Image univers Timothée va à l'école Image univers Timothée va à l'école

Timothée va à l'école

Timothée, son amie Yoko la petite chatte et leurs amis de classe vivent l'excitation et les découvertes de leurs premiers jours à l'école. Le caractère optimiste de Timothée lui permet de se faire des amis et d'affronter les défis de sa nouvelle vie scolaire. Il saura aider les enfants qui se préparent à cette étape importante de la vie.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Sous les projecteurs - Fritz s'en va

Charles est trop timide pour oser faire son exposé. Timothée l’aide à surmonter sa peur. Mais Charles a une meilleure idée : Timothée parlera à sa place. Timothée pense que son amitié pour Fritz est en danger quand Fritz lui annonce qu’il doit partir. Désespéré par cette triste nouvelle, il va apprendre peu à peu que la distance ne détruit en rien l’amitié.


Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ C'est une belle journée,

alors viens jouer ♪

♪ Tout le monde n'attend

que toi ♪

♪ Ça va commencer ♪

♪ Viens sans hésiter ♪

♪ L'école, c'est comme un festin

de roi ♪

♪ Quand on a des amis comme

Timothée ♪

♪ Il n'y a rien qui puisse nous

arrêter ♪

♪ On veut tout essayer ♪

♪ L'aventure est à nous ♪

♪ Car tout peut arriver ♪

♪ Joins-toi donc à nous ♪

♪ à l'école de Timothée ♪

♪ Car tout peut arriver à

l'école de Timothée ♪♪


Fin chanson thème


Titre :
Sous les projecteurs


Dans la cour d'école, les enfants s'en donnent à cœur joie et jouent dans avec les feuilles d'automne qui tombent partout.


HENRY s'occupe à balayer les feuilles mortes et TIMOTHÉE s'amuse à tourner autour de lui.


HENRY

Ha, ha! Oh, tu vas me

faire tomber, Timothée.


TIMOTHÉE

Excuse-moi, Henry. Je joue

à cache-cache avec Charles

et j'ai beau le chercher,

je ne le trouve nulle part.


HENRY

Charles, hein? Charles...

Oui, oui, oui! Voyons, c'est

lequel, celui-ci, déjà?


TIMOTHÉE

Oh... Tu le sais.


HENRY

Hein? Un grand, c'est ça!

Euh... Non, je ne l'ai

pas vu, non.


TIMOTHÉE

Ha, ha! Merci, Henry.


HENRY

Je t'en prie, Charles.


CHARLES sort du tas de feuilles mortes que HENRY a ramassé.


CHARLES

Merci, Henri.


TIMOTHÉE surgit de nulle part et saute sur le tas de feuilles. CHARLES ET TIMOTHÉE se roulent dans les feuilles mortes en riant.


TIMOTHÉE

Ouiii! Ha, ha, ha!


Dans la classe, GRACE présente un exposé sur la danse.


GRACE

Pour protéger les orteils,

il n'y a rien de mieux que

les pointes en danse classique.

Mais mes chaussons de danse

préférés, ce sont les chaussures

de danse irlandaise.

Cette photo, c'est moi, le

jour où j'ai gagné un prix

au ceilidh irlandais.

J'adore danser!

Et j'avoue que je suis

assez douée, d'ailleurs.


Les élèves applaudissent GRACE.


MADAME JENKINS

Merci, Grace. Très bon exposé

sur la danse. Un dernier mot

avant la fin de la classe:

la prochaine fois, ce sera

au tour de Charles de venir

sous les projecteurs.


DORIS

Qu'est-ce que tu vas faire

comme exposé, Charles?


FRANK 1

Une course de voiture!


FRANK 2

Hiiin! Hiiin! Hé, hé, hé!


LILLY

Est-ce que tu vas chanter?


CHARLES

Euh...

C'est une surprise.


MADAME JENKINS

Nous avons hâte de t'entendre.

Nous adorons les surprises.


CHARLES est intimidé par toutes ces questions.


L'autobus arrête devant la maison de CHARLES.


ENSEMBLE

Au revoir,

Charles! à demain!


