Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Comment être un bon outsider!

S’étant établi à Montréal pour ses études, Alexandre Bisaillon arrive tout droit d’Ontario (français); il a eu droit à une marre de questions stéréotypées et parfois un peu niaiseuses. Vous êtes dans cette situation? Pas de panique, Alexandre vous explique comment se comporter et vous démontre par le fait même, que ce n’est pas si grave d’arriver quelque part et se sentir « en dehors » de la gang! Bref, Alexandre vous explique comment être un bon outsider dans une nouvelle ville! Avez-vous vécu quelque chose de similaire vous aussi?



Réalisateur: Alexandre Bisaillon
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

ALEXANDRE BISAILLON est dans un parc, au pied d’un arbre.


ALEXANDRE BISAILLON

(S’adressant au public de l’émission)

Ah, toujours plaisant

d’arracher la dernière feuille

d’un arbre presque mort.

Salut, ici Kevin Bacon.


C’est faux... Ce n’est pas Kevin Bacon


ALEXANDRE BISAILLON

Et aujourd’hui, étant moi-même

Franco-Ontarien s’étant établi

au Québec, je vous parle

et je vous explique comment

être un bon outsider.

Premièrement, un outsider,

c’est quoi? Selon des gens

pas pire connus comme Robert,

Larousse ou le Petit Larousse,

à ne pas confondre avec la

petite rousse. Ha, ha, ha!

Un outsider, selon le

dictionnaire, c’est un

concurrent dont les chances

de remporter un défi voire

une compétition sont minces.

Qui est à l’occurrence à

l’opposé du favori. Bref,

un outsider, c’est quelqu’un

qui est pas aimé de la gang,

qui vient d’arriver. D’où

"outside", "dehors", et

"der" du mot, du grec,

deux œufs bacon.


On entend des rires enregistrés.


ALEXANDRE BISAILLON

Un outsider, c’est aussi

quelqu’un qui essaie d’être

dans la gang, comme moi

au secondaire.


On voit alors ALEXANDRE BISAILLON qui joue au game boy dans un parc.


ALEXANDRE BISAILLON

Pikachu!


ALEXANDRE BISAILLON s’arrête et s’adresse à des gens qu’on ne voit pas et qui s’amusent plus loin dans le parc.


ALEXANDRE BISAILLON

Eille, c’est-tu ça,

le basketball? Je peux-tu

jouer avec vous autres?


On lui lance une pelure de banane. ALEXANDRE BISAILLON la ramasse.


ALEXANDRE BISAILLON

Pas de problème. Ah, je vais

aller les jeter, vos vidanges.

C’est ça qu’on appelle des amis.


ALEXANDRE BISAILLON

(S’adressant au public de l’émission)

Là, je vous entends déjà me

dire: "Comment être un bon

outsider quand j’arrive au

Québec, Kevin Bacon?" Sois

toi-même. Tu vas voir, les

Québécois sont hyper chaleureux.

Par contre, tu risques d’avoir

des questions un peu connes.

Mais bref, ne pogne pas les

nerfs face aux questions

stéréotypées parce que tu

vas voir que tes amis, slash

tes nouvelles connaissances,

vont sûrement dire: "Ah ben oui,

un Ontarien, il pogne les nerfs.

Ils ont la mèche courte, eux

autres. Ils ont juste ça

à faire, être fâchés d’être

Ontarien. Fait que sois toi-même

puis pogne pas les nerfs.


ALEXANDRE BISAILLON est à présent dans un appartement.


ALEXANDRE BISAILLON

Les types de questions que

tu pourrais recevoir en étant

outsider lors de ton arrivée

à Montréal pourraient

ressembler à ça.


ALEXANDRE BISAILLON est assis face à un HOMME qui lui pose des questions.


HOMME

Hein? Il y a des francophones

à Ottawa? Bien là, tu me

niaises? Pourtant là, t’as pas

d’accent anglais. Tu dois

être plate, toi, dans la vie.

Tabarouette. Sais-tu au moins

ce que ça goûte, l’alcool?

OK, tu viens de là. Mais tes

parents, ils venaient d’où?

Tes parents sont-tu québécois?

Tes grands-parents, sont-tu

québécois? Mais connais-tu

Céline Dion? Une dernière petite

affaire, là. Ça fait-tu

mal d’être roux?


ALEXANDRE BISAILLON

(S’adressant au public de l’émission)

OK, là, ça va faire! Là

par contre, quand ça devient

personnel, t’as un peu le droit

de péter ta coche puis de

le remettre à sa place.

(S’adressant à l’HOMME)

"Il y a-tu des francophones à

Ottawa?" Bien oui, il y a des

francophones à Ottawa. Savais-tu

que les Franco-Ontariens, c’est

la population francophone la

plus populaire du Canada après

le Québec? "Il y a-tu des

francophones en Ontario?" Eille,

l’Ontario, ça a été découvert

en 1610 par Étienne Brûlé,

un français, Étienne Brûlé.

Ça a pas été découvert par

un anglophone, Étienne Burn!

"Il y a-tu des francophones? Tu

viens-tu vraiment de là?" Bien

oui, je viens de là! Je suis né,

j’ai grandi, j’ai habité au 235

Stevens Avenue. Ma mère a crevé

ses eaux à côté de la grosse

torche en face du Parlement.

On s’est fait courir après

la RCMP, un demi-mille parce

que ma mère avait éteint le feu.

Eille! "T’es-tu plate, t’as-tu

déjà goûté de l’alcool?" Non.

Mais ça, ça n’a rien à voir avec

le fait que je sois Ontarien.

C’est juste que je suis gêné

puis je suis solitaire.

Puis je suis solitaire!


ALEXANDRE BISAILLON est de retour au parc.


ALEXANDRE BISAILLON

(S’adressant au public de l’émission)

En terminant, voyage, déménage

souvent, sois ouvert d’esprit,

surtout aux autres cultures.

Puis tu vas voir que tu resteras

pas bien, bien longtemps

un outsider lors de

ta nouvelle destination.


ALEXANDRE BISAILLON saute et, par un effet de montage, il se retrouve alors dans un arbre.


ALEXANDRE BISAILLON

(S’adressant au public de l’émission)

Bref, peu importe où tu vas,

d’où tu viens, oublie jamais

qu’on va tous mourir un jour

puis qu’on est pas mal tous

venus au monde du même bout.

Fait que bref, vive

les outsiders même si

ça existe pas vraiment. Bye.


Texte informatif :
L’adresse internet suivante apparaît, accompagnée des logos de Facebook et de Twitter: #alexandrebisaillon



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par