Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

David Robichaud : le self-made-man, un faux messie?

David Robichaud, professeur de philosophie à l’Université d´Ottawa, s’emploie à mettre en échec le mythe, si cher au libéralisme, du self-made-man, de l’idée que l’individu est le seul artisan de sa propre réussite. Pour répondre à des questions telles que « le mérite est-il individuel? » ou bien « faut-il mettre sur un piédestal l’individu qui réussit à notre époque? », David Robichaud essaie de démontrer que toute richesse est d’abord un produit social.
Le jeune professeur de philosophie affirme que toutes les conditions menant à la réussite individuelle dans notre société sont le fruit d’un travail public, collectif, et que, du coup, la réussite individuelle devient moins importante que la réussite sociale collective. Selon David Robichaud, la légitimité des taxes et des impôts est évidente : l’individu paie son dû à la création de ce contexte socio-culturel dont il profite pleinement et, en même temps, il contribue à la diminution des inégalités et tensions sociales.



Réalisateur: Jean-Philippe Bélanger
Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Titre :
La fausse idéologie du self-made man David Robichaud Professeur de Philisophie


David Robichaud, donne son avis sur le self made man. Son propos sera illustré occasionnellement par des images ou des mots qui apparaitront.


DAVID ROBICHAUD

Ce que je veux faire,

c'est remettre en question

cette idée du self-made-man.

L'idée que le mérite serait

un simple mérite individuel,

que la production de richesse

s'expliquerait par le talent,

les efforts et le travail de

certains individus et, donc,

que ces individus-là devraient

profiter de tous les fruits

de leur travail. Pourquoi est-ce

qu'un individu devrait donner

une partie de ses gains à l'État

alors que c'est lui-même qui

a produit cette richesse-là?

Ce qui remet en question

la taxation, ce qui remet

en question le financement

de certaines institutions

publiques, et qui justifierait

l'accroissement des inégalités

socio-économiques: les riches

qui sont de plus en plus et

de plus en plus d'individus qui

se retrouvent parmi les moins

nantis. Il faut observer,

en fait, que toute production de

richesse est d'abord collective.

La richesse collective est

rendue possible par une division

du travail. Le fait que certains

puissent se concentrer à envoyer

des satellites dans l'espace,

c'est rendu possible par le fait

qu'il y a un grand nombre

d'individus qui ont décidé

de se lancer dans des domaines

très distincts et qui permettent

d'assurer nos besoins

alimentaires de base en

produisant fruits, légumes,

en faisant de l'élevage;

que d'autres prennent soin de

nos enfants pendant qu'on est au

travail, etc. Ils ont bénéficié

d'infrastructures, de routes,

de bâtiments, d'aqueducs; tous

les biens symboliques qui ont

été créés par les générations

passées. Que ce soit le langage,

les structures sociales. Que ce

soit les connaissances fines qui

ont été accumulées dans certains

domaines, à partir du moment

où vous voulez développer vos

talents et créer des biens, vous

ne partez pas rien. Vous pouvez

continuer à développer des idées

et des connaissances qui ont été

déjà entamées, qui ont été déjà

développées. Ce qu'il faut

comprendre, c'est qu'on a

un accès qui est inégal à ce

patrimoine-là. Si vous habitez,

si vous provenez de familles

aisées qui ont un accès facile

à Internet, à des bibliothèques,

à un système d'éducation

compétent, etc., etc., vous

aurez un avantage et vous aurez,

évidemment, tendance à avoir

une capacité à développer vos

talents qui va être beaucoup

plus importante que celle

dont profitent certains

autres individus.

Une chose qui est fondamentale

de garder en tête,

c'est que toute richesse est

avant tout un produit social.

Toute richesse est le produit

d'un travail collectif et non

pas simplement d'un travail

individuel. Il faut absolument

garder cette idée-là en tête et

toujours être sceptique quand on

est mis face à des discours qui

tentent de faire la promotion

d'un individu qui aurait,

à lui seul, créé des richesses

phénoménales. Et à partir

du moment où on se concentre

davantage sur le contexte

que sur les individus,

on fait exploser le mythe

du self-made-man et on arrive

à justifier des politiques

publiques qui vont être

à l'avantage de tous et non

pas simplement à l'avantage

des mieux nantis.



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par