CHARLES

(S'adressant à son PAPA)

Je dois préparer un exposé

pour "sous les projecteurs".


PAPA DE CHARLES

Eh bien, c'est fantastique.


CHARLES

Seulement, je ne sais

pas quoi faire.


PAPA DE CHARLES

Bon... Et qu'est-ce que

tu as envie de faire?


CHARLES

Me cacher.


PAPA DE CHARLES

Tu sais ce qui peut t'aider?

Il faut que tu choisisses

un sujet que tu aimes

tout particulièrement.


CHARLES

Tu crois?


PAPA DE CHARLES

Oui, j'en suis sûr.


CHARLES

J'aime beaucoup

mon camion-benne.


PAPA DE CHARLES

Hum-hum.


CHARLES

Et j'aime beaucoup mon papa.

Et j'aime beaucoup les

feuilles, vraiment beaucoup.

C'est intéressant et

passionnant, une feuille.


PAPA DE CHARLES

Oui, en effet.


Le lendemain, dans la cour d'école, CHARLES va voir TIMOTHÉE.


TIMOTHÉE

Bonjour, Charles.


CHARLES

Bonjour, Timothée. Tu vois,

ça, c'est une feuille de chêne.

Et celle-ci, une feuille d'érable.


TIMOTHÉE

Dis donc, tu connais

drôlement bien les feuilles.


CHARLES

Oui, je les aime beaucoup.


TIMOTHÉE

Vraiment?


CHARLES

Oui, vraiment beaucoup.


TIMOTHÉE

Est-ce que c'est ta surprise

pour "sous les projecteurs"?


CHARLES

Han-han.


FRANK 1 ET FRANK 2 tournent autour de CHARLES et TIMOTHÉE. CHARLES se cachent derrière TIMOTHÉE un peu intimidé.


FRANK 1

Bonjour, Charles! C'est

quoi, ta surprise pour "sous

les projecteurs"? Dis-nous!


FRANK 2

Dis-nous!


FRANK 1

Dis-nous!


CHARLES

(Montrant ses feuilles d'automne.)

Les feuilles.


FRANK 1

Oh...

Bien joué, Timothée.


FRANK 2

Oui, tu l'as dit sans

même bouger ta bouche.


FRANK 1 ET FRANK 2

(S'éloignant en riant)

Ha, ha, ha!


CHARLES s'approche de HENRY qui balaie les feuilles mortes sur le sol.


CHARLES

Hé, psst!


HENRY se penche et CHARLES chuchote à son oreille.


HENRY

Ha, ha! Prends ce que tu veux.


CHARLES

Merci, Henry.


CHARLES se sert à même le gros tas de feuilles et s'éloigne.


En classe, les élèves font des activités libres.


CHARLES

Une grosse feuille d'érable.

Une petite feuille d'érable.

Une grande feuille jaune.

Et une petite feuille rouge d'érable.

Feuille de chêne.

Nouvelle sorte de feuille!


MADAME JENKINS

Excellent tri, Charles.

Es-tu prêt à passer

sous les projecteurs?


CHARLES

Pas encore, Madame Jenkins.


MADAME JENKINS

D'accord.


À la récréation, les enfants s'amusent dans la cour.


LILLY

(S'amusant près d'un arbre)

Ha, ha, ha!

Oh! Ha!


LILLY remarque que CHARLES est assis sous un arbre aux feuilles rouges.


LILLY

Qu'est-ce que tu fais?


CHARLES

Eh bien, j'attends.


LILLY

Ah, je peux attendre avec toi?


CHARLES

Bien sûr.


Les autres élèves sont assis plus loin, en cercle. Ils rigolent.


TIMOTHÉE

Et alors, il était

très, très gros.


FRANK 1 ET FRANK 2

Oh!


TIMOTHÉE

Mon père a dû aider.


CHARLES et LILLY observent ensemble la scène.


CHARLES

Oh... J'aimerais bien être

capable de parler devant

tout le monde comme Timothée.


LILLY

Oh, tu sais faire d'autres

choses différentes comme...

attendre.


