouve dans un

kayak. C'est quand même une

petite embarcation, disons.

Et c'est de vivre ça, c'est

particulier, on est en plein

milieu de l'océan Arctique.

Et d'être dans un kayak

traditionnel en plus, c'était

vraiment le fun. C'était

vraiment une belle expérience.

Une passion, c'est encore plus

beau quand c'est partagé. Et

surtout quand c'est partagé

avec... Bon, pour le Nord, par

exemple, c'est un concept assez

vague, c'est de partager cette

situation-là particulièrement

avec les gens qui habitent

le Nord. On allait chez eux, par

exemple, quand on était à Pond

Inlet, on pouvait parler avec

les gens, on pouvait échanger,

on pouvait connaître leur

réalité, leur culture, la

richesse de la culture, surtout.

Et ça a vraiment facilité les

échanges. Et d'avoir ce contact

privilégié-là avec les habitants

du Nord, ça, j'ai trouvé ça

vraiment agréable. Le chef

d'expédition, il dit souvent que

c'est une expérience qui peut

changer une vie, qui peut

changer nos perceptions. Et je

pense que c'est vrai. Si on est

jamais allé dans le Nord et

qu'on y va dans ce contexte-là,

je pense que ça peut nous

transformer. On voit la beauté

des gens, la beauté du paysage,

la richesse des lieux, c'est une

façon d'y aller en partageant,

aussi, son expérience. On est

plusieurs à pouvoir témoigner de

ce qu'on vit. Et ça, ça

rend ça encore plus riche.

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par