Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

La danse, une histoire d'amour

Elle vient de la France, lui, de l’Uruguay. Elle est passionnée de zumba, lui, de danses latines. Julie et Julian se sont ainsi rencontrés, naturellement, au studio de danse! Suite à leur récente union, les deux amoureux ont décidé de fonder leur propre école : Mil Pasos (Mille pas), un nom plutôt approprié à leur style de vie. Car pour Julie et Julian Rodriguez, la danse fait partie du quotidien. Leur connexion est toute aussi forte dans la vie que sur le plancher de danse, ajoutant une autre dimension aux nombreux cours qu’ils enseignent à Toronto. Un reportage d’Andréanne Baribeau.



Réalisateur: Andréanne Baribeau
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

JULIE RODRIGUEZ et JULIAN RODRIGUEZ, tous les deux professeurs et cofondateurs de l’école de danse Mil Pasos, accordent une entrevue. L’entrevue est entrecoupée d’images montrant le couple donner des cours de danse et pratiquer quelques mouvements à la maison.


JULIE RODRIGUEZ

La vie de couple, c’est comme

une leçon de danse parce qu’il

y a un but. En danse, il va y

avoir quelqu’un qui va diriger,

comme dans la vie de couple.

Donc, pour certains ça va être

le mari, pour d’autres

ça va être la femme.

Et l’autre, qui dirige pas, il

faut qu’il accepte de suivre et

il faut qu’il fasse confiance et

pas oublier qu’on est là pour

s’amuser et garder la musique

en tête, quoi.


Texte informatif :
Julie & Julian. La danse, une histoire d’amour.


JULIE RODRIGUEZ

Je viens de Paris.

J’ai pris mon premier cours de

danse, j’avais 5 ans. J’en ai

32 maintenant et j’ai

jamais arrêté.


JULIAN RODRIGUEZ

(Propos traduits de l’anglais)

Je viens de l’Uruguay, et on danse

ensemble depuis deux ans maintenant.


JULIE RODRIGUEZ

Donc, on s’est rencontrés

au studio de danse, forcément.


JULIAN RODRIGUEZ

(Propos traduits de l’anglais)

J’ai été formé en danse de salon

et danses latines. La salsa, la bachata,

le merengue... ce sont mes spécialités.


JULIE RODRIGUEZ

Et moi, donc, j’ai commencé plus

avec tout ce qui est hip-hop,

dance hall. Donc tout ce qui

est zumba, personnal training.

Du coup, il vient à tous mes

cours de zumba et il m’a dit un

jour: "Oui, du coup, je vois que

dans tes cours de zumba, tu

aimes bien la musique latine."

J’ai dit: "Non, mais j’adore."

Il m’a dit: "Bien si tu veux, je

t’enseigne un peu. Reste après

le cours et je t’enseigne."

J’ai dit: "OK." Et voilà,

on s’est rencontrés comme ça.


CAMILLE BENSOUSSAN, une danseuse de salsa, accorde une entrevue.


CAMILLE BENSOUSSAN

Dès qu’ils se sont mariés,

c’était juste comme si j’avais

une nouvelle famille, tu vois.

Ils sont faits ensemble...

Comme ils devaient être

ensemble, car il danse,

elle danse.

Il a beaucoup de passion.

Elle a beaucoup de passion.

Ils sont comme une personne.


JULIE RODRIGUEZ

La musique est toujours

allumée à la maison donc,

vraiment, on danse tout

le temps, tous les jours.

Oui. Comme on respire.

C’est notre travail, déjà.

Donc, on vit de ça. Et quand on

travaille pas, on a une soirée

de libre, par exemple, on va

aller danser, quoi. On se marie,

c’était le plus important dans

le mariage, c’était la partie

danse. Voilà, avec les filles,

quand on sait pas quoi faire,

qu’est-ce qu’on fait? On danse.


JULIE RODRIGUEZ et JULIAN RODRIGUEZ dansent dans la salle à manger et JULIE RODRIGUEZ s’arrête pour s’adresser à CAMILLE BENSOUSSAN et à sa sœur, toutes deux assises dans le salon.