CHARLES

(Remarquant une feuille qui tombe)

Oooh!


LES ENFANTS

(Riant au loin)

Ha, ha, ha!

Ha, ha, ha!


CHARLES

(Voyant la feuille s'éloigner avec le vent)

Hééé!


CHARLES se lève d'un bond et court derrière la feuille.


LILLY

Ça y est, on n'attend plus?

Hi, hi, hi!


LA FEUILLE portée par le vent se dépose sur le rebord d'une fenêtre de l'école.


CHARLES

(Sautant pour attraper la feuille)

Han!

Han!

Ah!


TIMOTHÉE fait la courte échelle à CHARLES pour lui permettre d'atteindre la feuille.


TIMOTHÉE

Han! Oh! Bravo, tu l'as eue,

Charles. Tu es prêt pour

"sous les projecteurs".


CHARLES

Non, pas encore.

Il me faut plus de feuilles.


CHARLES court dans la cour à la poursuite des feuilles qui roulent sur le sol, poussées par le vent. CHARLES est tellement absorbé par la chasse aux feuilles qu'il dérange les jeux de ses amis.


NORA

Oh!


YOKO

Oh!


DORIS

(Dérangée par le passage de CHARLES)

Hé!


De retour à la maison, CHARLES retrouve son PAPA dans la cuisine.


PAPA DE CHARLES

Coucou, fiston.

C'était comment, l'école?


CHARLES

Très bien...


CHARLES va tout droit dans sa chambre et ouvre un tiroir rempli de feuilles d'automne.


PAPA DE CHARLES

C'est pour ton exposé

"sous les projecteurs"?


CHARLES

(Faisant oui de la tête)

Han-han.


PAPA DE CHARLES

J'ai l'impression

que tu es prêt.


Le lendemain matin, CHARLES attend l'autobus devant sa maison. CHARLES trouve une nouvelle feuille pour sa collection. L'autobus arrive.


Plus tard, TIMOTHÉE et CHARLES discutent dans la classe.


TIMOTHÉE

Tu as certainement assez de

feuilles pour ton exposé,

maintenant, Charles.


CHARLES

Je ne veux pas faire

"sous les projecteurs".


TIMOTHÉE

Pourquoi? Tu aimes vraiment,

vraiment beaucoup les feuilles.


CHARLES

Je ne suis pas doué pour

parler devant tout le monde,

comme toi, Timothée.

Ça fait peur d'être

sous les projecteurs.


TIMOTHÉE

Madame Jenkins dit que

les choses qui font peur

deviennent plus faciles

à faire si tu t'entraînes.


CHARLES et TIMOTHÉE sont seuls dans la chambre de CHARLES.


TIMOTHÉE

Tu peux y arriver, Charles.


CHARLES

Euh... J'aime les feuilles

parce que...

Pa... parce que...


TIMOTHÉE

Oui.


CHARLES court se cacher dans la penderie.


TIMOTHÉE

(Ouvrant la porte de la penderie)

Allez, reviens, Charles.

Tu y étais presque, cette fois.

(Ramenant CHARLES devant son herbier)

Tu peux très bien le faire.

Vas-y.


CHARLES

Je... j'aime les feuilles

parce que... Ha, ha, ha! Euh...

Arrête de me regarder, Timothée.


TIMOTHÉE

(Se retournant)

D'accord, je ne te

regarde pas. Recommence.


CHARLES

Je... j'aime les feuilles

parce que...

(Riant nerveusement)

Ha, ha, ha!


TIMOTHÉE

Quoi, encore?


CHARLES

Tu as jeté un coup d'oeil.


TIMOTHÉE

Bon, d'accord. Ne bouge pas.

(Sortant dans le couloir)

Essaie, maintenant.


CHARLES

J'aime les feuilles parce

qu'elles sont silencieuses.


TIMOTHÉE

Tu vois, t'as réussi.


CHARLES

J'aime les feuilles parce

qu'elles font de l'ombre.


TIMOTHÉE

Continue. C'est bien, Charles.


PAPA DE CHARLES

Comment ça se passe, Timothée?


