Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Les secrets de la magie

Éric Leclerc a plus d’un tour dans son sac et, aujourd’hui, il nous explique à quoi sert la magie. Pour le magicien franco-ontarien, la magie sert à bien des choses, mais sa principale utilité, c’est avant tout de faire rêver les gens, de les divertir, de les faire sourire et de les pousser à se questionner. La magie demeure pour lui l’une des rares choses à laquelle beaucoup de gens n’ont pas de réponses, même s’ils n’y croient pas. S’il aime entretenir le mystère sans se prendre au sérieux, Éric Leclerc n’a rien perdu de la candeur qui l’a amené à vouloir devenir magicien alors qu’il avait à peine 9 ans. Aujourd’hui, il est toujours aussi passionné, jamais tanné, toujours avide de nouveaux projets. Qui d’autre que lui pourrait mieux nous prouver l’utilité de la magie?



Réalisateur: Raphaëlle Mercier
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

ÉRIC LECLERC, magicien, nous explique son intérêt pour la magie et ce qu'il en retire.


ÉRIC LECLERC

Ce que j'aime le plus en

magie, c'est vraiment de faire

vivre des expériences à des

personnes qui s'y attendaient

pas ce jour-là. C'est de

faire sourire les gens, c'est

de vraiment créer des moments

spéciaux, créer des liens. Les

réactions qui font triper le

plus, c'est: "Ah, non! Non! Non!

"Regarde-tu" ça? Karine, viens

voir, Karine. Viens voir ce

qu'il fait!" Les réactions

qui me font triper le plus,

vraiment, c'est de voir les gens

intelligents et là, d'arriver

devant eux et de leur présenter

quelque chose qui va vraiment

les prendre par surprise

et les faire questionner leur

sens de réalité. C'est d'être

capable de prendre une chose

comme un 25 cennes et de le

transformer en quelque chose

d'incroyable que les gens

vont jamais oublier.

J'ai commencé à m'intéresser à

la magie en prison. Euh... Non.

J'ai commencé à m'intéresser

À la magie quand j'avais 9 ans.

J'ai eu une trousse de magie

sous l'arbre de Noël et j'ai

pratiqué mes tours avec

tellement de passion, avec

tellement de force et de vouloir

bien réussir que je suis

descendu dans la cuisine

où ma mère était après un bon

cinq, six heures de pratique.

Et quand je lui ai montré

mon premier tour, elle était

bouche bée. Et c'était

la première fois qu'elle me

demandait une question dont

elle avait pas la réponse. La

question, c'était: "Comment t'as

fait? Dis-le à maman." Et moi,

j'avais lu les instructions

qu'on était pas supposé dire

nos secrets à n'importe qui.

Et j'ai pris pour acquis aussi

que ça voulait dire nos parents.

Et ça l'a vraiment rendue folle.

Elle voulait vraiment savoir

comment le tour fonctionnait.

C'est vraiment le genre

d'attention qu'elle me donnait

quand j'étais jeune qui m'a

vraiment stimulé, qui m'a

vraiment parti en magie, qui m'a

fait... qui m'a fait questionner

ce que je voulais faire dans la

vie. Et je savais, comme enfant

de 9 ans, à ce moment-là,

que je voulais devenir magicien

professionnel. Et aujourd'hui,

j'ai le plaisir de faire ça

comme métier.

J'ai basé ma carrière en étant

un magicien qui n'a pas l'air

d'un magicien typique. Je vais

jamais agir comme si je suis

meilleur qu'une autre personne

après un tour de magie.

Il y avait un magicien canadien;

son nom, c'était Doug Henning;

et lui, il a vraiment changé

la façon de présenter la magie.

Lui, quand quelque chose...

quand une pièce disparaissait

dans la main,

au lieu de donner un regard

comme ça, fff!

(En soufflant dans sa main)

Il donnait un regard: fff!

Ah! Comme si lui-même

était époustouflé par la magie.

Et moi, ça m'a beaucoup marqué, ça.

Moi, vraiment, je connais

juste la magie. Donc, c'est

vraiment... Je vois pas ça

comme tromper des gens.

Je vois vraiment ça comme

divertissement et je me prends

vraiment, vraiment pas au

sérieux sur scène. Donc ça,

je pense que ça aide les gens

À oublier que je suis en train

de les arnaquer, en train

de les tromper, à vrai dire.

C'est vraiment la façon que tu

le présentes. Vraiment, en

magie, la présentation, c'est tout.

Les qualités pour être un bon

magicien, c'est d'être capable

de garder des secrets, quelqu'un

d'extraverti, quelqu'un qui aime

les gens, la détermination

aussi. Extraverti, mais aussi

introverti parce qu'il y a

beaucoup de pratique seul dans

la cave, dans leur chambre

pendant des années.

C'est aussi de vouloir faire

vivre des expériences

incroyables aux étrangers

qu'on rencontre.

L'une des questions favorites

que je me fais demander, c'est:

est-ce qu'il m'arrive encore

de me faire tromper par d'autres

magiciens? Et la réponse,

tout simplement, c'est: oui,

parce qu'on vit dans un monde

de vidéos.

Mais des fois, on va à des

conventions. Je vais à peu près

À trois ou quatre conventions

par année et là, devant toi,

juste deux magiciens qui

s'échangent des tours. Ça arrive

souvent de faire tromper. C'est

ça que j'aime. Ça me rapporte

au feeling quand j'étais jeune

et j'ai vu mon premier tour

de magie. J'étais bouche bée.

C'est vraiment ça, la raison

pourquoi j'ai commencé en

magie. Et quand je me fais avoir

par un autre magicien, j'aime

ça. Je vais demander: "Comment

tu fais?" S'il me le dit pas, je

suis correct avec ça. Mais moi

aussi, j'en ai dans mon sac

de tours qui vont être capables

de l'avoir.

Donc, on s'échange et c'est

comme deux magiciens dans une

salle qui disent: "Ah, voici ta

carte. Ah, voici un lapin.

Ah, t'es assis sur ton 25 cennes."

Alors, on s'arrête pas,

on essaie toujours de se...

de jouer un tour meilleur

que l'autre.

Alors, vraiment, c'est le

sentiment que j'aime, c'est

le sentiment qui m'a rentré

en magie, donc j'aime vraiment

ça me faire avoir "parfois",

pas toujours, mais parfois.



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par