JULIE RODRIGUEZ

On doit y aller.

(Propos en anglais)

It’s time to go.

Allez les filles!

Go!


CAMILLE BENSOUSSAN

On va où?


JULIE RODRIGUEZ

On va donner le cours,

allez. On va se préparer.


JULIAN RODRIGUEZ

(Propos en anglais)

You have to get

ready. Let’s go.


JULIAN RODRIGUEZ

(Propos traduits de l’anglais)

(Poursuivant l’entrevue)

Je dis toujours que c’est comme si

ma vie a vraiment commencé quand

je les ai rencontrées toutes les trois.

Je leur ai enseigné les danses latines,

du tango. Et la première fois que j’ai

vu Camille à l’école, j’avais les larmes

aux yeux, parce qu’elle faisait une

routine de cumbia, une danse qui

vient de ma culture, de l’Amérique

latine, qu’on retrouve aussi en

Uruguay. C’est dans des moments

comme ceux-là que je réalise pourquoi

je fais ce travail.


JULIE RODRIGUEZ

Les filles, déjà... Il faut

préciser que moi, enceinte,

je dansais je faisais des

spectacles. Et puis, je les

amenais... Je les ai toujours

amenées avec moi à tous les

cours que j’ai faits. Si j’avais

personne pour les garder, je les

amenais avec moi, tout le temps.

Donc, elles sont nées là-dedans.

Ça leur plaisait déjà avant

alors que maintenant, puisqu’on

est ensemble et que Julian aussi

danse, elles apprennent vite

et elles nous aident aussi,

indirectement. Dans Mil Pasos,

la société qu’on est en train

de monter, elles nous aident.


JULIAN RODRIGUEZ et JULIE RODRIGUEZ font quelques pas dans le cadre du cours de danse offert aux enfants.


JULIAN RODRIGUEZ

(Propos traduits de l’anglais)

One. Juste one basic.

Then you're gonna open hand.

You're gonna do this.


JULIAN RODRIGUEZ

(Propos traduits de l’anglais)

(Poursuivant l’entrevue)

Elle représente toutes les

choses que j’ai toujours aimées.

Danser avec son partenaire de vie,

c’est merveilleux. C’est la meilleure

chose qui puisse vous arriver.

Premièrement, vous vous aimez,

et le plus important en danse,

c’est d’avoir une connexion.

De cette façon, quand vous êtes

sur le plancher de danse, c’est

facile. La connexion est instantanée.

Vous vous regardez, et c’est parti!


Plus tard, JULIAN RODRIGUEZ et JULIE RODRIGUEZ font quelques pas de danse, cette fois-ci, devant un groupe d’adultes.


JULIAN RODRIGUEZ

(Propos en anglais)

One, two, three. Cross body

lead. You already know this.


JULIE RODRIGUEZ

(Poursuivant l’entrevue)

Voilà, il me "lead" dans une

"step". Je me pose même pas la

question, j’y vais. Voilà, j’y

vais parce que j’ai confiance en

lui complètement. On se connaît

tellement bien. Même, des fois,

il peut me diriger avec un

doigt et je vais suivre.


JULIAN RODRIGUEZ

(Poursuivant la démonstration de danse)

(Propos en anglais)

One, two, three. Five, six,

seven. Cross body lead.


JULIE RODRIGUEZ

(Poursuivant l’entrevue)

Souvent, les couples, ils

viennent prendre des cours

pour se connecter, avoir une

meilleure connexion, faire

quelque chose ensemble parce

qu’ils travaillent dans

différentes jobs, ils ont des

hobbys différents. Donc, c’est

vrai que ça leur donne envie,

quand on danse ensemble. Et je

pense que le fait qu’ils sachent

que l’on soit en plus ensemble

dans la vie, bien ça ajoute la

romance à la partie couple.


JULIAN RODRIGUEZ et JULIE RODRIGUEZ font quelques pas de danse, alors qu’ils sont seuls dans le studio.


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par