TIMOTHÉE

C'est génial.


PAPA DE CHARLES

Hé, fiston! Timothée dit

que tu es génial.

Je peux t'écouter aussi?


CHARLES

(Retournant dans la penderie)

Oooh!


CHARLES et TIMOTHÉE prennent un goûter sur les marches de l'entrée.


TIMOTHÉE

Ne t'inquiète pas, Charles.

Tu connais les feuilles

mieux que personne.


CHARLES

Oui, mais le problème,

c'est que je suis incapable

de parler devant plein de monde.


LA MAMAN DE TIMOTHÉE

Alors, les garçons, comment

s'est passé l'entraînement?


TIMOTHÉE

Charles n'a pas envie

d'en parler.


LA MAMAN DE TIMOTHÉE

Laisse-le s'expliquer

lui-même, Timothée.

Il n'a besoin de personne

pour s'exprimer.


CHARLES

Si, justement.


TIMOTHÉE

Euh...


CHARLES

Timothée pourrait

parler à ma place pour

"sous les projecteurs".


TIMOTHÉE

Mais je ne connais

pas les feuilles.


CHARLES

Moi, oui. Si tu veux,

on peut s'entraîner.


Le lendemain, dans la classe, TIMOTHÉE identifie les feuilles de l'herbier de CHARLES.


TIMOTHÉE

Grande, érable. Petite, érable.

Chêne. Hêtre. Bouleau.

Euh...


CHARLES

Tilleul. Oui, très bien, Timothée.

Madame Jenkins, je suis prêt

pour "sous les projecteurs",

maintenant.


MADAME JENKINS

Je suis impatiente

d'écouter cet exposé. Après

la récréation, d'accord?


CHARLES dévoile son herbier devant la classe.


ENSEMBLE

Ouaaah!


TIMOTHÉE

Charles aime les feuilles

parce qu'elles sont silencieuses.

Charles aime les feuilles

parce qu'elles font de l'ombre.

Et Charles aime les feuilles

parce qu'il y en a beaucoup

et de variétés différentes.


ENSEMBLE

Oooh!


TIMOTHÉE

Tu as vu? Ça marche.

Celle-ci, c'est...


CHARLES

Feuille de chêne.


TIMOTHÉE

Une feuille de chêne.

Celle-là, je la connais.

C'est une grande feuille

d'érable rouge.


CHARLES

Ha, ha, ha! Bravo, bien vu.


TIMOTHÉE

Ha, ha, ha! Non,

c'est toi qui l'as eue,

en grimpant sur mon dos.


LILLY

Est-ce qu'elle était

vraiment haute?


CHARLES

Aussi haute que le rebord

de la fenêtre d'une maison.


LILLY

Han! Elle était

drôlement haute.


YOKO

Moi, j'ai un très bel érable

japonais dans mon jardin.


CHARLES

Je n'ai pas de feuille

de celui-là.


YOKO

Je t'en apporterai une

très jolie pour ta collection.


CHARLES

Merci, Yoko.

J'ai trouvé beaucoup

de feuilles d'érable rouges.

Tu en veux une?


Vidant un sac de feuilles d'érable rouges sur la table devant YOKO.


YOKO

Oh, merci, Charles!


CHARLES

On trouve un peu partout

des feuilles d'érable, mais pas

des marronniers. J'ai seulement

quelques marrons, pas plus.


FRANK 1

On peut faire cuire

les marrons.


FRANK 2

Et après, les manger.


CHARLES

Oui, c'est juste.


YOKO

Tu peux nous parler

d'une autre feuille, Charles?


CHARLES

Oui, d'accord.

Celle-ci est une feuille

de bouleau. Avec l'écorce de

bouleau, on fabrique du papier.

Celle-là, c'est la dernière.


ENSEMBLE

Oooh...


CHARLES

Ce que j'aime le plus

avec les feuilles, c'est

leur façon de danser.


GRACE

Elles... dansent?


CHARLES

Han-han. À toi, Timothée!


TIMOTHÉE ouvre la fenêtre de la classe et, du coup, le vent soulève les feuilles et les fait danser dans les airs.


