Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Alain Lamothe : une collection en dents de scies

Si quelque chose existe, quelqu’un est en train d’en faire une collection! Alain Lamothe en est la preuve vivante. Passionné pour les scies à chaîne depuis l’âge de 13 ans, il a décidé de les collectionner à sa retraite. Il nous fait découvrir son musée qui compte aujourd’hui 650 scies à chaîne. Faites attention pour ne pas vous faire mal!



Réalisateur: Jean-Philippe Bélanger
Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

ALAIN LAMOTHE, qui se spécialise dans la collection et la restauration de scies mécaniques, entre dans son garage, qui est un véritable musée, et accorde une entrevue. L’entrevue est entrecoupée d’images de ses nombreuses scies mécaniques.


ALAIN LAMOTHE

Mon père pour défricher autour

du chalet, avait acheté deux

vieilles scies en 1964.

À 13 ans, je m’en servais. Ces

scies-là, je les ai retrouvées

dans mon sous-sol. À partir de

là, ça a été comme une piqûre.

Ici, ça fait à peu près 13,

14 ans que j’opère ça, comme

un hobby. Mes scies viennent

de tous les pays du monde sans

exception. C’est quelque chose

qui est quand même

assez difficile. Il faut

savoir chercher et aller

aux bonnes places.

J’ai 650 scies dans ma

collection. Je possède la seule

au Canada qui s’appelle une

Mirault. Ma plus vieille scie,

c’est une Vaughan, une 1915. La

compagnie Power Machinery, c’est

l’histoire de la scie au Canada.

Cette scie-là, c’est l’ancêtre

de la compagnie Jonsered. Une

scie qui a de la grande valeur

pour moi, c’est une scie

qui est totalement

québécoise, La Rapide.

Je laisse les gens venir voir

les scies dans mon musée

parce que ça leur rappelle

des souvenirs de leur enfance.

Ces scies-là, je veux dire,

elles sont quand même

d’un certain âge.

Dans notre région, c’est

l’héritage qui nous été légué

par nos pionniers. C’était les

compagnies Boot, les compagnies

E. B. Eddy qui existaient

à Hull dans le temps.

Il y a de l’histoire en arrière

de ça, et il y a

beaucoup d’histoire.


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par