Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Enfants comédiens à Sudbury

À Sudbury, plusieurs enfants ont passé tout l’été à répéter des textes. En effet, c’est lors d’un tournage de 64 jours que l’équipe de l’émission jeunesse Amélie et compagnie a pris d’assaut la ville de Sudbury. Découvrez tout le travail que représente le métier de comédien pour les enfants, pour les parents et pour l’équipe technique! Aimeriez-vous que votre enfant soit comédien? Seriez-vous prêt à faire les sacrifices nécessaires pour y arriver? Vous verrez que tout cela demande beaucoup d’implication!



Réalisateur: Eric Bachand
Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Une équipe de tournage s'installe dans une maison.


HOMME 1

Sinon, je te donne des

cues, OK?


RÉGISSEUR

Silence sur le plateau.


RÉALISATEUR

Attention.

On ferme la porte.

3... 2...


L'action commence à l'extérieur. Deux enfants courent vers l'entrée de la maison.


ENFANT

Bonjour...


SHANTI CORBEIL- GAUVREAU, comédienne, descend de voiture avec son père et marche vers le lieu de tournage, qui est la maison.


SHANTI

Je m'appelle Shanti

Corbeil-Gauvreau et j'ai 11 ans.

Je suis inscrite dans une

agence depuis l'âge de 4 ans,

mais je fais du acting,

du cinéma et de la télé

depuis l'âge de 7 ans.

Pour moi, c'est pas vraiment un

métier. Je le vois plus comme

un loisir. Parce que quand j'ai

commencé quand j'étais petite,

je savais même pas que je

gagnais de l'argent.

Je savais même pas que c'était

un métier pour certaines

personnes. Pour moi, c'était

juste comme un peu un jeu.

Après, j'ai remarqué que

c'était beaucoup de travail

puis que plus ça augmentait,

plus tu faisais des plus gros

rôles. Tu devais plus

apprendre de texte.

(Répétant son texte)

Non, il m'a pas répondu. Il

veut toujours pas me parler.


MATHIEU CORBEIL, père de SHANDI, témoigne.


MATHIEU

On pratique avec elle les textes.

Pour l'encourager et être sûr

qu'elle le fasse bien parce que

c'est une grosse responsabilité

pour elle. Il y a beaucoup de

gens qui ont confiance en elle,

qui la prennent sous leur

aile pour accomplir des beaux

projets. Puis, on veut comme

honorer ça, veut, veut pas.


MIRIAM CUSSON, coach de jeu, témoigne.


MIRIAM CUSSON

Sur le plateau, ici, on a vraiment un

mélange de jeunes comédiens qui

ont beaucoup d'expérience et

aussi des jeunes qui viennent

de la région. C'est leur

première expérience. C'est une

grosse première expérience. Avec

ces jeunes-là, c'est sûr qu'on

fait de la répétition de

répliques, quelles sont

les intentions. Et

c'est aussi laisser l'enfant

savoir qu'il fait un bon travail.

S'il y a une amélioration,

de souligner cette

amélioration-là. Je suis là,

des fois, pour du support

moral. Puis, des fois, pour

être une chaise pour un enfant

qui a besoin de s'asseoir! Ça

dépend. C'est différent avec

chaque jour, chaque scène.


OLIVIA DÉPATIE, comédienne apparaît sur une tablette électronique.


OLIVIA

Ce matin, j'ai sorti Spring

de sa cage, mais il s'est sauvé.


TINA DÉPATIE, mère d'OLIVIA, témoigne.


TINA DÉPATIE

C'était tout nouveau pour nous.

Olivia avait jamais passé

une audition avant.

Alors, une fois qu'Olivia

a su la bonne nouvelle,

qu'elle avait été choisie

comme comédienne pour

le rôle de Rachel, on a discuté

longuement pour faire certain

que c'était vraiment ça qu'elle

voulait faire. Parce qu'on

savait que c'était un

projet de longue envergure.

On l'a inscrite à des leçons

de jeu. Parce qu'on voulait

qu'elle soit un peu préparée.

Il y a eu plein de nouvelles

paperasses auxquelles il

fallait s'habituer. Du contrat

à signer et des choses comme

ça. Puis, les feuilles d'appel.


TRACY LEGAULT, productrice, chez Carte Blanche Films, témoigne dans son bureau.


TRACY

C'est différent de travailler

avec les jeunes. Il faut avoir

une patience incroyable.

Il faut savoir comment

communiquer avec les jeunes.

On peut pas les diriger de la

même façon qu'un adulte. Pour

nous aider à garder les enfants

concentrés sur le plateau, on a

engagé un coach de jeu, qui est

essentiel. En effet, on a deux

réalisateurs sur le plateau:

celui qui dirige la scène et

l'autre qui aide les enfants.


RÉALISATEUR

Tu peux t'avancer.


MIRIAM CUSSON

Pour les enfants qui

commencent, de comprendre

que la télévision, c'est une

production technique; d'avoir

la tâche de continuer à

interpréter, mais que des fois,

il y a une caméra juste là, des

fois, il y a un micro juste là;

(Pointant le côté de son visage)

on peut pas trop bouger parce

que ça va faire en sorte qu'on

peut pas utiliser la prise,

il y a beaucoup, beaucoup,

beaucoup d'éléments techniques

à prendre en considération.


MATHIEU

D'avoir un enfant comédien,

ça implique qu'il y a toujours

un parent accompagnateur qui

doit être là, présent, sur les

plateaux de tournage avec elle.

Qu'on doit se déplacer, passer

des journées à l'assister.

Ça implique aussi beaucoup

d'organisation avec son milieu

scolaire. Parce que souvent,

elle a des classes à manquer,

ce qui fait qu'il faut coordonner

les examens, les devoirs

d'une façon différente

que le reste des élèves.


Un garçon joue sa scène.


ENFANT

(S'adressant à un chat)

Si tu en veux d'autres,

il faut que tu me suives.


SHANTI

(Jouant dans la scène)

Qu'est-ce que tu fais?

(Témoignant en entrevue)

Quand on est acteur,

on peut être un pompier,

un médecin, tu sais,

on peut découvrir plusieurs

métiers en un métier, si on

veut. Ma recette, c'est que je

me dis: Si moi, ça m'arrivait

pour vrai, comment je serais?

Sinon, je fais juste lire les

textes plusieurs fois. Puis,

à un moment donné, tu

entres dans l'énergie.

Puis, tu as quasiment

l'impression que c'est ta vraie

vie quand tu tournes beaucoup

de jours de tournage, à la fin.

C'est comme naturel pour toi

d'être ce personnage-là.


On revient au témoignage de MATHIEU CORBEIL.


MATHIEU

Quand on regarde les

aspirations que les enfants ont

de vouloir le faire, on se

pose évidemment la question:

c'est-tu vraiment juste de

vouloir être une star? Je pense

que les enfants, ils trouvent

ça excitant de se voir au grand

écran. Mais avec l'expérience,

je pense que c'est vraiment

le plaisir du métier. Elle le

découvre de plus en plus. Elle

dit toujours: "Un plateau,

c'est une équipe, c'est une famille."

Puis, c'est son bonheur à elle.

Je veux dire, elle présente

encore beaucoup d'intérêt pour

ça. Jusqu'au jour où elle me

dira: "Je me sens pas à l'aise

dans mon cercle au quotidien."

Je vais continuer à

l'encourager avec ça.


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par