ENSEMBLE

Ha, ha, ha!

Ha, ha, ha!

Ha, ha, ha!

Hi, hi!


MADAME JENKINS

C'était un magnifique

"sous les projecteurs",

Charles. Merci.


CHARLES

J'ai réussi...


ENSEMBLE

Youhou!

Bravo, Charles.


TIMOTHÉE

Bravo, tu es le meilleur.


ENSEMBLE

C'était très bien!


Fin de l'épisode


Titre :
Fritz s'en va


Dans la cour de l'école, tout le monde s'amuse. TIMOTHÉE et FRITZ jouent dans le bac à sable.


FRITZ

Wow! Tu as beaucoup

de coquillages.


TIMOTHÉE

Je les ai trouvés sur

la plage, l'été dernier,

pendant mes vacances.


FRITZ

Wow! Tu as vu la taille de celui-ci?

Ça devait être une praire géante, non?


TIMOTHÉE

Regarde celui-là.


FRITZ

Ça, c'est une grosse moule.


TIMOTHÉE

Ah bon? Comment tu le sais?

À la forme et à la couleur

de la coquille.


TIMOTHÉE

Ça, je le savais pas.


FRITZ

Hé! Si on s'amusait à faire

une plage avec les coquillages?


TIMOTHÉE

Très bonne idée.


FRITZ et TIMOTHÉE disposent les coquillages sur le sable du bac.


TIMOTHÉE

(Montrant une conque)

Celui-ci, c'est mon coquillage préféré.


FRITZ

Il est vraiment extraordinaire.


TIMOTHÉE

Écoute, tu peux entendre la mer.


FRITZ pose l'ouverture de la conque contre son oreille.


FRITZ

Ouaaah! Il faut le mettre au milieu

des autres pour le protéger

de la marée.


TIMOTHÉE

Bonne idée!


FRITZ

Voilà, il est en sécurité, à présent.


TIMOTHÉE

(Montrant un hippocampe)

Ça, c'est sûrement

une bête de somme.


FRITZ

Ah, oui!

Il en faudrait beaucoup plus

pour faire une grande plage.


La cloche rappelle les enfants à l'intérieur.


TIMOTHÉE

J'en apporterai d'autres demain.


FRITZ et TIMOTHÉE rangent les coquillages dans un sachet.


FRITZ

Oui! Ce sera la plus

belle plage du monde.


TIMOTHÉE

Oui!


Le lendemain, dans l'autobus qui mène à l'école, TIMOTHÉE regarde sa collection de coquillages.


FRITZ entre dans le bus.


FRITZ

Bonjour, Timothée.


TIMOTHÉE

Bonjour, Fritz.


FRITZ

Devine quoi?


TIMOTHÉE

Quoi?


FRITZ

Je vais déménager.


TIMOTHÉE

Comment?


FRITZ

Ma maman me l'a dit hier soir.

Nous partons vivre

dans une autre ville.

Regarde, c'est ici que je vais

habiter. Il y a une plage,

le musée des sciences et en plus,

maman m'a dit qu'il y aura plein

d'enfants de mon âge avec qui je

pourrai jouer. C'est bien, non?


TIMOTHÉE

Hum-hum...


FRITZ

Et ma maman m'a dit aussi que

ma chambre sera plus grande et

que j'aurai plus de place pour

faire mes expériences. Et il y a

un parc près de ma maison et un

grand arbre dans le jardin et...


Plus tard dans la classe, MADAME JENKINS fait une annonce.


MADAME JENKINS

Votre attention, les enfants.

J'ai une nouvelle à vous

communiquer, aujourd'hui.

Votre ami Fritz va très

bientôt déménager.


ENSEMBLE

Oh...


DORIS

Quoi?


LILLY

Oh, non!


FRANK 1

Est-ce qu'il y aura au moins

une équipe de football dans

ta nouvelle école?


FRANK 2

Oui, c'est indispensable

de jouer au foot.


FRITZ

Bien...


NORA

Est-ce qu'il y a de la musique?


FRITZ

Je...


