Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Chef Craig Wong : De la Jamaïque à la Chine

À l’image de Toronto, Craig Wong est un chef cuisinier aux cultures multiples. D’origine chinoise et jamaïcaine, il est né ici à Toronto, mais a aussi étudié aux côtés du grand chef français Alain Ducasse. Dans sa famille, on ne parle pas le mandarin mais plutôt le patois, d’où le nom de son restaurant qui se spécialise en cuisine fusion. Situé à quelques pas du quartier chinois et du marché Kensington, Craig Wong n’a pas à se rendre très loin pour trouver l’inspiration! Un reportage d’Andréanne Baribeau.



Réalisateur: Andréanne Baribeau
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

On se trouve dans un resto nommé, un panneau affiche Juicy Jerk. À l'extérieur on annonce le : PATOIS.


CRAIG WONG, chef cuisinier et propriétaire du Restaurant PATOIS, explique le concept de son restaurant.


CRAIG WONG

Patois, c'est plutôt la langue

en Jamaïque, mais pour moi,

c'est vraiment toutes les

cultures qui sont rassemblées.

Je suis Jamaïcain et Chinois,

mais aussi, j'étais né à Toronto.

Alors, je mangeais

la cuisine indienne et puis

la cuisine coréenne, japonaise.

Et puis en même temps, j'étais

un chef français. Je faisais

toujours de la cuisine

gastronomique et j'ai habité en

France pendant trois ans. Alors,

toutes ces cultures se sont

rassemblées ici, à Patois.


On visite les cuisines et la salle à manger pendant les heures d'affluence.


CRAIG WONG

Ma grand-mère était une très

bonne cuisinière. Elle faisait

la cuisine chinoise et

jamaïcaine, et quand elle

faisait la cuisine jamaïcaine,

elle utilisait les ingrédients

chinois. Quand elle faisait la

cuisine chinoise, elle utilisait

la nourriture jamaïcaine.

(Préparant des nouilles frites)

Alors, on commence avec les

nouilles Hong Kong style.

C'est des nouilles à base

d'oeufs et puis de farine, et on

va faire frire. Ça prend deux,

trois minutes même pas. On a

plein de plats qui sont très

fusions comme jerk chicken

chow mein. C'est les nouilles

très croustillantes avec le

jerk chicken qui est très

onctueux, avec de la sauce

d'huîtres. Et il y a plein de

choses pour les gens à manger.

Jerk chicken chow mein.


CRAIG WONG se promène dans les marchés pour trouver ses ingrédients favoris.


CRAIG WONG (Narrateur)

On a de la chance ici, à

Toronto, parce qu'il y a toutes

sortes de cultures et on peut

aller à Kensington Market, on

peut aller à Chinatown. On peut

trouver tout ce qu'on veut

trouver. Et puis il y a

plein de gens de partout.

Quelques ingrédients dans

les plats typiques en Jamaïque,

c'était commencé par les

Chinois. Comme le

jerk paste, souvent,

c'est fait avec de la sauce soja.

C'est plutôt

une sauce asiatique et c'est

une sauce que les Chinois,

ils ont amenée quand ils ont

"départés" et se sont installés

en Jamaïque.

(Levant un couvercle de baril de plastique.)

Ici se trouvent les pieds de porc

et puis les nez de porc. C'était

des ingrédients que j'avais peur

quand j'étais enfant.

Ça, c'est le salt beef.


On continue de faire le tour des petits marchés dans le Chinatown.


CRAIG WONG (Narrateur)

C'était quand j'avais 30 ans,

31 ans que j'ai commencé

à apprécier ma culture.

Et j'ai commencé à regarder

ce que j'aimais dans la culture

chinoise et la culture

jamaïcaine parce que tout

le monde me regarde et voit bien

que je suis Chinois. Mais en

même temps, je suis un peu plus

grand que les autres Chinois.

Je suis un peu différent.

Alors, ça m'a pris plein

de temps d'être confortable

avec moi-même.

Mmm! C'est bon.


On revient dans la salle à manger du PATOIS.


CRAIG WONG

Moi, je parle en anglais, mais

un peu le français parce que

je faisais l'école en français.

Mais tous mes cousins, ils

parlent en anglais. Il y a

personne qui parle vraiment

en chinois. Tous mes oncles

et mes tantes, ils me parlent en

patois. Quelques favoris, c'est

"wagwan", "Qu'est-ce qui

se passe?", "Ça va?".

"Likkle more", ça veut dire

"un peu plus tard", "je te

revois un peu plus tard".

On se revoit, oui.


CRAIG décapsule une bière et dépose la bouteille sur le comptoir.


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par