Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Guérir du daltonisme, un mystère médical

Peut-on guérir du daltonisme? Oui, une ex-daltonienne, ça existe, et l’histoire de sa guérison est étonnante! Justine Gamache-Howard, artiste métisse, est en 9e année quand elle perd mystérieusement la vue de toutes les couleurs, étant atteinte de monochromatisme, la forme la plus grave du daltonisme. Une vraie tragédie pour cette passionnée d’arts visuels qui ne distingue plus que le noir, le blanc et le gris! Après avoir songé à tout abandonner, Justine se remet à la peinture suite aux conseils d’un enseignant bien attentionné. Ses peintures se font remarquer et l’artiste remporte la 4e position à la compétition nationale Arts et récits autochtones. Quatre ans plus tard, alors qu’elle avait finalement réussi à s’adapter à la vue en noir et blanc, la vie de Justine Gamache-Howard bascule encore une fois : par miracle, suite à un événement presque banal, sa vue redevient soudainement normale et les couleurs reviennent dans sa vie. L’artiste raconte comment le daltonisme avait changé sa vie et quel événement l’a aidé à retrouver les couleurs.



Réalisateur: Renaud Lafond
Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

JUSTINE GAMACHE-HOWARD s'adresse au public de l'émission.


JUSTINE GAMACHE-HOWARD

(Propos en français et en anglais)

J'étais un peu

awkward comme jeune,

I guess. Et les arts

visuels, c'était ma façon de me

sortir de comme le monde réel.

C'était ça, ma vie.

Je me suis réveillée un matin

et il y avait un chandail rouge

qui était sur mon lit. Il était

un peu grisâtre. Il avait perdu

sa couleur. La deuxième journée,

je me suis réveillée et c'était

encore pire. Le bleu, le vert,

le rouge étaient

complètement partis.

J'étais vraiment confuse, parce

que je savais pas vraiment

quoi faire. L'optométriste, elle

pensait que c'était vraiment

un problème d'adolescent,

que je manquais d'attention.

C'était vraiment pas ça.

C'était juste... Je ne voyais

plus les couleurs.

Moi et ma mère, on est

retournées chez nous. On a

fait un peu de recherche et

on a découvert que c'était

un problème ou un trouble

au cerveau, et non aux yeux.

Mes yeux étaient parfaitement

normaux. Mes yeux, ils voyaient

la couleur, mais mon cerveau,

il voulait pas transmettre

les couleurs.

Il y avait des journées où

j'étais triste et je pleurais,

parce que je pensais que j'étais

finie comme artiste visuelle.


JUSTINE GAMACHE-HOWARD installe une toile dans son garage et prépare ses pinceaux.


JUSTINE GAMACHE-HOWARD

Il y avait une journée en classe

d'art visuel où mon prof a dit:

"Ça va être comme ça pour

le reste de ta vie. Tu devrais

juste l'accepter."

Il avait dit: "Si tu es

vraiment, vraiment une artiste

visuelle, il y a rien qui

va t'arrêter. Tu pourrais être

complètement aveugle et tu vas

quand même essayer de créer."

Alors, c'est vraiment ces

mots-là, même si c'était pas des

mots de tendresse et d'amour,

qui m'ont vraiment poussée

pour continuer à faire des arts.

Un jour, en 12e année, j'ai

fait une oeuvre complètement

spontanée. Et j'étais

complètement fière de cette

peinture-là. Les couleurs, elles

avaient aucun sens pour les

autres, mais pour moi, ça avait

l'air normal. C'était juste

la première oeuvre dont

j'étais complètement fière.


On nous montre la toile dont JUSTINE GAMACHE-HOWARD parlait. Elle représente un héron noir avec différentes couleurs en arrière-plan.


Texte informatif :
La toile de Justine se fait remarquer. Elle remporte la 4e place au concours national Arts et récits autochtones.


JUSTINE GAMACHE-HOWARD peint une toile dans son garage.


JUSTINE GAMACHE-HOWARD (Narratrice)

Quatre ans plus tard, je me

dirigeais vers une de mes

classes et je me suis assommé

la tête en déboulant

les escaliers contre la rampe

et j'ai perdu connaissance.

Et quand j'ai ouvert les yeux,

c'était juste un gros flash

de couleurs. Je savais pas

c'était quoi à première vue.

Et lentement, j'ai réalisé:

"Oh my god, je vois

les couleurs!" La conseillère

des résidences a appelé les

ambulances et ils m'ont demandé

qu'est-ce qui se passait. J'ai

dit: "Je vois les couleurs!" Et

eux autres sont comme: "Bien sûr

que tu vois les couleurs.

T'es supposée." J'étais comme:

"Non, tu comprends pas.

Je les voyais pas avant."

Il y avait aucun docteur

qui était capable d'expliquer

pourquoi c'est arrivé ou comment

je voyais les couleurs encore.


JUSTINE GAMACHE-HOWARD continue sa toile.


JUSTINE GAMACHE-HOWARD (Narratrice)

Ça m'a pris un mois vraiment

pour me réhabituer aux couleurs.

C'était trop intense pour

moi. Je pense que je vois

les couleurs comme elles

étaient avant. Mon chandail

rouge est rouge.

Une des choses étranges,

maintenant que je vois les

couleurs, c'est quand je suis

revenue chez moi, pour l'été,

après mon année au collège.

J'ai pu regarder toutes les

oeuvres que j'ai créées durant

ces quatre ans et demi que

j'étais daltonienne, et c'était

vraiment cool. C'était vraiment

comme le monde a décrit;

des couleurs que tu penserais

vraiment pas qui iraient

ensemble, mais par miracle,

elles ont fonctionné.


On nous montre la toile de JUSTINE GAMACHE-HOWARD. Elle représente un ours sur fond coloré.

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par