LILLY

Tu pourras emporter

tes jouets, si tu veux?


MADAME JENKINS

Allons, allons, une question

à la fois, les enfants.

Qui veut commencer?

Doris.


DORIS

Où sera ta nouvelle école?


CLAUDE

Moi je sais où elle se

trouve, je vais te montrer.

La Haute Colline est ici.

Et la nouvelle école de Fritz

est là.


CLAUDE montre sur le globe terrestre la prochaine destination de FRITZ.


GRACE

Oooh!


NORA

Oh!


LILLY

Mais c'est vraiment

très, très loin.


YOKO

Est-ce qu'on pourra

te voir de temps en temps?


FRITZ

Euh... Je sais pas.


Au fond de la classe, TIMOTHÉE ne dit rien.


À l'heure de la récréation, TIMOTHÉE reste à l'intérieur avec son sac de coquillages.


MADAME JENKINS

Tu ne veux pas aller

en récréation, Timothée?


TIMOTHÉE

Non, je n'ai pas très envie.


MADAME JENKINS

Qu'est-ce qui ne va pas?


TIMOTHÉE

Fritz va déménager loin.

Et on ne se verra plus jamais.


MADAME JENKINS

Oh...


TIMOTHÉE

(Sanglotant)

Snif... Ce ne sera

plus mon meilleur ami.


MADAME JENKINS

Tu sais, Timothée, il y a

plein de solutions pour que

Fritz reste un de tes bons amis,

même s'il habite loin d'ici.


TIMOTHÉE

Vraiment ?


MADAME JENKINS

Bien sûr. Tu peux lui écrire

des lettres, lui parler

au téléphone.


TIMOTHÉE

Je pourrais peut-être

aller le voir.


MADAME JENKINS

Oui, et puis tes parents

pourront aussi l'inviter à

passer quelques jours chez toi.


TIMOTHÉE

Ouah!


TIMOTHÉE saute de son siège et se dirige vers la sortie, puis reviens sur ses pas.


TIMOTHÉE

Merci, Madame Jenkins.


MADAME JENKINS

Oh, ce n'est rien,

je t'en prie, Timothée.


FRITZ est seul dans le bac à sable.


TIMOTHÉE

Bonjour, Fritz. J'ai apporté

de nouveaux coquillages.

On peut faire une plage

encore plus grande.


FRITZ garde le dos tourné et TIMOTHÉE commence seul sa plage.


TIMOTHÉE

Tu viens jouer?

Ce sera la plus belle

du monde entier.


FRITZ

Si je déménage...

On ne pourra plus s'amuser

comme ça, ensemble.


TIMOTHÉE

Mais on s'écrira des lettres,

on se parlera au téléphone

et puis, je sais pas,

je pourrai venir te rendre

visite et on jouera tous

les deux sur une vraie plage.


FRITZ

Oui.

Mais ce sera pas pareil.


TIMOTHÉE

Oui... Je sais.


De retour en classe, TIMOTHÉE s'adresse à MADAME JENKINS avant l'arrivée des autres enfants.


TIMOTHÉE

Madame Jenkins.


MADAME JENKINS

Que se passe-t-il, Timothée?


TIMOTHÉE

Je crois que Fritz est

triste de déménager bientôt.

Et je voudrais lui donner

quelque chose.


MADAME JENKINS

Tu veux dire que tu aimerais

lui offrir un cadeau.


TIMOTHÉE

Oui. Un cadeau qu'il pourra

emporter en souvenir de moi.


MADAME JENKINS

C'est une intention adorable,

Timothée.

(Voyant les enfants rentrer en classe)

Oh, dis-moi, et si tu proposais

aux autres enfants de faire

la même chose?


TIMOTHÉE

Oh, oui!


TIMOTHÉE s'adresse d'abord à son équipe de soccer.


TIMOTHÉE

Et on pourrait lui offrir un présent.


YOKO

C'est une idée formidable,

Timothée!


TIMOTHÉE

Alors, d'accord, mais surtout,

n'oubliez pas, c'est un secret.

Parlez-en aux autres, mais il

ne faut pas que Fritz le sache.


YOKO

D'accord.


FRANK 2

Oui, oui!


De l'autre côté du terrain de jeux, l'autre équipe attend pour jouer.


DORIS

Hééé! Alors, vous êtes

prêts, oui ou non?


TIMOTHÉE se retourne et mets le ballon en jeu d'un bon coup de pied.


TIMOTHÉE

Han!


FRANZ 2 met en échec FRANK 1


FRANK 1

(Intercepté par son frère)

Oooh!


FRANK 2

Il faut apporter un cadeau

à Fritz en souvenir de toi.

Tu passes le message, d'accord?


FRANK 1

Oui, d'accord.


LILLY

(S'adressant à GRACE)

Tous les enfants vont apporter

un petit cadeau à Fritz pour son

départ. Transmets aux autres.


GRACE

D'accord!


Le lendemain, dans la classe, tout le monde est très excité.


ENSEMBLE

Hi, hi, hi!

Ha, ha, ha!

Ho, ho, ho!


MADAME JENKINS

Un peu de calme, s'il vous plaît.

Fritz, tous tes amis

de classe t'ont apporté un

petit présent que tu pourras

emmener avec toi dans

ta nouvelle maison.


FRITZ

Wow!


FRANK 1

Tiens, c'est une boîte de

haricots comme on aime pour

que tu ne nous oublies pas.


FRANK 2

Oui! Et on voulait t'en donner

deux, tu sais, mais...


FRANK 1

On n'a pas résisté,

on a mangé la deuxième.


FRITZ

Ha, ha! Merci, les Frank.


NORA

Moi, je t'ai fabriqué

un porte-voix, comme ça, si

jamais un jour je te manque,

tu pourras essayer...

de m'appeler de loin!


FRITZ

(Riant)

Ha, ha! Merci, Nora.


GRACE

Alors, moi, je t'ai

écrit un petit poème.


FRITZ

Merci, Grace.


GRACE

Ahem...

"Au revoir, Fritz,

un poème de Grace.

Chaque jour, à l'école

de la Haute Colline,

on se voyait et chaque jour,

on s'amusait.

Et maintenant que tu t'en vas,

on pensera à toi,

on ne t'oubliera jamais."

Au revoir, Fritz.


YOKO

Cette branche vient de mon cerisier.


FRITZ

Très intéressant!


YOKO

Mets-la dans l'eau

dès que tu arriveras

dans ta nouvelle maison.


FRITZ

Tu peux compter sur moi.

Merci, Yoko.


LILLY

Tiens!


FRITZ

Qu'est-ce que c'est?


LILLY

Un ruban. Je vais l'attacher

autour de ton doigt pour

que tu ne m'oublies pas.


FRITZ

Je t'oublierai jamais,

tu sais, Lilly.


DORIS

J'ai peint ce tableau pour toi.


FRITZ

Merci, Doris.


CHARLES

Ce bocal est pour toi, Fritz.

Tu pourras mettre tes insectes

dedans pour les garder.


FRITZ

Wow! C'est magnifique.

Merci, Charles.


CLAUDE

Tiens. C'est un dessin

extrêmement précis de

l'école de la Haute Colline.


FRITZ

Merci. Avec ça, je pourrai

jamais vous oublier.


TIMOTHÉE

Tiens.


TIMOTHÉE offre un cadeau emballé.


FRITZ

(Ouvrant le cadeau)

Oooh!

Mais Timothée,

c'est ton coquillage préféré.


TIMOTHÉE

Je sais. Ça me fait plaisir

de te l'offrir.


FRITZ

Vraiment?


TIMOTHÉE

Han-han.


FRITZ

Wow! Merci.


Dans l'autobus, au retour à la maison, TIMOTHÉE et FRITZ occupent la même banquette.


TIMOTHÉE

Promis, tu m'envoies

une lettre dès que tu es

dans ta nouvelle maison.


FRITZ

Je te le promets.


TIMOTHÉE est quand même un peu triste.


TIMOTHÉE

Tu vas me manquer, Fritz.


FRITZ

Tu vas me manquer aussi,

Timothée.


Les deux amis se font l'accolade.


FRITZ

Dès qu'il y aura les vacances,

je reviendrai ici voir

ma grand-mère.


FRITZ descend en emportant ses cadeaux.


ENSEMBLE

Au revoir, Fritz!


FRANK 2

Au revoir, Fritz.


TIMOTHÉE

Au revoir, Fritz!


FRITZ

Au revoir!


Les jours suivants, la chaise vide laissée par le départ de FRITZ cause de la peine à TIMOTHÉE.


TIMOTHÉE

(soupirant)

Ah...


En rentrant de l'école, TIMOTHÉE vérifie s'il y a du courrier.


TIMOTHÉE

(Soupirant)

Oh...


TIMOTHÉE joue seul avec ses coquillages dans le bac à sable.


TIMOTHÉE

(Soupirant)

Oh...


TIMOTHÉE est toujours sans nouvel de son ami FRITZ.


TIMOTHÉE

(Soupirant)

Oh...


TIMOTHÉE

Maman, est-ce que le facteur

a oublié de venir aujourd'hui?


LA MAMAN DE TIMOTHÉE

Non, mon chéri, il est passé,

mais il n'y avait pas

de courrier pour toi.


TIMOTHÉE

Tu es sûre?


LA MAMAN DE TIMOTHÉE

Oui, je suis désolée.


TIMOTHÉE

D'accord.


En classe, MADAME JENKINS raconte une histoire.


MADAME JENKINS

À votre avis, que va-t-il

arriver ensuite? Tu as peut-être

une idée, Timothée?


TIMOTHÉE

Hein? C'était quoi,

la question?


La cloche annonce la récréation, mais TIMOTHÉE n'a pas envie de jouer et reste en classe.


ENSEMBLE

Oui! La récréation!


MADAME JENKINS

Timothée, qu'est-ce

qui ne va pas?


TIMOTHÉE

Eh bien, je crois

que Fritz m'a oublié.


MADAME JENKINS

Qu'est-ce qui te fait dire cela?


TIMOTHÉE

Il ne m'a pas écrit.


MADAME JENKINS

Oh, Timothée, il n'y a

que très peu de jours

qu'il est parti.


TIMOTHÉE

Mais il m'a promis de

m'envoyer une lettre dès

qu'il arriverait dans

sa nouvelle maison.


MADAME JENKINS

Je suis certaine qu'il est

encore très occupé avec son

déménagement. Tu sais, il faut

un bon moment pour s'installer

dans un nouvel endroit.


TIMOTHÉE

C'est vrai?


MADAME JENKINS

Bien sûr. Le temps de trouver

les bonnes places pour les meubles.


TIMOTHÉE

Et les jouets.


MADAME JENKINS

Exactement, et les jouets aussi.

Et puis tout le reste:

défaire les valises,

monter les armoires.

Moi, je suis sûre que Fritz

t'écrira dès qu'il aura

le temps, ne t'inquiète pas.


TIMOTHÉE

Oui, j'espère.


Quelque temps plus tard, TIMOTHÉE revient de l'école et fouille la boîte aux lettres.


TIMOTHÉE

(Trouvant une grande enveloppe)

Hé! C'est pour moi!

Wow!


FRITZ

(Voix de la lettre)

"Cher Timothée,

notre nouvelle demeure est

magnifique, maman avait raison.

Il y a un gros arbre dans

le jardin et ma chambre

est immense.

J'ai trouvé ce coquillage

sur la plage, près de la maison.

C'est mon préféré et je te l'offre

pour ta collection."

"Tu me manques beaucoup.

J'ai hâte de te voir pendant les

vacances. Au revoir. À très

bientôt. Ton ami, Fritz."


TIMOTHÉE étale ses coquillages sur le tapis de sa chambre.


LA MAMAN DE TIMOTHÉE

Wow! Où est-ce que tu as

trouvé ce merveilleux

coquillage, Timothée?


TIMOTHÉE

C'est mon meilleur ami

Fritz qui me l'a envoyé.


Fin de l'épisode


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par